Vocabulis


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Judith Hermann

Aller en bas 
AuteurMessage
coline
Invité



MessageSujet: Judith Hermann   Sam 29 Oct - 7:16

"Rien que des fantômes"

Judith Hermann est née en 1970 à Berlin.
Publié en 1998 en Allemagne, son premier recueil de nouvelles, « Maison d'été, plus tard », lui a valu de nombreux prix littéraires. Ce fut un véritable phénomène en Allemagne où il a dépassé les 200 000 exemplaires vendus, et dans le monde, une vingtaine de traductions. Le succès a été fulgurant.

Son second livre, « Rien que des fantômes », est paru en 2003.

Judith Hermann appartient à cette nouvelle génération d'écrivains allemands en quelque sorte délivrée de la culpabilité d’être Allemand, marquée tant par le nazisme que le communisme de l’Est. Elle donne sa perception du monde : un mal-être tant intime que sociétal, un sentiment de vide, de désarroi et de lassitude devant une vie où les engagements n'ont plus cours.

Dans « Rien que des Fantômes », de Berlin à Austin en passant par Prague, Judith Hermann raconte les déambulations mélancoliques de sept jeunes femmes. Elles nous emmènent dans des lieux lointains : en Islande, dans le désert du Nevada, à l'extrême nord de la Norvège, un arrêt splendide à Prague.
Les amitiés sont fragiles, les rencontres insolites, les amours non payées de retour, la vie de couple aléatoire, les rendez-vous improbables…Le sentiment d'attente n’est jamais vraiment comblé et le bonheur est fugace.

Sept nouvelles frappées par la mélancolie qui m’ont donné envie de lire le premier recueil de Judith Herman : « Maison d’été, plus tard »
Revenir en haut Aller en bas
Anti
Phrasophile averti(e)
avatar

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

MessageSujet: Re: Judith Hermann   Lun 31 Oct - 21:09

coline a écrit:
"Rien que des fantômes"

Judith Hermann (...) donne sa perception du monde : un mal-être tant intime que sociétal, un sentiment de vide, de désarroi et de lassitude devant une vie où les engagements n'ont plus cours.(...)
Sept nouvelles frappées par la mélancolie qui m’ont donné envie de lire le premier recueil de Judith Herman : « Maison d’été, plus tard »

Il y a en ce moment à Paris cette exposition qui m'intrigue et que j'irai certainement voir - parce qu'il y a quelque chose dans l'association culture et malaise qui me chiffonne -, qui a pour thème : Mélancolie Génie et folie en Occident

Rien que l'affiche de l'exposition qui reprosuit un tableau de Caspar David Friedrich, Le moine devant la mer vaut la peine de cliquer sur le lien, il n'y a pas de mal à se faire du bien !

http://www.rmn.fr/galeriesnationalesdugrandpalais/02expo/2005/melancolie/

Anti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-doodles.com/
coline
Invité



MessageSujet: Re: Judith Hermann   Mar 1 Nov - 23:37

J'irais bien voir aussi...Merci de l'info Anti.

Revenir en haut Aller en bas
ours impatient
Drôle de zèbre
avatar

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

MessageSujet: Re: Judith Hermann   Mer 2 Nov - 8:47

Anti a écrit:

Il y a en ce moment à Paris cette exposition qui m'intrigue et que j'irai certainement voir - parce qu'il y a quelque chose dans l'association culture et malaise qui me chiffonne -, qui a pour thème : Mélancolie Génie et folie en Occident

Rien que l'affiche de l'exposition qui reprosuit un tableau de Caspar David Friedrich, Le moine devant la mer vaut la peine de cliquer sur le lien, il n'y a pas de mal à se faire du bien !

http://www.rmn.fr/galeriesnationalesdugrandpalais/02expo/2005/melancolie/

Anti
ouaiiis cool
en plus c'est gratuit pour les rmistes afro

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti
Phrasophile averti(e)
avatar

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

MessageSujet: Re: Judith Hermann   Ven 25 Nov - 13:12

antillaise a écrit:
Il y a en ce moment à Paris cette exposition qui m'intrigue et que j'irai certainement voir - parce qu'il y a quelque chose dans l'association culture et malaise qui me chiffonne -, qui a pour thème : Mélancolie Génie et folie en Occident

J'y suis allée, et je vous en parle bientôt. Comme ils disent dans le guide Michelin : Vaut le détour mais pas le voyage.

Anti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-doodles.com/
Fulmi
Prolixe infatigable
avatar

Nombre de messages : 5214
Age : 63
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: Judith Hermann   Ven 25 Nov - 18:00

antillaise a écrit:
J'y suis allée, et je vous en parle bientôt. Comme ils disent dans le guide Michelin : Vaut le détour mais pas le voyage.

C'est "vaut le voyage", ou "mérite un détour". Le mérite est moins fort que la valeur, chez Michelin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.martini.free.fr/livres/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Judith Hermann   

Revenir en haut Aller en bas
 
Judith Hermann
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hermann Hans Wetzler
» Hans Hermann Wetzler (1870-1943)
» hermann guitar
» Hermann Scherchen
» Hermann Scherchen (1891 - 1966)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: Littérature :: Romans, nouvelles-
Sauter vers: