Vocabulis


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyJeu 21 Oct - 14:54

Oui, quel œuvre vous parait essentielle ? Indiquez le titre, ll'auteur, éventuellement l'année et une phrase de commentaire.
Et un petit lien vers un fil pour cette œuvre, ce serait super
wink


Dernière édition par le Ven 22 Oct - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyJeu 21 Oct - 16:50

Croustine a écrit:
Oui, quel œuvre vous parait essentielle ? Indiquez le titre, ll'auteur, éventuellement l'année et une phrase de commentaire.

La mariée mise à nu par ses célibataires même, de Marcel Duchamp.

Mais c'est trop long d'expliquer pourquoi, tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyJeu 21 Oct - 17:13

Ours n'est pas là, on sera patient wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
Petit poisson rouge
Phraseur impénitent


Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 16/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyJeu 21 Oct - 17:51

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? 496

Ce n'est pas mon oeuvre préférée du Maître.
Mais ça a une histoire particulière pour moi.
Je n'en dirais pas plus c'est top secret

Sinon:
Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? 78

désolé si l'image est longue pour certain à s'afficher, mais c'est tellement mieux en gros.

voilà aucun commentaire.. juste le plaisir des yeux.
(si ça pèse trop lourd je degagerai le lien)
Revenir en haut Aller en bas
sapotille
Incontinent verbal
sapotille

Nombre de messages : 486
Localisation : pour venir me rendre visite? mp
Date d'inscription : 16/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyVen 22 Oct - 17:27

..Il y en a tant et tant... D
je commence par Alexander Calder ...

faites-vous ou refaites-vous une opinion perso:
http://www.calder.org/SETS/home.html

mais..pour ma part...
Il y a un paradoxe, dès le départ, dans le parcours artistique de Calder. Et c’est ce paradoxe, qui, à mon avis en fait une grande œuvre et une belle vie d’artiste.

Extérieurement, les périodes, parfois les thèmes également, semblent se succéder: Il y a l’enfance bricoleuse, l’adolescence ingénieuse, la jeunesse de peintre et graphiste, l’accession à l’abstraction, etc… Mais il y a, simultanément, un autre déroulement, d’un autre ordre, plus hermétique, qui ne se révèle objectivement qu’après avoir pris corps dans la création. Et qui guide l’artiste bien plus sûrement que l’épuisement périodique des ressources d’un thème, ou d’une posture créatrice (terme actuellement en vogue chez les frac-quistes rolleyes ) aussi riche puissent-t-elles être….
Car autour d’un thème on peut tourner en rond.
C’est, peut-être, ce que fit pendant un temps le jeune Calder, au tout début de son parcours, quand il peignait dans un style encore très extérieur à ce que l’on déclarera plus tard être « du Calder », quand ses thèmes : animaux, villes, assemblées (autour d’une table, autour d’un ring… puis autour d’une piste…)
tournent autour… justement.
… Mais dans le centre, dans le cercle de la piste (de son célèbrissime Cirque), dans l’espace vide, le spectacle de la transformation lui apparaît :
A partir du « cirque », se déroule sans ambiguïté le fil thématique qui tramera tout son parcours : "Le mouvement", organisant les différents thèmes connexes et préparant le passage d’un art individuel, à un art intégré, consacré et reconnu socialement.

"Le mouvement "devient alors donc son guide, son thème omniprésent,

Il mettra très longtemps à se nourrir de cette découverte au point de pouvoir la transcender vers un nouvel espace intérieur.
Ce sera alors le passage à la sculpture monumentale, qui synthétisera tous les acquis précédents et leur permettra une nouvelle envolée.
Quoiqu’il en soit, cette quête, il la mène conjointement à sa vie d’être humain, et c’est ce qui la rend si intéressante, à mon avis. Si on ne regarde pas que la forme de son œuvre, mais qu’on cherche à en ressentir le contenu.
Ceci, au premier contact avec son œuvre réelle peut paraître évident à certains, mais en laissera d’autres parfaitement indifférents.
Calder dira d’ailleurs lui-même à ce sujet : « Pour la plupart des gens qui regardent un mobile, ce n’est rien de plus qu’une série d’objets plats qui bougent. Pour quelques-uns uns, ce peut être de la poésie »
A cause de ce regard exclusivement tourné vers l’aspect formel, structurel ordonnateur, l’œuvre de Calder me paraît parfois desservie par ceux qui croyaient la servir…. Et l’ont parfois asservie… à leurs propres idées.
Il y a une omission, je pense, de la part des spécialistes de l’art. Ils ne veulent voir en Calder qu’un artiste développant et synthétisant l’extraordinaire passage et transformation de l’art du XX° siècle, allant de l’ouverture classique sur le monde « une fenêtre sur le monde » disait Cennino Cennini, d’une représentation du monde, donc, à une reconstruction du monde (période des mobiles et stabiles) et menant à notre soi-disant assomption contemporaine du monde.
Epoque contemporaine où l’art devient immatériel et même, retourne dans sa matrice virtuelle, mais dépouillée de tout espoir d’enfantement, puisqu’il n’y a désormais plus cette lente maturation du corps à naître (de l’œuvre) sur lequel pendant toute la gestation se cristallisait l’inconscient porté par le geste (gestalt ?) .
Ne nous demandons donc pas pourquoi nos artistes contemporains oeuvrant dans le domaine du virtuel, sont avant tout et presque tous des ingénieurs….
Oui, mais justement me direz-vous, Calder avait une formation d’ingénieur, et s’en est largement servi dans son parcours artistique d’une part, et d’autre part, il nous a amenés lui-même, par son travail sur le mouvement si proche de l’art cinétique, à la virtualité….
Justement il y a là une différence de taille :
Les contemporains se permettent de s’approprier cette virtualité, ils en font un monde, ils la définissent, jusqu’à en faire une para-réalité, une réalité seconde, ils s’érigent définitivement en démiurges de cette pseudo-réalité et la dominent. S’ils arrivent un jour à tromper les sens de nos contemporains totalement, ils pourront même leur faire croire qu’elle est plus réelle que …la réalité !
N’imaginons pas les dérives possibles. (si?)
Calder, lui, reste sagement dans le non-dit, le silence de cette virtualité.
Il ne lui fait pas prendre sa propre voix, il se soumet à son mystère.
Il nous laisse à ce vertige.

Cela, les spécialistes n’en parlent jamais, et pourtant, il me semble que la « magie » des œuvres de Calder opère à ce niveau. Bien plus que comme jalon historique.
C’est peut-être pour cela d’ailleurs qu’en France, il n’y a qu’un seul spécialise de Calder, et que l’art Cinétique ne nous est connu principalement que par la « bande du GRAV » et J.Soto, Agam, Bury (qui écrivit sur Calder), Tinguely, Takis, F .Morellet (par périodes)

Calder écoute la voix du virtuel dans la matière et nous y renvoie par son travail sur et avec cette matière.
Travail Analogique plus qu’analytique, il est un passeur plus qu’un concepteur.
Tout son savoir de concepteur, d’ingénieur, il le met au service de cette voie de silence et de mystère, qu’il ne cherche jamais ni à éclairer ni à soumettre.
Les paroles ne peuvent en aucun cas rendre compte de son œuvre, son œuvre n’existerai pas sans l’essence puisée au cœur de la matière dont il a su l’animer….
Car, une des caractéristiques principales de cette œuvre, et à tous les stades de son développement pourrait-on même ajouter, c’est d’être parfaitement inaccessible pour sa plus grande partie, si on se limite aux moyens intellectuels.
C’est un œuvre dont le sens profond échappe totalement si on n’en fait pas l’expérience directe, au moins en partie….
Et elle est si forte, que si vous avez ressenti une fois à travers une pièce précise, cette poésie, vous pourrez la ressentir au cœur des différentes autres œuvres rien qu’en les invoquant. Non pas qu’elles soient semblables les unes aux autres, mais parce qu’elles ont comme une essence commune, un souffle commun insufflé par l’artiste.

On peut, à la rigueur, signaler l’existence de cette fonction agissante des œuvres de Calder.
Prévenir du danger de ne pas vivre l’expérience, de se satisfaire de la virtualité, justement.

Ceux qui n’ont pas vécu un Calder, ne peuvent en aucun cas dire qu’ils connaissent Calder, et à mon avis, celui qui ne naît pas avec Calder à travers l’expérience de son œuvre, manque une expérience aussi riche qu’unique. Un peu comme ceux qui n’ont jamais vu « un » Cézanne (en vrai) ne peuvent pas comprendre l’unicité absolue de chaque toile de ce peintre. Parce que c’est sans doute son extraordinaire sensibilité à la couleur et à la lumière (particulière à chaque toile avec des subtilités insoupçonnables si on ne les constate pas par soi-même) qui donne tant de force à son travail sur la forme (qui, lui, reste généralisable). Et qu’en tirent ces beaux intellectuels ? Cézanne père du cubisme ! Qui reconnaîtra que, sans le non-dit maternant du particularisme et de la couleur, il n’y aurait qu’un procédé, une recette formelle : Le cubisme…Et c’est sans doute facile, après coup, d’en exploiter l’héritage (Picasso, Braque et la multitude) et qu’ont ils donné à vivre, en partage, eux, après l’étiquette et la spéculation?
Ont-ils comme Cézanne ou Calder, su résister à la tyrannie du cerveau gauche, de l’analyse, de l’intellect, de la mise en forme Apollinienne ? On-t-ils laissé la part de l’ombre, le vertige Dionysiaque, le silence en bonne part, fertiliser dans l’ombre et le silence, la gestation de leurs créations ?


(je vous le demande, hein, bonnes gens! :lol: :lol: :lol: )
sur ce je retourne à MES pinceaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/lea./
nesta
Invité



Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Et toiles des neiges....   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyJeu 23 Déc - 19:14

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Terrebattue_pf

ça c'est celle qui surplombe mon canapé... et oui je suis assez égo-amoureux de mon travail...

Sinon.... Kandinsky, si j'avais les moyens serait surement omnisprésent sur mes murs, ainsi que monet..

Jérôme
Revenir en haut Aller en bas
sapotille
Incontinent verbal
sapotille

Nombre de messages : 486
Localisation : pour venir me rendre visite? mp
Date d'inscription : 16/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyVen 31 Déc - 17:28

coucou idem Kandinsky et Calder dans le jardin... Un rêve!
ange
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/lea./
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyVen 7 Jan - 20:05

j'y mettrais des gens d'aujourd'hui que j'aime...
j'ai vu des musées, j'ai vu des galeries, mais c'que j'ai fait d'mieux, y a pas d'lézard, c'est qd même d'organiser des expos pour avoir des tableaux à domicile et un artiste qui me dit merci en me les confiant Mr green

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyVen 7 Jan - 21:02

ours impatient a écrit:
j'y mettrais des gens d'aujourd'hui que j'aime...
j'ai vu des musées, j'ai vu des galeries, mais c'que j'ai fait d'mieux, y a pas d'lézard, c'est qd même d'organiser des expos pour avoir des tableaux à domicile et un artiste qui me dit merci en me les confiant Mr green


Ben explique. C'est pas toi qu'aimes bien Bersauter?
Revenir en haut Aller en bas
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyVen 7 Jan - 21:55

Dona a écrit:
ours impatient a écrit:
j'y mettrais des gens d'aujourd'hui que j'aime...
j'ai vu des musées, j'ai vu des galeries, mais c'que j'ai fait d'mieux, y a pas d'lézard, c'est qd même d'organiser des expos pour avoir des tableaux à domicile et un artiste qui me dit merci en me les confiant Mr green


Ben explique. C'est pas toi qu'aimes bien Bersauter?
quoi j'explique ? Bersauter ? Ionas ? Joliet ? Liotard ? Ca se pisque pas. J'ai sucré le site que j'avais mis en ligne. Je le retape un peu et j'fais suivre ;-)

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyVen 7 Jan - 22:37

@ Sapotille :
Bravo ! Bien analysé quoique avec des raccourcis un peu brusques mais c'est bien. Voilà quelqu'une au fait d'une l'histoire de l'art.
@ Fulmi : comme souvent imparable ! chinese

Artothèque :

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Kugel4in

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Saeule9fj

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Amphore6qj
Devinez !!!
Revenir en haut Aller en bas
KA
Invité



Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyLun 10 Jan - 2:06

Salut,

A propos de Calder, me revient le souvenir de son Cirque à New York (au Whitney, je crois ?), autour duquel j'ai tourné un long temps. Et cette notion de silence, évoquée dans le post.

La qualité d'une oeuvre d'art se mesure parfois à l'aune du silence qu'elle dégage.
un Morandi, un Hiroshige, un Magritte, dégagent du silence.
Alors que d'un Botero se dégagent des flatulences, stridentes et nauséabondes… des prout, quoi !

Quant à savoir quelle oeuvre me paraît essentielle, bah !
On demandait à Toulouse-Lautrec :
- Si le Louvre était en feu, quelle oeuvre emporteriez-vous ?
- Celle qui est le plus près de la porte ! répondit-il.
Revenir en haut Aller en bas
sapotille
Incontinent verbal
sapotille

Nombre de messages : 486
Localisation : pour venir me rendre visite? mp
Date d'inscription : 16/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyVen 14 Jan - 18:25

@Coldfingers

La réincarnation karmique de Donald Judd?
Une crise identitaire de Penone?
Un renouvellement de l'opportunisme de Suport Surface?
Les toilettes de She après son récent mariage?
Pincemin s'embourgeoisant? !?

oops je sèche et pas le temps de courir après les traces googeliennes ou autres de la documenta de kassel... oops re...
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/lea./
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyVen 14 Jan - 21:13

Coldfingers a écrit:
Sachez que cet artiste fut un rare génie, un poète, son oeuvre est à connaître et à explorer en profondeur.

Ah ouais ? Dis-moi, joli scaphandrier, t'explores ça comment en profondeur, une demi sphère en métal doré ?
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptySam 6 Mai - 15:53

Croustine a écrit:
Oui, quel œuvre vous parait essentielle ? Indiquez le titre, ll'auteur, éventuellement l'année et une phrase de commentaire.
Et un petit lien vers un fil pour cette œuvre, ce serait super
wink

Le carré noir sur fond blanc, de Malevitch. Les autres œuvre sont bavardes, en comparaison. Cette toile est fascinante.

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Malevich_black_square_tg
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
le Veilleur
Phrasophile averti(e)
le Veilleur

Nombre de messages : 1024
Localisation : ici
Date d'inscription : 01/05/2005

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptySam 6 Mai - 17:48

Fulmi a écrit:
Croustine a écrit:
Oui, quel œuvre vous parait essentielle ? Indiquez le titre, ll'auteur, éventuellement l'année et une phrase de commentaire.
Et un petit lien vers un fil pour cette œuvre, ce serait super
wink

Le carré noir sur fond blanc, de Malevitch. Les autres œuvre sont bavardes, en comparaison. Cette toile est fascinante.


J'ai vu pourtant encore moins bavarde : une toile blanche absolument vierge; et comme je ne suis guère bavard non plus et que nous n'avions rien à nous dire, j'ai oublié dans quel musée je l'avais vue et de qui elle était.

P.S. Je n'ai pas de lien pour cette toile mais je fais confiance à votre imagination.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptySam 6 Mai - 18:46

le Veilleur a écrit:


J'ai vu pourtant encore moins bavarde : une toile blanche absolument vierge;

(...)


P.S. Je n'ai pas de lien pour cette toile mais je fais confiance à votre imagination.

C'est dans Art, une pièce théâtre à grand succès, et très bavarde, de Yasmina Reza.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
le Veilleur
Phrasophile averti(e)
le Veilleur

Nombre de messages : 1024
Localisation : ici
Date d'inscription : 01/05/2005

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptySam 6 Mai - 19:22

Fulmi a écrit:
le Veilleur a écrit:


J'ai vu pourtant encore moins bavarde : une toile blanche absolument vierge;

(...)


P.S. Je n'ai pas de lien pour cette toile mais je fais confiance à votre imagination.

C'est dans Art, une pièce théâtre à grand succès, et très bavarde, de Yasmina Reza.

Ah, non ; dans la pièce de Reza la toile n'est pas vierge :

"MARC. Blanc.
Représente-toi une toile d'environ un mètre soixante sur un mètre vingt...fond blanc... entiérement blanc... en diagonale, de fines rayures transversales blanches... tu vois... et peut-être une ligne horizontale blanche en complément, vers le bas...

YVAN. Comment tu les vois?

MARC.Pardon ?

YVAN. Les lignes blanches. Puisque le fond est blanc, comment tu vois les lignes ?

MARC. Parce que je les vois. Parce que mettons que les lignes soient légèrement grises, ou l'inverse, enfin il y a des nuances dans le blanc! Le blanc est plus ou moins blanc!

YVAN. Ne t'énerve pas. Pourquoi tu t'énerves ?"

Excellente pièce, très drôle, pas du tout bavarde justement. Je n'ai fait que la lire, je ne l'ai pas vue au théâtre ; mais avec Lucchini, Vaneck et Arditi, la distribution est très séduisante.

J'ai vraiment vu une toile totalement vierge exposée comme une oeuvre d'art à part entière dans un musée d'art moderne (peut-être à Beaubourg, mais je n'en suis pas sûr).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptySam 6 Mai - 19:36

le Veilleur a écrit:
J'ai vraiment vu une toile totalement vierge exposée comme une oeuvre d'art à part entière dans un musée d'art moderne (peut-être à Beaubourg, mais je n'en suis pas sûr).

Dans ce cas, ce n'est pas une œuvre d'art. On fait prendre des vessies pour des lanternes aux administrateurs des musées ; et ils prennent.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
le Veilleur
Phrasophile averti(e)
le Veilleur

Nombre de messages : 1024
Localisation : ici
Date d'inscription : 01/05/2005

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptySam 6 Mai - 19:41

Fulmi a écrit:
le Veilleur a écrit:
J'ai vraiment vu une toile totalement vierge exposée comme une oeuvre d'art à part entière dans un musée d'art moderne (peut-être à Beaubourg, mais je n'en suis pas sûr).

Dans ce cas, ce n'est pas une œuvre d'art. On fait prendre des vessies pour des lanternes aux administrateurs des musées ; et ils prennent.
Il y a dans les musées d'art moderne beaucoup plus de vessies que de lanternes : ce qui n'empêche pas les conservateurs des dits musées de se croire très éclairés.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Anti
Phrasophile averti(e)
Anti

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptySam 6 Mai - 20:04

le Veilleur a écrit:
Il y a dans les musées d'art moderne beaucoup plus de vessies que de lanternes : ce qui n'empêche pas les conservateurs des dits musées de se croire très éclairés.

Tu es bien poête ce soir monsieur le lettré.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-doodles.com/
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptySam 6 Mai - 20:14

La question qui peut se poser aussi, c'est quelles oeuvres d'art avez-vous effectivement dans votre artothèque.
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
le Veilleur
Phrasophile averti(e)
le Veilleur

Nombre de messages : 1024
Localisation : ici
Date d'inscription : 01/05/2005

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptySam 6 Mai - 20:16

joséphine a écrit:
le Veilleur a écrit:
Il y a dans les musées d'art moderne beaucoup plus de vessies que de lanternes : ce qui n'empêche pas les conservateurs des dits musées de se croire très éclairés.

Tu es bien poête ce soir monsieur le lettré.
Ah? Tu es aussi de cet avis? D
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptySam 6 Mai - 21:38

Ah mais la toile blanche existe ailleurs qu'au théatre !
Je cite Wikipedia :
"Carré blanc sur fond blanc" est une huile sur toile de Kazimir Malevitch créée en 1918.
Cette œuvre monochrome est le premier monochrome et son exemple le plus célèbre. Ouverture sur l'infini, quête spirituelle, pour certains, degré zéro de la peinture, pour d'autres, le monochrome est un aboutissement radical de l'épuration, une interrogation sur l'art et sa pratique.
Citation :
Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Malevich1

Sinon, il y a les superbes toiles de Soulages, noires de chez noires (l'effet optique est du à la différence d'épaisseur de la matière et à la direction les stries, à la lumière,quoi...)
Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Soulages
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? EmptyLun 8 Mai - 2:13

Malheureusement, tout ce qui est art chez moi ne m’appartient pas, mais c'est tout de même agréable d’avoir sa petite expo permanente chez soi.

Pour commencer, j’ai un bas relief en bronze qui représente un picador.

J’ai également chez moi deux Benatov père :

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Benatov_buste_femme
Benatov, bronze, cire perdue, 19,5 cm de haut.

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Benatov_tete_enfant
Benatov, bronze, cire perdue, 23 cm de haut.


C’est moi, à l’âge de un ou deux mois. Comme quoi, le veilleur n’est pas le seul à avoir son Léon Gard.


Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Bustes_femmes_africaines
Inconnus, ivoire, 15 à 17 cm hors socles.


Il s’agit de sculptures qui viennent du Congo Brazzaville. Dans les marchés là-bas, on trouve du bon et du moins bon. Je pense que j’ai là du bon.

Vous le savez, dans les sociétés traditionnelles, l’art ne se faisait pas pour l’art, mais pour d’autres raisons, souvent liées à la magie, mais pas nécessairement.

Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Talismans_et_passeports
Première à gauche : homme, calcaire, 9 cm de haut.
Suivant : homme double, bois, 14,5 cm.
A droite, deux "mini-totems", bois, 14 cm de haut.


La statuettes blanche et le personnage double viennent du marché aux talismans de Cotonou, les deux autres du Congo Brazzaville. La première protège le foyer et exige qu’on lui donne une cigarette de temps en temps, que l’on place allumée sur la pipe. Le deuxième, je ne sais plus contre quoi il protège, mais je sais qu’il faut lui donner des sucreries (honte sur moi, je ne leur ai jamais donné ces soins). Les deux dernières sont des sortes de passeports qui identifient la tribu du porteur ; ils n’ont donc pas de valeur magique.

Bien que ce ne soient pas des œuvres d’art au sens où on l'entend habituellement, je les considère comme telles.

Ce que nous apprend l’art africain – en général et pas les peu d’objets qu’il y a chez moi – c’est que le figuratif est une ambition tout à fait accessible et non pas un but en soi. Il n’y a pas de raison de ne pas se permettre des "déformations" ou même de l’abstrait.

Pour finir, un Jalilova, que personnellement je trouve magnifique :


Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Jalinova_femme_face


Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Jalinova_femme_dos
Jalilova, bronze, cire perdue, 47 cm.
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
Contenu sponsorisé




Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty
MessageSujet: Re: Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?   Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Que mettriez-vous dans votre artothèque idéale ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» quoi mettre comme effet sur son pedal board?
» MARSHALL JTM 45
» êtes vous un consommateur responsable?
» Dates anniversaire dans le calendrier
» Dans l'attente du 'Keeper 2'.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: Arts et spectacles :: Arts plastiques, Arts appliqués-
Sauter vers: