Vocabulis


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nécro-technologies et répression : témoignage

Aller en bas 
AuteurMessage
vilain
Logorrhéique talonnesque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Nécro-technologies et répression : témoignage   Ven 16 Juin - 13:06

Citation :
Nécro-technologies et répression : témoignage


A faire tourner,
Salut à toutes et tous,

Comme je vous l’avais annoncé, avait lieu à Grenoble jeudi dernier une manifestation contre l’inauguration de Minatec (voir Minatec et les nanotechnologies ndlr), et contre le monde nécro-technologique que nous préparent les nanotechnologies.

Comme on pouvait s’y attendre, le dispositif policier était impressionnant. Comme on pouvait l’imaginer depuis les manifestations anti-CPE de Grenoble, la police a eu le lacrymo et le Flash-ball faciles : une jeune manifestante a été défigurée par un tir dans la joue et opérée le soir-même, alors qu’elle était assise sur un banc au milieu d’un rassemblement pacifique.

Comme vous le savez, je suis membre du collectif "Opposition Grenobloise aux Nécrotechnologies" qui appelait à cette manifestation et tentait de l’organiser (débats les jours précédents et hébergement collectif des extérieurs à Grenoble) dans la mesure de ses faibles moyens. Mon colocataire Samuel aussi, mais lui c’est encore pire puisqu’il a parlé dans le mégaphone pendant la manifestation.

Pendant la manif, avant la dispersion, la vitrine d’une banque a été entièrement détruite par quelques personnes, que nous ne connaissons pas.
Donc, pour la Police, je suis coupable d’avoir "participé à un attroupement armé" et Samuel est coupable "d’incitation à la destruction de biens en réunion".

Donc, nous avons été tous les deux interpellés le lendemain matin vers 9h30, alors que nous nous rendions en vélo vers le centre-ville pour y diffuser des tracts, ou peut-être juste nous reposer car nous nous étions levés à 5h00 du matin afin de veiller sur les gens dormant dans le lieu d’hébergement.

Je ne vous raconterai pas en détail les 10h de garde-à-vue qui ont suivi, juste quelques moments forts :
- fouille au corps (nudité totale),
- découverte des cellules de béton de garde-à-vue,
- transport menottes au poignet à notre domicile pour perquisition, pour y chercher des armes (ce n’est pas une blague),
- pression psychologique intense lors de notre refus de nous soumettre à un prélèvement ADN, notamment pour nous faire croire que cette décision entrainerait la prolongation de la garde-à-vue et une nuit passée en prison préventive,
- audition, où nous découvrons qu’un policier infiltré parmi les manifestants ces derniers jours nous auraient vu "applaudir" lors de la casse de la banque, et Samuel dire "on va péter un laboratoire". (tissu de mensonges incohérent).

Nous sommes finalement convoqués au tribunal de Grenoble le lundi 19 juin à 14h00, où nous serons jugés pour "avoir participé volontairement à un attroupement après sommations et dispersion".

Quant au refus de prélèvement ADN, il constitue un autre délit (le saviez-vous ?? et oui, Bienvenue à Gattaca, le Meilleur des Mondes des lois Perben 2) mais ça c’est le dessert, ce sera pour plus tard.

Nous sommes donc jugés, pour être restés dans la rue alors que les CRS pourchassaient les manifestant-e-s à coups de matraque, de lacrymogènes et de Flash-balls tirés à hauteur de visage. Nous sommes jugés parce que notre colère face à cette répression, a été plus forte que notre peur des cogneurs de la Brigade Anti Criminalité en chasse et en tenue de combat.

Je m’arrête là, vous comprenez que je suis toujours, plus que jamais, en colère.

Il me reste une chose, une seule, à vous demander : si vous pensez que notre arrestation est injuste et indigne d’un pays qui se dit "des Droits de l’Homme", si vous ne voulez pas que nous soyions condamnés à 2 à 4 mois de prison avec sursis pour rien (c’est vraisemblablement ce que nous allons prendre) : diffusez cette histoire autour de vous, parlez-en, dites à tout le monde qu’aujourd’hui en France, c’est le simple droit de manifester qui est menacé.

Il ne s’agit plus aujourd’hui de se demander si nous sommes encore en démocratie. Face à la dictature qui s’installe en France, loi après loi, se nourrissant de la misère et de la résignation du plus grand nombre, du silence des nantis et de la cacophonie des médias, il s’agit de choisir son camp.

Ce récit est encore trop parcellaire et incomplet, il y aurait tant à dire sur ces quelques jours...
A bientôt, grosses bises

Lucas


Je fais tourner ! rale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deliege
Volubile
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 56
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Nécro-technologies et répression : témoignage   Ven 16 Juin - 14:42

ange
Moi aussi ...
Sans rancune D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deliege
Volubile
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 56
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Nécro-technologies et répression : témoignage   Ven 16 Juin - 14:52

Je plaisante Vilain ...
Qu'est ce qu'ils ont contre les "nano techonologies" ces valeureux manifestants confrontés aux flics fachos ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vilain
Logorrhéique talonnesque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: Nécro-technologies et répression : témoignage   Sam 17 Juin - 11:21

Deliege a écrit:
Je plaisante Vilain ...
Qu'est ce qu'ils ont contre les "nano techonologies" ces valeureux manifestants confrontés aux flics fachos ?

D Je voulais juste attirer l'attention sur le fait que notre "chère Police" applique de plus en plus des méthodes pour le moins discutables....Mais pour en revenir aux nanotechnologies, ce qui est inquiètant, c'est que les recherches sur ces nouvelles technologies va permettre:
- l'implantation de "nano-puces" dans le corps même des individus....Que ces "nano-trucs" peuvent être actifs, effaçables, modifiables à l'insue du porteurs....
- Que l'on n'a aucune idée des conséquences que cette implantation peut engendrer
- Que ces techniques font l'objet d'études par nos chers militaires en vue de la création de robots capables de prendre par eux mêmes la décision de tirer sur un catégorie quelconque de cibles programmées par ces nano-choses

..... Entre autre, car les applications des nano-machins semblent quasi-infini...

Comme d'd'hab, ce n'est pas les choses qui sont contestables, mais l'application que certains peuvent en faire...et il se trouve que ces nano-bordels, laissent entrevoir des possibilités d'intervention sur les individus qui vont faire ressembler BIG Brother à un joyeux plaisantin....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deliege
Volubile
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 56
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Nécro-technologies et répression : témoignage   Sam 17 Juin - 12:35

Je vois mieux.
Et n'existe t'il pas d'application positive, car comme tu le dis, c'est outil dont la bonne ou mauvaise utilisation dépend de qui s'en sert ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vilain
Logorrhéique talonnesque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: Nécro-technologies et répression : témoignage   Sam 17 Juin - 12:39

Deliege a écrit:
Je vois mieux.
Et n'existe t'il pas d'application positive, car comme tu le dis, c'est outil dont la bonne ou mauvaise utilisation dépend de qui s'en sert ... ?

Bien sûr qu'il en existe !.....Ne serait-ce que les "médicaments ciblés" qui permettrons de diriger les produits actifs directement sur les cellules malades....et plein d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulmi
Prolixe infatigable
avatar

Nombre de messages : 5214
Age : 63
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: Nécro-technologies et répression : témoignage   Sam 17 Juin - 14:23

vilain a écrit:
e voulais juste attirer l'attention sur le fait que notre "chère Police" applique de plus en plus des méthodes pour le moins discutables....

Ah ! curieux, ça. elle ne pratique pourtant plus l'assassinat d'opposants politiques (Ben Barka), le SAC a été dissout, les brigade smotorisées aussi. Quant à l'interpellation musclée décrite par Bellaciao, elle n'a rien de scandaleux, même si elle n'est pas exemplaire.


Citation :
Mais pour en revenir aux nanotechnologies, ce qui est inquiètant, c'est que les recherches sur ces nouvelles technologies va permettre:
- l'implantation de "nano-puces" dans le corps même des individus....Que ces "nano-trucs" peuvent être actifs, effaçables, modifiables à l'insue du porteurs....
- Que l'on n'a aucune idée des conséquences que cette implantation peut engendrer
- Que ces techniques font l'objet d'études par nos chers militaires en vue de la création de robots capables de prendre par eux mêmes la décision de tirer sur un catégorie quelconque de cibles programmées par ces nano-choses

..... Entre autre, car les applications des nano-machins semblent quasi-infini...


C'est génial, quoi.

Citation :
Comme d'd'hab, ce n'est pas les choses qui sont contestables, mais l'application que certains peuvent en faire...et il se trouve que ces nano-bordels, laissent entrevoir des possibilités d'intervention sur les individus qui vont faire ressembler BIG Brother à un joyeux plaisantin....

C'est sûr. Mais Big Brother peut aussi fort bien s'en passer. Donc aucune importance.

Donc vous contestez des choses qui ne sont pas contestables. OK, OK. Ça c'est de la position politique ! Guignol, va !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.martini.free.fr/livres/
vilain
Logorrhéique talonnesque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: Nécro-technologies et répression : témoignage   Sam 17 Juin - 14:43

Tout Guinol a son Gnafron ! ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le Veilleur
Phrasophile averti(e)
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : ici
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Nécro-technologies et répression : témoignage   Sam 17 Juin - 18:35

La société veut la police; et la police, qu'elle soit de droite ou de gauche, est forcément violente. On peut estimer que tel ou tel degré de violence est disproportionné par rapport à telle ou telle situation, mais comme la mauvaise foi règne à peu près également dans le camp de la police et dans celui de ceux qui troublent l'ordre qu'elle est chargée par la société de faire respecter, il est souvent difficile d'y voir clair.
On peut regretter la violence mais il faut être logique : la société est violente; et si l'on accepte la société, si l'on veut faire partie de cette société (et l'on veut faire partie de cette société même quand on ambitionne de la changer), il faut accepter la violence. Tous les manifestants, y compris les soi-disant "pacifistes", incorporent la violence dans leur démarche sous une forme ou sous une autre.
S'il peut y avoir des individus réellement non-violents, ils ne manifesteront pas, ils se tiendront à l'écart de la société, non pas comme des moines mais comme ceux qui seront libres de toute ambition personnelle, politique ou sociale; ils ne voudront pas changer la société mais la société pourrait bien changer à leur contact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leongard.com
ours impatient
Drôle de zèbre
avatar

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

MessageSujet: Re: Nécro-technologies et répression : témoignage   Sam 17 Juin - 18:43

le Veilleur a écrit:
ils se tiendront à l'écart de la société (...), la société pourrait bien changer à leur contact.
sans déc ?

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le Veilleur
Phrasophile averti(e)
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : ici
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Nécro-technologies et répression : témoignage   Sam 17 Juin - 18:58

vilain a écrit:


Comme d'd'hab, ce n'est pas les choses qui sont contestables, mais l'application que certains peuvent en faire...et il se trouve que ces nano-bordels, laissent entrevoir des possibilités d'intervention sur les individus qui vont faire ressembler BIG Brother à un joyeux plaisantin....
Ce qui prouve qu'on devrait accorder plus d'importance à la connaissance de soi qu'aux technologies; mais on fait exactement le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leongard.com
alejandro
Vocabulivore émerite
avatar

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: Nécro-technologies et répression : témoignage   Sam 17 Juin - 19:23

le Veilleur a écrit:

On peut regretter la violence mais il faut être logique : la société est violente; et si l'on accepte la société, si l'on veut faire partie de cette société (et l'on veut faire partie de cette société même quand on ambitionne de la changer), il faut accepter la violence. Tous les manifestants, y compris les soi-disant "pacifistes", incorporent la violence dans leur démarche sous une forme ou sous une autre.

Une manif peut très bien être pacifique.

Il ne faut pas confondre violence et autorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
Fulmi
Prolixe infatigable
avatar

Nombre de messages : 5214
Age : 63
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: Nécro-technologies et répression : témoignage   Sam 17 Juin - 19:26

ours impatient a écrit:
le Veilleur a écrit:
ils se tiendront à l'écart de la société (...), la société pourrait bien changer à leur contact.
sans déc ?

Pour l'instant la société évolue effectivement vers plus d'isolement des individus. Chacun son ipod et les vaches sont bien gardées.

Elle tolère moins la violence policière qu'avant, mais plus d'autres violences, l'automobile, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.martini.free.fr/livres/
le Veilleur
Phrasophile averti(e)
avatar

Nombre de messages : 1024
Localisation : ici
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Nécro-technologies et répression : témoignage   Sam 17 Juin - 20:20

alejandro a écrit:

Une manif peut très bien être pacifique.
Elle peut paraître pacifique parce qu'elle n'use pas de violence physique; mais elle veut influencer, faire peser une menace électorale, etc. C'est une forme de violence psychologique. On peut estimer plus civilisée, plus acceptable cette forme de violence, mais elle n'en reste pas moins violente et nourrit un conflit qui peut déboucher un jour où l'autre sous une forme de violence plus brutale. Enfin, il est important de souligner qu'une manifestation pacifique ne défend pas forcément une cause juste, ce qui montre toute l'ambiguïté du "pacifisme".

Citation :
Il ne faut pas confondre violence et autorité.
L'autorité étant le droit ou le pouvoir de commander, de faire obéir même ceux qui ne souhaitent pas obéir implique nécessairement une forme de violence, morale ou physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leongard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nécro-technologies et répression : témoignage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nécro-technologies et répression : témoignage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A voir! Lettre au futur président de la république...Pétition...Massacre d'éléphants en Afrique : document témoignage de quarante minutes
» dB Technologies Cromo 8+ 8"/1"
» dB Technologies Opera 515DX VS RCF Art 715A MK2
» Probleme de casse de corde
» [b]et la suite sur MOSAICO DIFFUSION [/b]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: bonjour le monde :: Monde réel-
Sauter vers: