Vocabulis


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Manifeste du néo-féodalisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
ours impatient
Drôle de zèbre
avatar

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Lun 27 Fév - 10:02

si j'trouve. les dieux, comme les idéologies, sont des fantasmes et des soupes en sachet. Or si tu vis dans le fantasme, ta révolution intérieure a un ptit côté sérieusement falsifié. Et j'te parle pas de l'état de ton estomac.

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alejandro
Vocabulivore émerite
avatar

Nombre de messages : 2094
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Lun 27 Fév - 19:56

Ce que l'extrême gauche a de plus pénible, c'est son manque d'humour.

Je suis allé poster le manifeste à droite et à gauche, entre autres, sur un forum marxiste. Trois minutes plus tard, j'étais viré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
ours impatient
Drôle de zèbre
avatar

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Lun 27 Fév - 20:03

alejandro a écrit:
Ce que l'extrême gauche a de plus pénible, c'est son manque d'humour.

Je suis allé poster le manifeste à droite et à gauche, entre autres, sur un forum marxiste. Trois minutes plus tard, j'étais viré.
cool
mais fastoche cool

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le Veilleur
Phrasophile averti(e)
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : ici
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Lun 27 Fév - 21:32

troglodyte a écrit:
le Veilleur a écrit:
une révolution intérieure de l'individu
Une telle révolution n'est pas incompatible avec le fait d'être croyant.
En somme, la vraie révolution intérieure consiste à être débarrassé de la peur. La peur est la mère de tous les conflits, extérieurs et intérieurs. Les croyances naissent de la peur et la nourrissent à leur tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leongard.com
Fulmi
Prolixe infatigable
avatar

Nombre de messages : 5214
Age : 63
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Lun 27 Fév - 22:08

le Veilleur a écrit:
En somme, la vraie révolution intérieure consiste à être débarrassé de la peur. La peur est la mère de tous les conflits, extérieurs et intérieurs. Les croyances naissent de la peur et la nourrissent à leur tour.

Mais l'impossibilité d'une île nous contraint à subir la peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.martini.free.fr/livres/
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 10:35

troglodyte a écrit:
Je trouve que ce manifeste du néo-féodalisme est bien vu, et il me fait penser que les logos des entreprises pourraient être l'équivalent des blasons des seigneuries d'antan.

C'est pô bien vu, c'est complètement con, comme souvent ce qu'écrit Alex.

La féodalité n'a quasiment rien à voir avec le néo-libéralisme économique. Surtout, la féodalité n'était pas un système se suffisant à lui-même. L'autorité du Roi dépendait, à catte époque, de l'autorité de l'Eglise, qui lui donnait sa légitimité. Et la chrétienté n'était ni un concept individualiste, ni un concept capitaliste, loin de là, très loin de là.

Oser affirmer qu'un système aussi bien ficelé que la féodalité est plus proche qu'aucun autre de l'idéologie ultra-libérale (en matière économique) est bien significatif de l'incompréhension des modernes pour tout ce qui leur est antérieur ainsi que de leur simplification abusive de tous les concepts qui ne sont pas aussi creux, vagues ou simples que les leurs.

L'organisation sociale du moyen âge chrétien est en réalité comparable, en bien des points, à celle, traditionnelle, de l'Inde, où les castes nobles sont au-dessus des castes ayant surtout un rôle économique à jouer dans une telle société.

C'est la bourgeoisie, et seulement elle, qui représente l'ultra-libéralisme. Bourgeoisie qui n'existait pas vraiment à l'époque féodale. Ce qui existait, c'était la noblesse, et, juste au dessous d'elle, non pas la paysannerie, mais l'artisanat. Eh oui, cette merde infâme qu'est l'industrie n'existait pas à cette époque, industrie sur laquelle repose essentiellement ce qu'il est convenu d'appeller l'ultra-libéralisme.

Un artisan, au moyen-âge, ce n'est pas un bourgeois, ni évidemment un industriel qui pense à faire du fric avant de penser à faire de la belle ouvrage (saloperie de pâtisserie industrielle de merde).

Ce crétin de Fulmi ne manquera pas d'ajouter son grain de sel à ce commentaire, convaincu qu'il est que la construction de machines ou la production de divertissement sont les seuls domaines où peut s'illustrer l'intelligence de l'homme (ne parlons pas de cette soi-disant science dans laquelle je n'ai jamais réussi à comprendre qu'on puisse voir quoi que ce soit d'intelligent).


Dernière édition par le Mar 28 Fév - 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ours impatient
Drôle de zèbre
avatar

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 10:39

tu rigoles là ?

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 10:56

ours impatient a écrit:
tu rigoles là ?

Non, bien évidemment. Mais ce qui est évident pour certains...
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 11:08

le Veilleur a écrit:
"Article 10 – La valeur de toute chose

Nous croyons que la valeur de toute chose, y compris celle d’un individu dont la valeur est celle de sa propriété, est définie par sa convertibilité en dollars américains, monnaie émise par la réserve fédérale des Etats Unis d’Amérique."


La valeur d'un individu mesurée en dollars américains! Les mânes de Saint Louis, de Jeanne d'Arc, de Duguesclin, de Bayard, de Richard Coeur de Lion, etc. ne doivent guère avoir envie de bénir ce neo-feodalisme.

Cette superstition de la valeur, tiens, parlons-en, c'est un truc spécifiquement moderne, qui n'existait pas au moyen âge.

La monnaie n'est devenue purement quantitative que sous le regne de ce connard cupide de Philippe Le Bel.

D'ailleurs, il faut ici dire quelque chose qui est d'importance, c'est que, d'après ce que j'ai lu dans divers manuels d'Histoire écrits par des historiens très modernistes, qu'on ne peut donc pas soupçonner d'être de mèche avec Guénon, ce qu'on appelle aujourd'hui l' "économie" n'existait pas vraiment au moyen âge. Les préoccupations d'ordre économique n'étaient pas aussi importantes à cette époque qu'à la nôtre et les considérations de cette sorte n'avaient pas l'influence qu'ells ont aujourd'hui.

Le socialisme de Marx, c'est de la merde, mais le capitalisme de ces abrutis de protestants l'est tout autant.
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 11:12

alejandro a écrit:
le Veilleur a écrit:
La société en tant qu'entité séparée de l'individu est un leurre : la société n'est que le reflet de l'individu.

Et l'individu le reflet de la société.

ça, c'est parfaitement exact. Beaucoup plus vrai que l'inverse. Toujours. Même dans une société apparemment très individualiste.

La "masse" est quelque chose d'éminemment plastique.
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 11:24

le Veilleur a écrit:
En fin de compte, ce manifeste neofeodaliste, qui serait ignoble s'il n'était pas tout simplement stupide comme le sont toutes les idéologies individualistes, est une insulte à l'individu. Les idéologies collectivistes sont tout aussi stupides d'ailleurs, car elles aboutissent toujours à la négation de l'individu. La stupidité des unes et des autres réside dans la division qu'elles instaurent fatalement entre l'individu et la société.
En fait, ce n'est pas l'individu qui importe, ni un ensemble d'individus, mais la relation que l'individu établit avec le reste du monde, c'est-à-dire non seulement avec les autres hommes mais aussi avec toute la nature. C'est donc une question de responsabilité, de prise de conscience et de connaissance de soi personnelles et non une question d'idéologie. Les idéologies politiques ou économiques, quelles qu'elles soient, sont tout aussi destructrices que les croyances et les superstitions. La société en tant qu'entité séparée de l'individu est un leurre : la société n'est que le reflet de l'individu. C'est donc l'individu qui doit être sain si nous voulons une société saine. Cela ne se fera pas par une révolution extérieure (nous avons vu à quoi aboutissait ce genre de révolutions) mais par une révolution intérieure de l'individu. Cette révolution ne peut commencer que par la compréhension de soi-même, tel qu'on est maintenant et non en imaginant ce qu'on devrait être ou ce que la société devrait être.

Le gros problème, avec le Veilleur, c'est qu'il croît vraiment à ses conneries. Il est si naïf qu'il pense vraiment qu'une majorité d'hommes peut se laisser convaincre par un tel discours et faire les efforts nécessaires pour réaliser cet idéal. Cela est manifeste dans sa critique qu'il m'a adressée de la spiritualité dans sa forme spécifiquement religieuse : il y croit (mais il croit aussi aux élucubrations souvent vides de sens et pleines de contradictions de Krishnamurti, aussi...)

Au cinquième siècle avant Jésus Christ, déjà, Socrate enseignait à qui voulait l'entendre (et ils étaient peu nombreux à cette époque et là où il résidait) ce que la tradition grecque enseignait déjà, mais que les Grecs méprisaient : "connais-toi toi-même".

Idem dans l'islam, ou le prophète a dit : "qui se connaît lui-même connaît son Seigneur".

Mais combien d'hommes sont réellement capables d'y parvenir, combien sont mêmes prêts à trahir la pensée du "maître" tout en se réclamant de lui pour ne pas avoir à réaliser ce qu'il recommande ? Des tas, c'est même l'écrasante majorité.

D'ailleurs, la chose est bien difficile, et je serais même fort étonné que le Veilleur y soit réellement parvenu lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 11:31

troglodyte a écrit:
le Veilleur a écrit:
une révolution intérieure de l'individu
Une telle révolution n'est pas incompatible avec le fait d'être croyant.

Non, certes, ce n'est pas du tout incompatible, quoi qu'en dise cette imbécile d'Ours qui ne fait, comme à son habitude, qu'asséner ses clichés et ses idées toutes faites sans jamais argumenter de façon un tant soit peu rigoureuse.

Cette "révolution intérieure" dont parle le Veilleur et qu'il n'a très probablement jamais pu réaliser lui-même, fût même en fait proposée comme but par de nombreux religieux, et Saint Bernard n'est pas des moindres parmi ceux-là. Non plus qu'al Mouhassibî.
Revenir en haut Aller en bas
ours impatient
Drôle de zèbre
avatar

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 11:32

captain tu commences à m'gonfler avec tes "connard" "conn'rie" et "con"... On t'apprend rien dans ton école ou quoi ?

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ours impatient
Drôle de zèbre
avatar

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 11:47

Capitaine ad hoc a écrit:
ours impatient a écrit:
tu rigoles là ?

Non, bien évidemment. Mais ce qui est évident pour certains...
oui, ben apparemment t'as quand même éprouvé le besoin d'éditer ton post et de complèter ton unique paragraphe initial ^^
on parle idéologie, pas uniquement économie
et l'artisanat est la première entreprise de france comme on te le rappelle si gentiment

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ours impatient
Drôle de zèbre
avatar

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 11:48

Capitaine ad hoc a écrit:
Cette "révolution intérieure" dont parle le Veilleur et qu'il n'a très probablement jamais pu réaliser lui-même, fût même en fait proposée comme but par de nombreux religieux, et Saint Bernard n'est pas des moindres parmi ceux-là. Non plus qu'al Mouhassibî.
justement le veilleur n'a ptêt pas besoin qu'on lui propose formellement, c'est toute la différence.

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 11:51

le Veilleur a écrit:
troglodyte a écrit:
le Veilleur a écrit:
une révolution intérieure de l'individu
Une telle révolution n'est pas incompatible avec le fait d'être croyant.
En somme, la vraie révolution intérieure consiste à être débarrassé de la peur. La peur est la mère de tous les conflits, extérieurs et intérieurs. Les croyances naissent de la peur et la nourrissent à leur tour.

Déjà, c'est très vague comme concept (il est vrai que pour quelqu'un qui "adhère" aux propos de Krishnamurti, ce n'est guère étonnant). C'est quoi, cette peur ? La peur de la mort ? La peur des bêtes féroces et des serpents ? Franchement je comprends pas de quoi tu parles.

Quelqu'un qui pense qu'une croyance ne peut naître que de "la peur" (saura t-on de quoi il s'agit ? Suspense...) n'a probablement jamais cru en rien, ou alors cette croaynce n'était motivée que par la peur, comme cela arrive parfois, paraît-il... Et encore, je ne le pense pas, il s'agit bien plus vraisemblablement d'une fausse découverte sur soi-même pour justifier l'adhésion à une idéologie qui nous séduit davantage... Et ainsi on voudrait se faire croire à soi-même qu'on est parvenu à une certaine compréhension de soi-même.

Le Veilleur est ici comparable à un mec qui aurait une vague idée de la recette de la charlotte aux fraises et qui, se refusant à la cuisiner, s'imaginerait qu'elle a le goût des spaghetti à la Bolognaise. De cette méprise, fondée sur l'inexpérience, il tirerait fierté en se déclarant critique gastronomique, prétendant mieux savoir qu'un type qui a goûté le plat savoir quel est son goût.
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 11:52

ours impatient a écrit:
captain tu commences à m'gonfler avec tes "connard" "conn'rie" et "con"... On t'apprend rien dans ton école ou quoi ?

Ah ben moi je préfère être traité de con ou d'imbécile que de misogyne, c'est comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 11:54

ours impatient a écrit:
captain tu commences à m'gonfler avec tes "connard" "conn'rie" et "con"... On t'apprend rien dans ton école ou quoi ?

ça me gonfle aussi, depuis pas mal de temps, de lire que la logique élémentaire fait rigoler sottement certaines personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 11:56

ours impatient a écrit:
Capitaine ad hoc a écrit:
ours impatient a écrit:
tu rigoles là ?

Non, bien évidemment. Mais ce qui est évident pour certains...
oui, ben apparemment t'as quand même éprouvé le besoin d'éditer ton post et de complèter ton unique paragraphe initial ^^
on parle idéologie, pas uniquement économie
et l'artisanat est la première entreprise de france comme on te le rappelle si gentiment

L' "artisanat" d'aujourd'hui, au moins sous nos latitudes, se rapproche davantage des méthodes industrielles que du véritable art.

Et si l'ultra-libéralisme n'est pas une doctrine exclusivement économique, qu'est ce que c'est ?

Et que vient faire la considération du fait que j'ai édité mon post ici (avant d'avoir lu le tien, d'ailleurs) ? J'ai du mal à comprendre où tu veux en venir, si tant que tu veuilles en venir quelque part.


Dernière édition par le Mar 28 Fév - 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ours impatient
Drôle de zèbre
avatar

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 11:56

la terreur des forums a écrit:


Ah ben moi je préfère être traité de con ou d'imbécile que de misogyne, c'est comme ça.
c'que tu préfères j'm'en tape un peu.
Insulter les gens c'est marrant si on varie le mode. Mais ce n'est jamais démontrer son aptitude à convaincre.
Et je ne crois pas que ton attitude soit en adéquation avec les préceptes qu'on t'enseigne. Donc je demande à quoi ça te sert. L'école.

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 12:00

ours impatient a écrit:
Capitaine ad hoc a écrit:
Cette "révolution intérieure" dont parle le Veilleur et qu'il n'a très probablement jamais pu réaliser lui-même, fût même en fait proposée comme but par de nombreux religieux, et Saint Bernard n'est pas des moindres parmi ceux-là. Non plus qu'al Mouhassibî.
justement le veilleur n'a ptêt pas besoin qu'on lui propose formellement, c'est toute la différence.

Il ya certes une différence, mais je ne vois vraiment pas quelle peut bien en être l'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 12:07

ours impatient a écrit:
la terreur des forums a écrit:


Ah ben moi je préfère être traité de con ou d'imbécile que de misogyne, c'est comme ça.
c'que tu préfères j'm'en tape un peu.

Donc, tu comprendras que ce qui te gonfle, je m'en tape beaucoup.

Citation :
Insulter les gens c'est marrant si on varie le mode.

Je ne cherche pas à être "marrant".

Citation :
Mais ce n'est jamais démontrer son aptitude à convaincre.

Je ne me fais pas d'illusions en ce qui concerne les possibilités de convaincre les gens ici.

Citation :
Et je ne crois pas que ton attitude soit en adéquation avec les préceptes qu'on t'enseigne.

Tu ne crois pas, donc, tu ne sais pas. Qui m'enseigne quoi, selon toi ?

Citation :
Donc je demande à quoi ça te sert. L'école.

Quelle école ? Sui-je un écolier ? Vais-je à l'école ? Et quel autre intérêt peut avoir pour moi l'école que l'obtention d'un bout de papier qui pourrait me servir à me donner une légitimité dont je n'ai besoin qu'à cause de l'existence d'une bande d'ABRUTIS qui n'accorde de légitimité qu'à ceux qui possèdent ce bout de papier ?
Revenir en haut Aller en bas
Bidouille
Logorrhéique talonnesque
avatar

Nombre de messages : 989
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 15/10/2004

MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 12:11

Et Cap'taine tu es en train de passer du côté obscur de la force. Ne laisse pas ta haine t'envahir ange

Excusez-moi mais je viens de voir le machin chose des Sith rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.keby-and-co.com
Dona
Incontinent verbal
avatar

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 12:14

Bidouille a écrit:
Et Cap'taine tu es en train de passer du côté obscur de la force. Ne laisse pas ta haine t'envahir ange

Excusez-moi mais je viens de voir le machin chose des Sith rabbit


Faut reconnaître qu'il lui va vraiment bien son proverbe. D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   Mar 28 Fév - 12:18

Bidouille a écrit:
Et Cap'taine tu es en train de passer du côté obscur de la force. Ne laisse pas ta haine t'envahir ange

Excusez-moi mais je viens de voir le machin chose des Sith rabbit

N'aies crainte Bidouille, la haine ne m'envahit pas, je ne suis pas haineux en général. Y a des trucs qui me courent sur le haricot, mais ça ne sucite pas de sentiment aussi intense que la haine chez moi, loin s'en faut. C'est même mon aptitude à répondre à ces trucs qui me gonflent par un langage provocateur qui me met en partie à l'abri de cette haine.

Mais bon, j'arrête. J'arrête de traiter les gens de cons, comme le dit Ours, c'est marrant deux minutes seulement. Mais bon, c'est jouissif, essayez, vous verrez.

Et c'est beaucoup moins sournois que de taxer les gens de misogynie à partir d'éléments insignifiants.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manifeste du néo-féodalisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manifeste du néo-féodalisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» César Cui (1835-1918)
» Luigi Russolo
» Aretha Franklin : The Early Years (1960-80)
» Berlioz - Benvenuto Cellini
» DilemmE+Manifeste au vintage bike café

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: bonjour le monde :: Monde réel-
Sauter vers: