Vocabulis


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Elle est pas belle, ma protagoniste ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
litterature artist
Volubile
litterature artist

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/02/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 2:43

Peut-êtyre que les biochimistes comptent sur la psychologie pour prendre la relève rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Sainte Canaillette
Phrasophile averti(e)
Sainte Canaillette

Nombre de messages : 1096
Localisation : chez les canailles !
Date d'inscription : 28/07/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 2:44

et un mélange des deux qui expliquerait le tout ! rolleyes
Revenir en haut Aller en bas
litterature artist
Volubile
litterature artist

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/02/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 2:49

Mais moi je veux bien la jouer psy. D'après la p^sychanalyse, on a tous été amoureux de nos parents quand nous étions enfants. Evidemment, par amoureux faut pas comprendre que nous avions envie de sauter nos parents, c'est symbolique, tout ça.

Adultes, nous rejouons ce que nous avons vécu enfants. Seulement voilà, nous ne pouvons pas vivre ce que nous avons vécu étant enfants puisqu'on n'est plus enfants et être amoureux veut dire autre chose. N'empêche, c'est une réplique de ce que nous avons vécu, donc, nous ne tombons pas amoureux d'une personne mais tombons "amoureux" d'une figure illusoire. Donc, l'amour est illusoire.
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 2:54

Mais lorsque se dissipe le voile de l'illusion, n'est il pas possible d'aimer encore, pour d'autres raisons ? Moi je crois que si, même si j'avoue ne pas connaître ces raisons. Il faudrait peut-être admettre l'existence du divin petit archer.
Revenir en haut Aller en bas
litterature artist
Volubile
litterature artist

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/02/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 2:55

Pas moi, je suis agnostique.

C'est du reste assez peu scientifique, ce que tu dis là.
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:01

litterature artist a écrit:
Pas moi, je suis agnostique.

C'est du reste assez peu scientifique, ce que tu dis là.

C'est très scientifique, au contraire, puisque c'est philosophique (la reine des sciences), si tu suis bien mon raisonnement.
Revenir en haut Aller en bas
litterature artist
Volubile
litterature artist

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/02/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:09

Capitaine Flam a écrit:
Il faudrait peut-être admettre l'existence du divin petit archer.

Ca c'est de la science, coco !

La philosophie c'est du raisonnement pur, avec le risque de raisonner à vide, comme le faisait autrefois la scolastique.

La science s'appuie, comme tu l'as dit toi-même, sur l'expérience. Pour être plus précis, la science se déploie en trois étapes 1/ Observation 2/ mise en théorie des observations 3/ vérification de la théorie par des nouvelles observations.
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:11

Il y a observation. Observation intérieure, mais observation.

L'introspection est une source de connaissances.
Revenir en haut Aller en bas
Sainte Canaillette
Phrasophile averti(e)
Sainte Canaillette

Nombre de messages : 1096
Localisation : chez les canailles !
Date d'inscription : 28/07/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:14

litterature artist a écrit:
Adultes, nous rejouons ce que nous avons vécu enfants. Seulement voilà, nous ne pouvons pas vivre ce que nous avons vécu étant enfants puisqu'on n'est plus enfants et être amoureux veut dire autre chose. N'empêche, c'est une réplique de ce que nous avons vécu, donc, nous ne tombons pas amoureux d'une personne mais tombons "amoureux" d'une figure illusoire. Donc, l'amour est illusoire.

pas forcément, cela peut être une réplique inverse !
Revenir en haut Aller en bas
litterature artist
Volubile
litterature artist

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/02/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:19

Capitaine Flam a écrit:
Il y a observation. Observation intérieure, mais observation.

L'introspection est une source de connaissances.

Une observation au sens scientifique du terme est obligatoirement une observation objective.
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:19

Puis il y a déduction. La science ne remplace pas la pensée. Quand elle a cru pouvoir le faire, elle a assisté à un retour du religieux qui lui était incompréhensible. La science répond au comment mais pas au pourquoi. Dans le cas de l'amour, c'est manifeste : des biochimistes, après avoir étudié la chimie du cerveau amoureux, a conclu que le cerveau restait amoureux trois ans, puis que ça s'atténuait. Une conclusion qui ne peut satisfaire que des scientistes. Il est évident que l'amour dure bien plus longtemps, parfois, ou bien moins, d'autres fois.


Dernière édition par le Ven 5 Aoû - 3:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
litterature artist
Volubile
litterature artist

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/02/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:20

Canaillette a écrit:

pas forcément, cela peut être une réplique inverse !

C'est-à-dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:22

litterature artist a écrit:
Capitaine Flam a écrit:
Il y a observation. Observation intérieure, mais observation.

L'introspection est une source de connaissances.

Une observation au sens scientifique du terme est obligatoirement une observation objective.

Nier toute possibilité d'être objectif à l'esprit humain, c'est aussi nier celle de la science, dixit Einstein dans "Comment je vois le monde."


Dernière édition par le Ven 5 Aoû - 3:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sainte Canaillette
Phrasophile averti(e)
Sainte Canaillette

Nombre de messages : 1096
Localisation : chez les canailles !
Date d'inscription : 28/07/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:24

@ litterature artist
à supposer que tu es raison : ne pas transposer l'image qu'il peut y avoir de la mère ou du père, de ce qui a été vécu sur ce que l'on veut vivre dans l'amour !


Dernière édition par le Ven 5 Aoû - 3:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
litterature artist
Volubile
litterature artist

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/02/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:26

Capitaine Flam a écrit:
Puis il y a déduction. La science ne remplace pas la pensée.

Les raisonnements qui construisent une théorie sont des raisonnements par déduction. La pensée fait obligatoirement partie de la science. Difficile d’imaginer un scientiqueque qui échafaude des théories sans réfléchir.

Capitaine Flam a écrit:
La science répond au comment mais pas au pourquoi.

Tu peux me citer un épistémologiste qui fait une telle affirmation ?

Capitaine Flam a écrit:
Dans le cas de l'amour, c'est manifeste : des biochimistes, après avoir étudié la chimie du cerveau amoureux, a conclu que le cerveau restait amoureux trois ans, puis que ça s'atténuait. Une conclusion qui ne peut satisfaire que des scientistes. Il est évident que l'amour dure bien plus longtemps, parfois, ou bien moins, d'autres fois.

J’aimerais bien savoir d’où ça sort, cette histoire de trois ans. J’imagine mal un scientifique sérieux se contenter d’affirmer qu’une relation amoureuse dure trois ans, ni plus ni moins. A mon avis, ta citation est incomplète.
Revenir en haut Aller en bas
litterature artist
Volubile
litterature artist

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/02/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:29

Capitaine Flam a écrit:


Nier toute possibilité d'être objectif à l'esprit humain, c'est aussi nier celle de la science, dixit Einstein dans "Comment je vois le monde."

La mesure objective des phénomènes est un problème permanent des scientifiques. Je laisse aux épistémologistyes le soin de décider si une objectivité parfaite est possible ou non. Maintenant, je vois mal comment l'observation des propres sentiments de l'observateur pourrait être objective.
Revenir en haut Aller en bas
litterature artist
Volubile
litterature artist

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/02/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:31

Canaillette a écrit:
@ litterature artist
à supposer que tu es raison : ne pas transposer l'image qu'il peut y avoir de la mère ou du père, de ce qui a été vécu sur ce que l'on veut vivre dans l'amour !

Bah écoute, je ne sais pas quoi dire si ce n'est que d'après la psychanalyse il y a transposition, toujours, en toute circonstance.
Revenir en haut Aller en bas
Sainte Canaillette
Phrasophile averti(e)
Sainte Canaillette

Nombre de messages : 1096
Localisation : chez les canailles !
Date d'inscription : 28/07/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:35

litterature artist a écrit:
Canaillette a écrit:
@ litterature artist
à supposer que tu es raison : ne pas transposer l'image qu'il peut y avoir de la mère ou du père, de ce qui a été vécu sur ce que l'on veut vivre dans l'amour !

Bah écoute, je ne sais pas quoi dire si ce n'est que d'après la psychanalyse il y a transposition, toujours, en toute circonstance.

alors c'est transposition inverse, ne pas reproduire le même schéma ! ce que l'on retrouve dans le cas de maltraitance !
Revenir en haut Aller en bas
litterature artist
Volubile
litterature artist

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/02/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:45

Là, tu commences à faire du hors piste.
Revenir en haut Aller en bas
Sainte Canaillette
Phrasophile averti(e)
Sainte Canaillette

Nombre de messages : 1096
Localisation : chez les canailles !
Date d'inscription : 28/07/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 3:51

ah bon ? mon exemple est peut être mal choisi ! mais, je peux te dire que la transposition inverse existe quand même dans l'image du père ou de la mère sur le sujet concerné !
Revenir en haut Aller en bas
litterature artist
Volubile
litterature artist

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/02/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 4:13

et alors?
Ca ne remet pas en cause le fait que l'illusion de l'amour prend appui sur ce qu'on a vécu symboliquement étant enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Sainte Canaillette
Phrasophile averti(e)
Sainte Canaillette

Nombre de messages : 1096
Localisation : chez les canailles !
Date d'inscription : 28/07/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 4:18

non juste que le non vécu étant enfant peut être interprétable aussi en psychanalyse !
Revenir en haut Aller en bas
litterature artist
Volubile
litterature artist

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/02/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 4:21

et moi de répéter : et alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Sainte Canaillette
Phrasophile averti(e)
Sainte Canaillette

Nombre de messages : 1096
Localisation : chez les canailles !
Date d'inscription : 28/07/2005

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 4:27

alors à supposer que tu es raison : l'illusion de l'amour n'est pas forcément la transpostion du vécu étant enfant mais peut l'être du non vécu ! Voilà c'est tout ce que je voulais souligner dans ce qui tu as émis !
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 12:51

Capitaine Flam a écrit:
Très bien, voila où je voulais en venir : quelle est la cause du coup de foudre ?

Dans le cadre de ton roman, il n'y a que toi, l'auteur, qui le saches…
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Contenu sponsorisé




Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Elle est pas belle, ma protagoniste ?   Elle est pas belle, ma protagoniste ? - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle est pas belle, ma protagoniste ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» De vous à elle en passant par moi
» [Photoshoot] Elle Girl Korea - July 2012
» L'inné, l'acquis, toussa... vous y croyez ?
» Teresa Berganza
» A propos des images ou des photos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: Ecriture :: Ecrits : Tout et rien-
Sauter vers: