Vocabulis


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Koan

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyVen 28 Jan - 14:52

merci pour votre accueil lD
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyVen 28 Jan - 15:03

Mais je t'en prie... coucou
Revenir en haut Aller en bas
hermes
Incontinent verbal


Nombre de messages : 360
Date d'inscription : 02/11/2004

Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyVen 28 Jan - 18:27

ca ne veut rien dire
ca ne veut rien dire
ca ne veut rien dire
ca ne veut rien dire
ca ne veut rien dire

H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyVen 28 Jan - 18:31

ca ne veut rien dire
ca ne veut rien dire
ca ne veut rien dire
ca ne veut rien dire
ca ne veut rien dire

Là c'est mieux, parce que l'oeil part tjs du haut à gauche vers le bas pour revenir à l'ensemble (c'est ce qu'on m'a appris pour accrocher le regard, vieille ruse de publiciste)


Dernière édition par le Sam 29 Jan - 4:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyVen 28 Jan - 18:48

Moi j'entends qu'à force de vouloir dire, on n'entend rien.
Revenir en haut Aller en bas
Donaelvi
Invité



Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyVen 28 Jan - 21:09

Dans le fond, on se demande vraiment ce qui veut dire quelque chose.

Excepté les lectures, les mots, les discours en diagonale donc.
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyDim 30 Jan - 12:01

"C'est ce qui est le plus près de nous qu'on voit le moins. Par exemple, on ne voit pas ses sourcils."


N.D (moine XIIIème Japon)


"Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as."


(source: Evene, page Koan zen)
Revenir en haut Aller en bas
Clair Obscur
Clavieriste confirmé(e)
Clair Obscur

Nombre de messages : 1737
Localisation : Nulle part ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2004

Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyDim 30 Jan - 14:15

Encore faut-il porter sur soi un regard sans concession.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://romane.blog4ever.com/
hermes
Incontinent verbal


Nombre de messages : 360
Date d'inscription : 02/11/2004

Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMer 9 Fév - 10:54

J'en profite pour signaler à ceux que cela intéresse la publication d'un dossier zen sur artelio...

A plus,

H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sapotille
Incontinent verbal
sapotille

Nombre de messages : 486
Localisation : pour venir me rendre visite? mp
Date d'inscription : 16/10/2004

Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMer 9 Fév - 20:29

chinese
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.wanadoo.fr/lea./
Dona
Invité



Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyVen 11 Fév - 13:22

Le dernier article paru pose bien, en les termes, les limites qui peuvent se poser à saisir cette pensée.

J'aime beaucoup cet article:http://artslivres.com/ShowArticle.php?Id=506
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyLun 14 Fév - 13:56

Les articles du dossier zen mentionné par Hermes sont intéressants aussi du point de vue historique, chronologique de la diffusion du zen et même de sa souce originelle, le bouddhisme, avant ses différentes scissions.

Né en Inde donc, s'est propagé en Asie centrale et en Chine, de l'an 65 jusqu'au VIIème siècle.

Je viens de lire une source documentaire qui retrace, un peu encyclopédiquement, les échanges qui eurent lieu dans les deux sens: des moines bouddhistes propagèrent leurs idées en Chine, d'autre part les Chinois se rendirent en Inde pour aller y chercher des enseignements et les introduire dans leur pays d'origine. A cela, s'y mêlent les écrits Confucéens considérés comme renfermant toute la sagesse traditionnelle de la Chine.

D'après ce que je comprends, le bouddhisme s'est surtout fortifié, de nos jours, plutôt au Japon après avoir péri quatre fois en Chine.

Ce qui m'intéresse plus particulièrement, ce sont les ruptures entre les différentes écoles notamment parce que je lis que certains courants sont plus individualistes que d'autres: le zen par exemple semble orienter l'individu vers une pratique méditative personnelle mais sans objectif altruiste à grande échelle et/ou sans prosélythisme?
Ceci remet en cause le principe qu'il s'agit d'une religion non?



Je veux dire par là que -mais je ne sais pas grand-chose sur la question- que le zen semble satisafaire une auto-méditation vers l'éveil personnel mais n'a pas de dimension collective pour le mener chez les autres.

Pour résumer mon post (et à cheval avec les échanges d'artelio sur le même sujet), je ne perçois pas en quoi le zen est une religion.
Donc s'il n'est pas religion, il est manière de penser.
S'il est pensée, manière de vivre, de percevoir, concevoir l'existence, est-il assez fort, puissant, viable pour tous et pour assurer un mieux-e^tre à dimension réellement humaniste et humanitaire, et surtout en occident?*


* pourquoi en occident? Ben parce que c'est éminemment oriental, à la base.
Revenir en haut Aller en bas
hermes
Incontinent verbal


Nombre de messages : 360
Date d'inscription : 02/11/2004

Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMer 16 Fév - 14:40

Dona a écrit:
Les articles du dossier zen mentionné par Hermes sont intéressants aussi du point de vue historique, chronologique de la diffusion du zen et même de sa souce originelle, le bouddhisme, avant ses différentes scissions.

Né en Inde donc, s'est propagé en Asie centrale et en Chine, de l'an 65 jusqu'au VIIème siècle.

Je viens de lire une source documentaire qui retrace, un peu encyclopédiquement, les échanges qui eurent lieu dans les deux sens: des moines bouddhistes propagèrent leurs idées en Chine, d'autre part les Chinois se rendirent en Inde pour aller y chercher des enseignements et les introduire dans leur pays d'origine. A cela, s'y mêlent les écrits Confucéens considérés comme renfermant toute la sagesse traditionnelle de la Chine.

Cf. Brosse, Les maîtres zen & Anne Cheng. Op. Cit. sur artelio.

Dona a écrit:
D'après ce que je comprends, le bouddhisme s'est surtout fortifié, de nos jours, plutôt au Japon après avoir péri quatre fois en Chine.

Quand le tch'an aurait-il péri ?

Dona a écrit:
Ce qui m'intéresse plus particulièrement, ce sont les ruptures entre les différentes écoles notamment parce que je lis que certains courants sont plus individualistes que d'autres: le zen par exemple semble orienter l'individu vers une pratique méditative personnelle mais sans objectif altruiste à grande échelle et/ou sans prosélythisme?

Le Zen s'inscrit dans le courant de pensée mahayana. Il ne s'agit pas après de savoir si certains courants sont plus individualistes que d'autres. Ils sont différentes manières de cheminer.

Par exemple, tu peux faire la route de Nantes à Paris de bien des façons. Chacune correspond à une école, il y a autant d'écoles que de route, mais un seul voyage. Aller de Nantes à Paris.

Dona a écrit:
Ceci remet en cause le principe qu'il s'agit d'une religion non?

Le zen est une religion en ce qu'il rassemble les hommes dans ce qu'ils ont de commun, dans ce qu'ils partagent tous. Un nez. Des yeux. Une bouche. Des yeux horizontaux et un nez vertical. Respirer. Voilà ce que les hommes ont en commun. Le zen est le faire-effort pour que ces choses que chaque homme a en commun avec tout autre soit le plus rayonnant possible et pour soi et pour le monde et ce simultanément.


Dona a écrit:
Je veux dire par là que -mais je ne sais pas grand-chose sur la question- que le zen semble satisafaire une auto-méditation vers l'éveil personnel mais n'a pas de dimension collective pour le mener chez les autres.

Le zen éclot dans le dialogue. Entre deux personnes. L'un qui est en avance sur l'autre, car parti la veille pour faire le voyage de Nantes à Paris. Le zen n'est pas autosatisfaction, mais dialogue et faire-face-au-visage-d'autrui.

Dona a écrit:
Pour résumer mon post (et à cheval avec les échanges d'artelio sur le même sujet), je ne perçois pas en quoi le zen est une religion.
Donc s'il n'est pas religion, il est manière de penser.

Parce qu'il est manière de penser, parce qu'il est la manière humaine de penser le zen est la religion.

Dona a écrit:
S'il est pensée, manière de vivre, de percevoir, concevoir l'existence, est-il assez fort, puissant, viable pour tous et pour assurer un mieux-e^tre à dimension réellement humaniste et humanitaire, et surtout en occident?*

Ceci dépend.

L'eau ne se demande pas quelle forme aura le vase.

Seul le potier peut métamorphoser le vase.

H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermes
Incontinent verbal


Nombre de messages : 360
Date d'inscription : 02/11/2004

Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMar 15 Mar - 1:14

PROUT
PROUT
Citation :
PROUT


Apprendre à connaître par les narines au cul du veau.

H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste
Phrasophile averti(e)


Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 19/01/2005

Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMar 15 Mar - 1:50

C'est pas Ikkyu qui lachait de très zen caisses pour se foutre de la geule des bonzes, le bougre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ronronladouceur

ronronladouceur

Nombre de messages : 227
Localisation : Québec (canada)
Date d'inscription : 17/11/2004

Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMar 15 Mar - 4:05

Rien de tel qu'un prout au moment d'une méditation pour aller plus en profondeur encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dona
Invité



Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMar 15 Mar - 7:46

Le prout n'est par essence, que du vent. Or, que la flatulence soit inodore ou bien puante, considérons, dans notre quête de la vérité, que seul compte le spirituel concept de la beauté intestinale le produisant. Bienheureux le bouddha qui renifle et s'enivre à foison de ses pets, marque de son humaine condition: tous les mortels pètent, le bouddha pète aussi, le bouddha est donc mortel. Quel chemin.

Maître Dona.
Revenir en haut Aller en bas
hermes
Incontinent verbal


Nombre de messages : 360
Date d'inscription : 02/11/2004

Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMar 15 Mar - 12:36

Dona a écrit:
Le prout n'est par essence, que du vent. Or, que la flatulence soit inodore ou bien puante, considérons, dans notre quête de la vérité, que seul compte le spirituel concept de la beauté intestinale le produisant. Bienheureux le bouddha qui renifle et s'enivre à foison de ses pets, marque de son humaine condition: tous les mortels pètent, le bouddha pète aussi, le bouddha est donc mortel. Quel chemin.

Maître Dona.

Sauf que là nous sombrons dans le sophisme cher aux crétois.

Sinon, même Montaigne vante les mérites du pet :

Citation :
à trop se retenir, on risque de pet-rire
.

A méditer.

Sinon, Br, Ikkyu a effectivement eu une approche à un peu provocante à l'époque où, buvant, baisant, pétant, il rappelait à tout maitre zen proclamé que la pratique du zen se fait d'abord avec le corps et au moyen de celui-ci.

Plus sérieusement, il y aurait à creuser sur l'étymoplogie du souffle dans différentes familles linguistiques : du sansckirt à l'indo-européen, quelque chose reste commun autour du souffle. De la respiration au pet il n'y a qu'un geste : zen.

Et non pas Gemey.

H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dona
Invité



Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMar 29 Mar - 12:28

hermes a écrit:
Par exemple, tu peux faire la route de Nantes à Paris de bien des façons. Chacune correspond à une école, il y a autant d'écoles que de route, mais un seul voyage. Aller de Nantes à Paris.H.

D'autant que c'est le premier pas qui compte, même pour un voyage de mille lieues. Et pour marcher sur deux pieds, pas besoin d'école du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 64
Date d'inscription : 16/10/2004

Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMar 29 Mar - 14:02

Dona a écrit:
D'autant que c'est le premier pas qui compte, même pour un voyage de mille lieues. Et pour marcher sur deux pieds, pas besoin d'école du tout.

Ah ouais ? Ceux qui promène crotter son chien dans la rue, il s'enrichit autant que ceux qui visitent Aden, Moscou ou le cap Nord ?

C'est décidé, je ne quitte plus mon passage Richard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.martini.free.fr/livres/
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMar 29 Mar - 14:15

Fulmi a écrit:

Ah ouais ? Ceux qui promène crotter son chien dans la rue, il s'enrichit autant que ceux qui visitent Aden, Moscou ou le cap Nord ?
Tout dépend s'il ramasse la crotte pour la recycler... ou s'il lève les yeux du sol....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.claudeveyret.fr
Dona
Invité



Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMar 29 Mar - 14:22

Fulmi a écrit:


Ah ouais ? Ceux qui promène crotter son chien dans la rue, il s'enrichit autant que ceux qui visitent Aden, Moscou ou le cap Nord ?

C'est décidé, je ne quitte plus mon passage Richard.



Atta. Il est aussi question d'un pas mental puis de deux etc...Quoiqu'une crotte avachie quelque part ait aussi un fort pouvoir spirituel sur les êtres réfléchissants et toute boddhéité peut se nicher dans une crotte. Y'a pas de lézard.
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 64
Date d'inscription : 16/10/2004

Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMar 29 Mar - 15:14

Dona a écrit:
Atta. Il est aussi question d'un pas mental puis de deux etc...

Ah ! Oui, les pas mentaux. Je les avais oubliés, ceux-là. Je ne m'étais jamais aperçu de mes pas mentaux. Du coup, j'ai pas mal voyagé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.martini.free.fr/livres/
Dona
Invité



Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMar 29 Mar - 16:00

Fulmi a écrit:

Ah ! Oui, les pas mentaux. Je les avais oubliés, ceux-là. Je ne m'étais jamais aperçu de mes pas mentaux. Du coup, j'ai pas mal voyagé.


Oui, la télétransportation mentale, ça va des centaines de fois plus vite que le TGV. Maintenant, vers quelle destination allons-nous?
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 64
Date d'inscription : 16/10/2004

Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 EmptyMar 29 Mar - 16:20

Dona a écrit:
Oui, la télétransportation mentale, ça va des centaines de fois plus vite que le TGV. Maintenant, vers quelle destination allons-nous?

Heu… Je pense que manquant un peu d'argent, cet été, j'irai visiter Cracovie et les Tatras slovaques, et si j'ai un peu plus de moyens, j'irai jusqu'à Minsk et Kiev. Plutôt avec ma vieille voiture et des vélos qu'en télétransportation. Dans ces régions pas très modernes, c'est plus prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.martini.free.fr/livres/
Contenu sponsorisé




Koan - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Koan   Koan - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Koan
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: Ecriture :: Textes de reflexion-
Sauter vers: