Vocabulis


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Assurance chômage....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anti
Phrasophile averti(e)
avatar

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

MessageSujet: Assurance chômage....   Mer 2 Mai - 13:10

http://www.lefigaro.fr/election-presidentielle-2007/20070403.WWW000000250_assurance_chomage_le_regime_special_des_deputes.html

D'après l'article du figaro, de très intéressantes nouvelles qu'on se garde de trop ébruiter...

Assurance-chômage : le "régime spécial" des députés
lefigaro.fr (avec AFP, AP). Publié le 03 avril 2007

Actualisé le 03 avril 2007 : 10h47

L’affaire était passée presqu’inaperçue. C’est une brève dans le Canard Enchaîné du 7 février dernier qui le révélait : les députés avaient voté en toute discrétion un système leur permettant de prolonger l’indemnité parlementaire pour ceux d’entre eux qui ne seraient pas réélus aux législatives du 17 juin prochain.


Avant cette réforme, les parlementaires français ne touchaient en effet leur 5.400 euros brut d’indemnité que durant six mois s’ils n’étaient pas réélus. La règle a été modifiée en 2003. Les députés ont créé une taxe de 0,5% sur leurs indemnités, destinée à financer une «caisse» qui prend en charge, de manière dégressive, le versement de l’indemnité au bout des six mois.


1.000 euros mensuels au bout de cinq ans


L’échéance est donc portée à 5 ans, au bout desquels l’ancien parlementaire ne touche plus que 20% de son indemnité initiale, soit un peu plus de 1.000 euros par mois. «L'idée, c'est de permettre à des gens venant du privé, qui ont des difficultés, de pouvoir se réinsérer», expliquait fin février le premier questeur de l’Assemblée, Claude Gaillard, ajoutant : «C'est aussi une forme de solidarité des députés fonctionnaires, qui sont très majoritaires à l'égard de leurs collègues du privé».


Un demandeur d’emploi lambda bénéficie dans le meilleur des cas d’une indemnisation de 23 mois, pendant lesquels il touche environ 90% de son salaire brut.

«C'est une faiblesse française que de vouloir perpétuellement faire des privilèges pour les uns et donner des leçons aux autres», a estimé François Bayrou mardi sur RTL. Le candidat centriste a jugé que les députés avaient «manqué au caractère d'exemplarité» de leur fonction, et assuré que les parlementaires UDF s’étaient abstenus de voter cette loi.


Elle est belle la Politique française tiens...

Anti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-doodles.com/
Fulmi
Prolixe infatigable
avatar

Nombre de messages : 5214
Age : 63
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: Assurance chômage....   Mer 2 Mai - 14:42

Il faut savoir que la France manque de chômeurs. Elle en importe de Suisse :

Bouygues embauche des chômeurs suisses sur ses chantiers français
C'est une "première" pour les Suisses. Des chômeurs genevois vont être employés sur le chantier de l'autoroute A41 entre Annecy et Genève, ont indiqué mardi les autorités du canton suisse, plus habitué à l'afflux de travailleurs frontaliers français.

La venue de nombreux travailleurs français dans les cantons de Genève et Vaud, attirés par des salaires plus élevés, est même régulièrement source de polémique en Suisse romande.
L'Office cantonal de l'emploi (OCE) du canton de Genève a cette fois conclu un accord avec l'Agence nationale pour l'emploi (ANPE) et l'entreprise Bouygues, responsable du chantier, pour engager vingt ouvriers inscrits au chômage en Suisse.
Confirmant des informations parues dans la Tribune de Genève, Jean-Paul Vergères, responsable du service aux entreprises de l'OCE a relevé que ce type de coopération était "une première en Suisse".
Selon le responsable, la taille du chantier et la pénurie de main d'oeuvre qualifiée ont justifié les recherches de Bouygues des deux côtés de la frontière.

Le salaire fourni par Bouygues sera le même pour les travailleurs français et suisses. Mais une partie des chômeurs de Genève percevront des indemnités versées par l'Office de l'emploi susceptibles de compenser la perte de revenus par rapport aux indemnités chômage.
"Nous avons un système qui marche très bien en Suisse dont le but est de pousser les gens à travailler, même en acceptant une activité moins bien rémunérée que leur activité précédente", a expliqué Jean-Paul Vergères.
Ainsi, si le salaire proposé par Bouygues est inférieur aux indemnités de chômage perçues en Suisse, calquées sur le dernier salaire, l'Office de l'emploi complètera la différence.
"Le but est aussi de former des personnes peu ou pas qualifiées en génie civil pendant deux mois", selon Jean-Paul Vergères.


(20/03/2007)

http://www.lemoniteur-expert.com/btp/gestion/bouygues_embauche_chomeurs_suisses_sur.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.martini.free.fr/livres/
Fulmi
Prolixe infatigable
avatar

Nombre de messages : 5214
Age : 63
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: Re: Assurance chômage....   Mer 2 Mai - 14:45

Mardi 20 mars 2007
Une autoroute française fera bosser des chômeurs genevois
Emploi - L’A41 est aussi le chantier test de l’emploi régional.

Vous êtes un chômeur sans qualifications et aimez les métiers du génie civil? Le chantier français de l'A41 entre Annecy et Genève vous tend les bras! L'Office cantonal de l'emploi (OCE) et l'Agence nationale pour l'emploi (ANPE) viennent d'ailleurs de mettre au concours 20 postes d'aides-coffreurs et de maçons pour travailler sur cet ouvrage. «Cette coopération transfrontalière est une première suisse», souligne Jean-Paul Vergerès, responsable du service aux entreprises de l'OCE.

Gagnant gagnant

Faire travailler des chômeurs suisses en France? On aura tout vu! «C'est un peu paradoxal, ­admet Patrick Schmied, le directeur de l'OCE. Mais Genève comme la France manquent de personnel qualifié dans certains secteurs comme la construction ou l'hôtellerie.» Le conseiller d'Etat François Longchamp, en charge du Département de la solidarité et de l'emploi, ne se laisse pas non plus démonter: «L'A41 est le plus grand chantier régional. Il offre un lieu de ­travail pour des chômeurs peu qualifiés et leur permet de valider une formation.»

Les partenaires joueraient donc gagnant. Genève forme ses chômeurs; l'entreprise Bouygues, responsable du chantier, aura les employés dont elle a besoin. Même l'ANPE est satisfaite, puisqu'elle a fourni à Bouygues, via l'OCE, les employés que l'entreprise voulait.

Mais le chômage français ne craint-il pas de donner du boulot à des ouvriers qui retourneront travailler à Genève dès que possible? Dans ce cas, assure en substance Patrick Schmied, l'ANPE fait le calcul que les entreprises genevoises siphonneront un peu moins les entreprises françaises de leur personnel qualifié.
Mais cet accord a également une portée symbolique: «L'espace régional se construit. La concurrence effrénée sur le marché du travail n'est pas inéluctable», relève le député-maire de Divonne, Etienne Blanc.

Questions intéressantes

Cette expérience soulève toutefois quelques questions. Le salaire des heureux élus ne sera pas celui des ouvriers français: «Ils recevront un surplus, ce qui leur permettra de toucher davantage qu'au chômage», se félicite Franco Scolari, secrétaire syndical à Unia. «Cette différence peut poser un problème de cohabitation sur le chantier, avertit Nicolas Rufener, secrétaire général adjoint de la Fédération des métiers du bâtiment (FMB)».

En fait, ce qui irrite la FMB, c'est qu'elle estime que «Bouygues aurait pu sous-traiter une partie du travail à des entreprises suisses» au lieu d'embaucher des chômeurs. Deuxième question, les chômeurs pourront-ils revenir travailler à Genève sans être pénalisés par le chômage, s'ils trouvent un emploi d'ici à 2008? C'est le cas, assure Franco Scolari.

Source : Tribune De Genève / Marc Bretton

http://a-41.over-blog.com/article-6083329.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.martini.free.fr/livres/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Assurance chômage....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Assurance chômage....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On mange quoi ce soir ?
» [M6 Replay] 100% MAG du 25/10/2010
» [TOPIC 3T] Les neveux de Michael.
» chomage, anpe, assedic and co
» Minneapolis (Auditorium) : 2 novembre 1968

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: bonjour le monde :: Monde réel-
Sauter vers: