Vocabulis


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 On sait que ça se passe comme ça..mais ...

Aller en bas 
AuteurMessage
vilain
Logorrhéique talonnesque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Sam 25 Mar - 20:14

Mais ça va mieux en le disant.....
Citation :
Magouilles police ds manif du 23 ... faire suivre

Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif parisienne.

de Émilie, étudiante en Anthropologie à Lyon II

Je suis allée à Paris le 23 mars 2006. La manif s’est bien passée et il y avait du monde. Nous, gens de Lyon, de Grenoble, de Chambéry, avons formé un beau cortège "Lyon tient son Paris". Certains parisiens sont venus nous remercier d’être venus jusque là et nous étions fiers, même si le gros des lyonnais était à Lyon, sous les gaz des CRS.

Nous étions vraiment nombreux ! Puis, peu à peu, des vagues d’une centaine de "casseurs", appelés au son de cornes de brumes, dévalaient dans la foule, puis occupaient les lignes de bus ! Certains se sont fait voler ou frapper. À la fin de la manif, ils étaient des centaines... Environ 3 000 CRS et gendarmes mobiles bloquaient la place !

Les "casseurs" choisissaient une proie, fonçaient à 20, 30, 50, 100 sur lui (elle) et le (la) défonçaient et le dépouillaient ! Les forces de l’ordres s’en sont pris plein la gueule aussi mais les premiers visés étaient les manifestants. Les manifestants sortaient de la place tant bien que mal mais certains restaient à l’intérieur. Des voitures ont commencé à brûler, les vitrines à péter. Mon groupe a décidé de partir à la gare et je suis restée avec une amie car des potes à moi étaient à l’intérieur.

Les flics bloquaient l’accés à la place à tout le monde. Les passants nous ont accusés d’être les fauteurs de trouble, de faire repartir le bordel des banlieues ! On a dû leur expliquer qu’on était dans la rue car on n’en peut plus de vivre avec 300 euros par mois et d’être pris pour des cons ! Trois casseurs se sont précipités dans la rue, ils ont été interpellés puis sont passés... carte de Police à la main ! Là, on a halluciné, les mecs étaient vraiment chauds ! On s’est faufilé aprés eux car je voulais absolument rejoindre ma pote ! Un flic nous a avertis que si on repassait par là, il nous arrêterait. Il n’y avait plus rien ! Les pompiers éteignaient les voitures mais les casseurs étaient tous partis. Tout était calme...

J’ai rejoint les quais, il ne restait plus que des manifestants en état de choc. On a voulu sortir, mais les camions de flics nous prenaient en sandwich et nous empêchaient de sortir ! Je me suis avancée vers l’un d’entre eux pour lui expliquer qu’on n’était pas d’ici, qu’on hallucinait, qu’on voulait se barrer de cette ville de merde. Il nous a dit d’arrêter de sourire ou que ça risquait de mal tourner. Nous étions piégés ! Pourtant ils voyaient bien qu’il ne restait plus qu’une centaine de manifestants apeurés. Les flics ont commencé à nous filmer et étaient morts de rire face à notre incompréhension et à notre terreur. Ils ont commencé à charger sur ma droite et la foule s’est précipitée contre l’autre cordon de CRS. Une fille, paniquée, leur a demandé des informations, elle s’est fait gazée, puis le gendarme s’est excusé ! Mes genoux claquaient. Le cordon de flics s’est dissous, nous avons couru mais d’autres ont débarqué et ont fait barrage. En fait, ils nous déplaçaient contre le commissariat...

Les cordons se resserraient contre nous, ça hurlait dans tous les sens, deux filles voilées pleuraient. J’avais peur que l’un de nous tombe , que l’on meure étouffés ou piétinés... Les médias étaient parmi nous et nous canardaient de flashs, surtout dès qu’on hurlait. Les flics nous compressaient violemment pour qu’on se révolte et que les médias puissent prendre des photos ! Morts de trouille face aux assauts des forces de l’ordre, nous avons levé nos mains au ciel... Là, ils ont paru bien emmerdés ! Les flash fusaient toujours...

Un flic avec un fort accent de banlieue nous a dit de ne pas paniquer (très drôle), qu’on allait juste vérifier nos identités, que l’ordre de se disperser avait été donné plus d’une demi-heure auparavant et qu’il ne fallait pas nous étonner. Puis vint l’heure de la mise en scène médiatique ! 5 ou 6 flics rentraient en trombe parmi nous, se jetaient sur un mec, le plaquaient violemment au sol. Là, ils attendaient trente secondes, le temps des photos, puis viraient le mec. Ca a duré plus de deux heures. Je tiens à préciser que les arrestations se sont placées dans un ordre bien précis : ils ont commencé par les noirs, puis par les arabes, suivis des mecs qui avaient des dreads ou les cheveux longs, la violence était également graduée. Un gars s’est fait piétiné sous nos hurlements. C’était vraiment très violent..

Nous étions toujours filmés par les flics morts de rire. Ils évitaient tout de même de nous regarder dans les yeux. Par dessus la masse de casques de flics, le drapeau français flottait ; une drôle d’impression m’a serré le bide.... Une bande de 6 "racailles" est sortie escortée de la cour du commissariat. Ils se sont retrouvés avec nous, on a traité les flics de racistes, les gars scandaient artificiellement qu’ils n’étaient pas dans la manif. Ils se sont glissés dans un coin, 5 CRS les ont fait sortir discrètement (nous sommes 3 ou 4 a avoir vu la scène), une fille s’est accrochée à eux pour sortir, les flics sont allés la chercher et l’ont remise dans le cercle, les gars sont partis sous l’oeil complice des flics. Je hurlais sur un photographe, le traitait de collabo, de traitre. Il m’expliqua qu’il prenait juste des photos, qu’il n’écrivait pas les textes dessous, que parfois c’était utile, comme pour le syndicaliste dans la coma par exemple. Je me calmais, je voulais qu’il m’explique. Il m’a confirmé qu’il leur fallait des photos, que Sarkozy sait ce qu’il fait quand il ordonne de ne s’en prendre qu’au manifestants, que tout le monde sait que les RG sont avec les casseurs, sont dans toutes les manifs, dans toutes les AG. Je lui répondais que non, que moi, je ne savais pas, en tout cas pas à ce point !

Nous commencions à comprendre tous ce business, certains flics sont des "casseurs", des RG infiltrés pour embraser la foule, certains "casseurs" doivent avoir des arrangement avec eux pour nous taper sur la gueule dans les manifs (ça passe toujours mieux au JT plutôt que ce soit les CRS ou GM qui nous fracassent) et puis il y a les moutons, ceux qui suivent juste pour se divertir... Ils ont fini par me prendre par le bras pour m’interpeller, enfin ! Le flic était surpris que je vienne de Bron, je gardais le silence face à sa voix toute douce, il m’a souhaité un « passez une bonne soirée mademoiselle », sourire charmeur à l’appui, comme si tout cela était tout à fait normal, comme s’il avait l’habitude ! Il était 20 heures, l’heure des infos. Mes deux amies sont sorties juste après moi, mais nos deux potes, eux, n’étaient pas dans la rue...

On les a appelés, ils étaient dans un fourgon et allait être dispatchés dans des commissariats, ils ne savaient ni quand ni pourquoi, mais on les laissait répondre au téléphone. On a donc loupé notre train qui partait à 20h, on les a attendus jusquà 22h puis on a pris le dernier TGV pour Lyon. Un des deux a été relâché vers minuit, aprés avoir été transporté dans plein de cellules ; on lui a demandé s’il reconnaissait avoir perturbé l’ordre public puis on l’a relâché. Il n’avait toujours pas de nouvelles du dernier. Ils étaient de retour aujourd’hui.

Tactiques policieres - 69.6 ko
Tactiques policieres

source:http://www.bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=24857 rale rale rale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alejandro
Vocabulivore émerite
avatar

Nombre de messages : 2094
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Sam 25 Mar - 22:07

J'ai bien aimé celle-là :

Citation :

Morts de trouille face aux assauts des forces de l’ordre,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
Fulmi
Prolixe infatigable
avatar

Nombre de messages : 5214
Age : 63
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Dim 26 Mar - 16:56

alejandro a écrit:
J'ai bien aimé celle-là :

Citation :

Morts de trouille face aux assauts des forces de l’ordre,

C'était en Biélorussie ? Tout s'explique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.martini.free.fr/livres/
vilain
Logorrhéique talonnesque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Dim 26 Mar - 17:23

Ben non, en France!....Mais ils sont bons aussi nos CRs..;On devrait organiser des match.... D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulmi
Prolixe infatigable
avatar

Nombre de messages : 5214
Age : 63
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Dim 26 Mar - 17:42

vilain a écrit:
Ben non, en France!....Mais ils sont bons aussi nos CRs..;On devrait organiser des match.... D

Ca me fait rigoler, ces bourgeois français qui ont voté Chirac en 2002 et qui pignent aujourd'hui.

Il est grand temps de simplifier le droit du travail et de rendre tous les contrats d'embauche précaires. La sclérose française est insupportable. On se croirait sous De Gaulle, quand on entend la gauche, aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.martini.free.fr/livres/
vilain
Logorrhéique talonnesque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Dim 26 Mar - 17:49

Fulmi a écrit:
vilain a écrit:
Ben non, en France!....Mais ils sont bons aussi nos CRs..;On devrait organiser des match.... D

Ca me fait rigoler, ces bourgeois français qui ont voté Chirac en 2002 et qui pignent aujourd'hui.

Il est grand temps de simplifier le droit du travail et de rendre tous les contrats d'embauche précaires. La sclérose française est insupportable. On se croirait sous De Gaulle, quand on entend la gauche, aujourd'hui.


J'aime beaucoup ta manière de plaisanter.... D Mais moi, je serais dans la rue mardi rale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bidouille
Logorrhéique talonnesque
avatar

Nombre de messages : 989
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 15/10/2004

MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Dim 26 Mar - 17:56

vilain a écrit:
J'aime beaucoup ta manière de plaisanter.... D Mais moi, je serais dans la rue mardi rale

coucou Moi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.keby-and-co.com
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Dim 26 Mar - 19:43

Bidouille a écrit:
vilain a écrit:
J'aime beaucoup ta manière de plaisanter.... D Mais moi, je serais dans la rue mardi rale

coucou Moi aussi !

Ben moi chsais po. Je flippe un peu des CRS. Mais bon, faut voir... si y fait beau j'frais ptêt' un chti barbecue.
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
avatar

Nombre de messages : 5214
Age : 63
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Dim 26 Mar - 22:39

vilain a écrit:
J'aime beaucoup ta manière de plaisanter.... D Mais moi, je serais dans la rue mardi rale

Je ne plaisante pas. J'ai été dix ans agent de l'ANPE. La gestion sociale de l'emploi, c'est de la merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.martini.free.fr/livres/
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Dim 26 Mar - 23:04

Fulmi a écrit:
vilain a écrit:
J'aime beaucoup ta manière de plaisanter.... D Mais moi, je serais dans la rue mardi rale

Je ne plaisante pas.
M'étonne pas.
Citation :
J'ai été dix ans agent de l'ANPE.
M'étonne pas non plus.
Citation :
La gestion sociale de l'emploi, c'est de la merde.
Ben oué, la gestion antisociale de l'emploi, c'est bien mieux, tout le monde le sé tirlalang
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
avatar

Nombre de messages : 5214
Age : 63
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Dim 26 Mar - 23:15

Capitaine ad hoc a écrit:
Ben oué, la gestion antisociale de l'emploi, c'est bien mieux, tout le monde le sé tirlalang

Oui, ça donne un résultat : Irlande, R-U, Pologne, République tchèque, ça roule tout seul.

Je te renvoie à l'article sur les salaires américains, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.martini.free.fr/livres/
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Dim 26 Mar - 23:24

Fulmi a écrit:
Capitaine ad hoc a écrit:
Ben oué, la gestion antisociale de l'emploi, c'est bien mieux, tout le monde le sé tirlalang

Oui, ça donne un résultat : Irlande, R-U, Pologne, République tchèque, ça roule tout seul.

Je te renvoie à l'article sur les salaires américains, aussi.

On s'en fout des résultats économiques, ce qui compte, c'est les gens. Si ce sont les gens qui doivent se mettre au service de l'économie et non l'économie qui doit se mettre au service des gens, alors elle peut aller se faire foutre, l'économie.

Que la France se fasse niquer par la Chine et par l'Inde, moi je ne demande que ça. yeah
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Dim 26 Mar - 23:41

Si, dans le monde tel qu'il est organisé, la baisse du chômage doit nécessairement passer par le dumping social, alors vive le chômage. Ce qu'il faut, c'est une autre organisation du monde. Tant qu'on n'aura pas capté ça...

Là, c'est le bordel : ceux qu'on appelle "les élites" (comme si la mise au pluriel de ce mot n'était pas absurde) ne sont pas une élite, ce serait plutôt le contraire. Et le plus grave, c'est qu'on éduque tout le monde avec des notions d'égalité et tout et tout, alors que c'est irréalisable, la nature n'en offre même aucun exemple. Tout le monde, ou presque, veut voir ses gosses "réussir" dans la vie. Or, tout le monde ne peut pas devenir architecte, ou avocat, ou toubib, etc. Et même ceux qui réussissent à se maintenir à un certain niveau social le font parce que la société telle qu'elle est organisée est une anomalie. Dans une société normale, certains bourgeois ne seraient bons qu'à traire des vaches, d'ailleurs, beaucoup d'entre eux ne sont bons qu'à ça, même dans les conditions actuelles, même si presque personne ne s'en apperçoit. Quant à la plupart des prolos, leur travail est une véritable monstruosité. Si on ne modifie pas la façon dont ils bossent, si on ne leur donne pas d'autre but à travers leur boulot que l'accumulation d'objets inutiles, bref, si on ne supprime pas purement et simplement cette chose immonde qu'est l'industrie, on se dirige vers bien des déceptions.

Je comprends très bien les gens qui ne souhaitent pas que leurs gamins deviennent ouvriers. Mais dans une société normale, je ne vois pas en quoi devenir toubib ou avocat plutôt que forgeron ou charpentier serait "mieux réussir" dans la vie.

Une société comme la nôtre qui considère qu'il y a des sots métiers, au mépris du bon sens (qui n'est pas la faculté la mieux partagée au monde, une observation même superficielle du monde qui nous entoure suffit pour s'en rendre compte), cette société, donc, ne peut pas prospérer. Sans compter que le travail des prolétaires, sous sa forme moderne, ne pourra jamais en faire des citoyens satisfaits de leur sort, c'est même le moins qu'on puisse dire.
Revenir en haut Aller en bas
Anti
Phrasophile averti(e)
avatar

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Lun 27 Mar - 1:00

Capitaine ad hoc a écrit:
Ce qu'il faut, c'est une autre organisation du monde.


Cf fil Bla-bla -->

http://vocabulis.forumactif.com/viewtopic.forum?p=29445&29445

Joséphine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-doodles.com/
Fulmi
Prolixe infatigable
avatar

Nombre de messages : 5214
Age : 63
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Lun 27 Mar - 11:22

Capitaine ad hoc a écrit:
Ce qu'il faut, c'est une autre organisation du monde.

Ifokon Yapuka Oboulo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.martini.free.fr/livres/
le Veilleur
Phrasophile averti(e)
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : ici
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   Mar 28 Mar - 21:24

Pour en revenir au sujet du fil, on peut toujours croire à ce genre d'histoire, mais il faut tout de même savoir aussi que des policiers s'habillent en civil et se mêlent aux casseurs pour mieux les interpeler. Pour que cette stratégie soit efficace et ne pas être trop tôt repérés, il est évident qu'ils doivent prendre une allure de casseurs. Ceux qui ont observé les images TV auront pu constater ce type d'interventions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leongard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On sait que ça se passe comme ça..mais ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
On sait que ça se passe comme ça..mais ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La gamme mineure pentatonique, complément passe-partout
» Heureux qui comme Régis a fait un beau voyage.
» [Paroles] Place je passe
» Accept passe au Jackson ????
» comment sa se passe dans le parc quand il fait moche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: bonjour le monde :: Monde réel-
Sauter vers: