Vocabulis


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Un texte d'un inconnu

Aller en bas 
AuteurMessage
Capitain
Invité



Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu EmptyJeu 2 Fév - 22:44

Citation :
La culture sert de miroir au pouvoir narcissique dominant.
Parfois je suis optimiste et je pense l'art est un cri de vérité.
l'art est une rencontre inoubliable l'art nous prend à la gorge l'art nous
fait rire aux larmes
l'art nous apporte ce qui nous manquait.
l'art c'est la découverte de l'autre l'art nous coupe le souffle.
l'art nous fait nous découvrir nous-mêmes l'art rend à chacun ses racines
Mais si, comme Duchamp l'a dit, « c'est le regardeur qui fait le tableau »
la balle est dans votre camp à vous de jouer
Attention une culture peut en cacher une autre et peut aussi, comme le
train qu'on ne voit pas arriver, en tuer une autre.
ma position sur la culture
Parfois je suis pessimiste et je pense :
la culture c'est pour impressionner les pauvres
la culture sert à avoir l'air intelligent quand on passe à la télé
la culture sert de prétexte à envahir les autres peuples (pour leur
apporter la culture)
la culture n'est qu'une histoire de « tour operator » pour vous faire
acheter des cartes postales
la culture permet d'avoir bonne conscience et justifie l'impérialisme
la culture c'est l'ethnocentrisme des peuples qui croient avoir le monopole
du beau et du vrai
la culture vous élève au rang d'oies qu'on gave de culture
la culture culpabilise (dans un musée vous faites le silence, pas dans un bar)
la culture est un exercice d'égoïstes jaloux les uns des autres
la culture permet à ceux qui savent de faire honte à ceux qui ne savent pas
la culture c'est la boursouflure qui accompagne le bruit des bottes
la culture c'est le cadeau bonux de la société de consommation
la culture doit vous faire croire que l'artiste est un être supérieur
la culture des uns sert à étouffer la culture des autres.

A. ART (AVANT GARDE DES ETHNIES MINORITAIRES)
Trois remarques :
1. tous les peuples et cultures du monde, qu'ils soient Aborigènes,
Bantous, Anglo-Saxons, Français ou autres, ayant tous, derrière eux, le
même nombre d'années passées décréter que certains sont artistiquement en
retard sur d'autres est faux tous sont contemporains
2. c'est la réalité des rapports de forces entre ethnies qui établit une
différence hiérarchique entre elles, cherchant à réduire la modernité à la
production de 5 ou 6 d'entre elles, désirant leur faire croire qu'elles
sont en avance sur les autres.
3. chaque culture représente à travers sa langue une vision différente d'un
monde artistiquement non hiérarchisable.
Il est important que tous les peuples, toutes les cultures, soient maîtres
de leur destinée et évitent de chercher à imposer leur culture à d'autres
(ce qui n'exclut pas l'échange)
ceci étant, il faut éviter que l'artiste devienne une vache à lait
culturelle manipulée par une propagande institutionnelle et ethnocentrique.
Ce droit heurte bien sûr le credo de l'intangibilité des frontières, cher
aux impérialistes, entre autres à Mitterrand et à Philippo Gonzalès.

P. PEINTURE ET ETHNISME (1985)
La situation de rapports de force de l'art mondial actuel n'accepte pas la
modernité des peuples minoritaires, la notion de modernité a été structurée
de telle façon qu'elle élimine toute modernité des peuples dominés en
dévalorisant leurs *uvres qu'elle classe dans la catégorie de l'art dit
primitif ou folklorique. Ce qui est injuste car je ne vois pas pourquoi un
Français travaillant en 1985 ferait de l'avant-garde alors qu'un Meo ou un
Kurde travaillant en 1985 ferait de l'art primitif. Bref, le domaine de
l'art moderne reflète la situation mondiale des rapports de force entre
ethnies.

A. ART ET RAPPORTS DE FORCE
Actuellement, la situation mondiale de l'art moderne est le reflet des
rapports de force entre nations et ethnies. Quatre ou cinq ethnies se
partagent le marché artistique dit d'avant-garde, obligeant les créateurs
des autres ethnies ou bien à être considérés comme des produits
folkloriques inintéressants ou bien à s'intégrer dans le champ
unidirectionnel Matisse-Duchamp-Malévitch. Un exemple frappant : le Canada,
d'où le marché de l'art refuse de reconnaître les sculpteurs inuits comme
d'avant-garde, bien que les recherches formelles de ces artistes soient
particulièrement novatrices.
D'autres exemples : la peinture africaine, l'art aborigène, etc.

A. ART DU TIERS MONDE ET DES PEUPLES PRIMITIFS (1979)
Le comble de l'attitude de « l'Occident » envers les artistes d'avant-garde
des cultures du tiers monde consiste, d'une part, à leur refuser le statut
de modernité, reléguant leur art contemporain dans les musées
anthropologiques et, d'autre part, à piller cette même contemporanéité (80
% de l'art africain se trouve en Europe et aux Etats-Unis). Quelles que
soient les circonstances, c'est du vol !
Il faudrait que des accords internationaux réglementent le retour des
*uvres d'art que les Occidentaux ont prises aux cultures du tiers monde. On
stipulerait le retour pur et simple de ces *uvres d'art dans le cadre d'un
accord mutuel avec la possibilité d'échanges.
Par exemple, si le Louvre désire garder une salle d'art égyptien, il faudra
que le musée du Caire puisse recevoir, en échange, une salle équivalente
d'art français du XVIIIe siècle.

A. ART : CREATION ET AVANT-GARDE (1986)
J'ai écrit dernièrement que la prochaine révolution en art serait
l'ethnisme. C'est-à-dire que, dans les dix prochaines années, les artistes
ne se battront plus pour pénétrer dans une histoire de l'art
unidirectionnelle dans laquelle Duchamp triomphe de Matisse et Matisse de
Kandinsky, mais une histoire de l'art multidirectionnelle. La créativité de
l'artiste sera non seulement l'affirmation de sa singularité mais aussi la
volonté d'approfondir son identité ethnique. Pour donner un exemple, un
artiste noir ne cherchera pas à imposer une personnalité à l'occidentale,
mais être original à partir de sa négritude, de son ethnie.

A. ART UNIVERSEL
Il est dérisoire d'imaginer une fête universelle, la même pour tous. La
fête corse n'est pas la fête catalane ou bantoue. Organisons un « festival
de fêtes », et nous constaterons qu'il s'agira d'un festival des
différences, et non de l'uniformisation. Il en va de même pour tous les
autres arts, peinture, cuisine, musique, etc., qui ne sont universels que
par et dans leurs différences.

A. ASSIMILATION
Il y a assimilation quand un peuple perd sa langue et sa culture au profit
d'un autre. En réalité, l'assimilation d'un peuple par un autre
s'accompagne toujours d'une oppression visant à liquider la culture de
l'ethnie assujettie. Oppression qui prendra, selon les régimes, des visages
différents. Par exemple, on ignorera sciemment son existence sur tous les
plans (juridique, administratif). Quant à sa langue, elle sera considérée
comme un patois. L'ethnie elle-même sera rebaptisée ; exemple : les Kurdes
deviendront-ils des « Trucs montagnards ».

A. AUTODETERMINATION
Nous assistons aujourd'hui à la remontée des nationalismes, cause
principale des deux dernières guerres et cause de 99 % des conflits
régionaux et éventuellement d'une troisième guerre mondiale. Combattre le
nationalisme en voulant gommer et nier l'existence des nations et des
peuples est une erreur c'est comme si on cherchait à combattre les maladies
sans reconnaître l'existence des organes : l'estomac, les reins, le foie.
Pour combattre le nationalisme pervers, celui qui se transforme en
impérialisme, il faut accepter le droit des peuples à l'autodétermination à
partir de la définition qu'il y a peuple là où il y a communauté
linguistique et culturelle.
Je suis pour l'art contemporain lorsqu'il cherche, d'une part, à dépasser
Duchamp et, d'autre part, quand il veut s'ouvrir au monde et à toutes ses
cultures.
Pour dépasser Duchamp, il faut être prêt à remettre l'art en question, à
devenir le lieu et l'espace de sa propre interrogation, c'est-à-dire à
chercher les limites de l'art. L'avant-garde est aujourd'hui de remettre
l'avant-garde en question en tant qu'avant-garde.

MES AUTRES POSITIONS AUTOUR DE L'ART

A. ART, CREATION ET ETHNIE
L'artiste croit souvent être seul au monde. Seul à créer, seul face aux
autres. Cela est faux.
« L'artiste sert à donner un sens plus pur aux mots et aux images de sa
tribu » (Albert Camus).
L'art c'est l'acceptation des différences, c'est l'opéra italien, c'est
Wagner, ce sont les chants Maoris, c'est une berceuse corse.
Ce qui signifie que, si l'artiste n'existe pas avec ce qui compose son
identité, c'est-à-dire la mémoire de son groupe, l'art n'existe pas non
plus. Si Baudelaire n'avait pas été français ni Dante italien, il n'y
aurait eu ni Dante ni Baudelaire car sans leur langue il n'y a nulle place
pour leur génie créatif.

A. ART ET STYLE DES PEUPLES
Aucune création n'est spontanée, on ne crée pas à partir de rien. Le style,
c'est la manière d'un peuple de se répéter sur le plan formel. Cette
répétition a pour but d'affirmer, de souligner et de garder en mémoire la
différence. Elle passe par la langue, la musique, les formes
(architecturales, etc.), la cuisine, ainsi que la peinture. Quand le peuple
catalan danse la sardane interdite par Franco, c'est son « style » qu'il
défend. Quand Nîmes vibre dans ses arènes pour l'art tauromachique, c'est
également un peuple qui souligne sa différence. En musique, on admet très
vite l'évidence : chaque peuple a ses rythmes et son tempo. En peinture,
c'est plus difficile à appréhender car l'avant-garde (objet de consommation
des riches) baigne dans le cosmopolitisme. Néanmoins, même dans une telle
situation, les différences qu'on observe entre artistes portent la marque
des identités culturelles. Ainsi, Tapiès et Miro, qui, pendant longtemps,
ont fait figures de représentants d'une Ecole de Paris, revendiquent
aujourd'hui leur identité catalane.

L'AVANT GARDE POUR OU CONTRE
A. Aujourd'hui, sur la scène culturelle, nous observons plusieurs critiques
envers l'art contemporain et ces critiques ne sont pas toutes de même
nature. Faire l'amalgame est une erreur.
Il y a l'attaque poujadiste que l'on peut ramener à l'argumentation simple
« mon fils peut faire ça, donc ce n'est pas de l'art, donc c'est laid » il
récuse la valeur de création.
Il y a l'attaque conservatrice élitiste : le beau existe, il est contenu
dans certaines valeurs esthétiques et morales et là où ces valeurs
n'apparaissent pas il y a laideur qu'il faut combattre.
Il y a enfin l'attaque de l'art contemporain envers lui-même, l'art
contemporain ne remplit plus sa fonction d'étonnement et d'apport se
cantonnant dans la variation de ce qui a déjà existé.
L'art contemporain est devenu une question de connaissances plutôt qu'une
question de création. Il faut connaître pour comprendre. Indiscutablement
Art Press, en ne simplifiant pas le débat et en ne se mettant pas un peu
plus à la portée de celui qui a envie de découvrir l'art contemporain, a
aidé à donner l'image, peut-être fausse, que l'art contemporain était une
question de spécialistes et d'érudition.
Entre ces trois critiques, ma propre position la voici :
Je suis pour un art contemporain qui véhicule du nouveau car la recherche
du nouveau est essentielle au changement et donc pour la survie de toute
communauté
Je suis contre l'art contemporain lorsque ce nouveau n'est plus novateur
mais qu'il devient une variation du Ready Made de Marchel Duchamp.
Je suis contre l'art contemporain quand il se réduit aux produits d'un club
de quatre ou cinq cultures dominantes éliminant de la contemporanéité les 4
000 autres cultures qui habitent le monde. Il n'y a pas de peuple sans sa
langue, pas de langue sans culture, pas de culture sans son avant-garde,
c'est-à-dire son nouveau.

BEN VAUTIER

site internet perso sur esf Lausanne
http://www.esf.ch/ben/sommaire.html
EMail:ben@nice.pacwan.net
Revenir en haut Aller en bas
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Re: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu EmptyVen 3 Fév - 0:05

Pitaine, tu connais Ben ? Je n'en reviens pas !
Mais si toute la citation est de lui, il faut changer le titre du fil, ben n'est pas un inconnu.
Et méfie toi, c'est un provocateur. Ce qu'il dit est vrai, mais il ne faut pas le prendre au pied de la lettre. Mais c'est souvent comme ça avec les artistes...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Re: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu EmptyVen 3 Fév - 12:13

Croustine a écrit:
Pitaine, tu connais Ben ? Je n'en reviens pas !
Mais si toute la citation est de lui, il faut changer le titre du fil, ben n'est pas un inconnu.
Et méfie toi, c'est un provocateur. Ce qu'il dit est vrai, mais il ne faut pas le prendre au pied de la lettre. Mais c'est souvent comme ça avec les artistes...

Oui, en effet, je me souviens avoir acheté des disques de jazz, d'occasion, dans son magasin de Nice, dans les années 70. Ben est très connu. Mais le Capitaine... ne connaît rien, il a juste trouvé ça en vaguant sur le web.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Happy Rotter
Bavard
Happy Rotter

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 16/10/2004

Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Re: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu EmptyVen 3 Fév - 12:52

Ben Vautier, une des stars de l'art contemporain, un des rois du produit dérivé, cité comme un inconnu !
Rien ne sert de cracher*, il faut se renseigner !

* sur l'art contemporain ou la société moderne
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Re: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu EmptyVen 3 Fév - 16:39

Happy Rotter a écrit:
Rien ne sert de cracher*, il faut se renseigner !

Le Capitaine est le hérault de l'islamo-poujadisme, c'est une exclusivité Vocabulis !
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Capitain
Invité



Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Re: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu EmptyVen 3 Fév - 18:02

Fulmi a écrit:
Happy Rotter a écrit:
Rien ne sert de cracher*, il faut se renseigner !

Le Capitaine est le hérault de l'islamo-poujadisme, c'est une exclusivité Vocabulis !

J'comprends même pas c'que ça veut dire. tomatoes
Revenir en haut Aller en bas
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Re: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu EmptyVen 3 Fév - 18:03

poujade est post médieval cool

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Un texte d'un inconnu Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Re: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu EmptyVen 3 Fév - 18:05

ours impatient a écrit:
poujade est post médieval cool

Je sais qui était Pierre Poujade. Mais je comprends pas l'expression "islamo-poujadisme". Quoi que veuille lui faire signifier Fulmi, je ne suis pas certain qu'elle me corresponde.
Revenir en haut Aller en bas
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Re: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu EmptyVen 3 Fév - 18:09

Capitaine ad hoc a écrit:

J'comprends même pas c'que ça veut dire. tomatoes
Ca n'étonne que toi !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
Capitain
Invité



Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Re: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu EmptyVen 3 Fév - 18:13

Croustine a écrit:
Capitaine ad hoc a écrit:

J'comprends même pas c'que ça veut dire. tomatoes
Ca n'étonne que toi !

Est-ce que j'ai dit que ça m'étonnait ?
Revenir en haut Aller en bas
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Re: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu EmptyVen 3 Fév - 18:13

Un texte d'un inconnu Vautier-abandonner-S

@u Pitaine
A part ça, Ben , tu en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Re: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu EmptyVen 3 Fév - 18:21

Capitaine ad hoc a écrit:
Quoi que veuille lui faire signifier Fulmi, je ne suis pas certain qu'elle me corresponde.
là, tu vois, t'aurais pu t'épargner une phrase, et à moi de la lecture.

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Un texte d'un inconnu Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Re: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu EmptyVen 3 Fév - 18:25

Capitaine ad hoc a écrit:
Quoi que veuille lui faire signifier Fulmi, je ne suis pas certain qu'elle me corresponde.

Je ne sais si cela te correspond, surtout de ton point de vue, mais cela convient assez bien à qualifier ce que tu écris, c'est tout ce qui compte.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Capitain
Invité



Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Re: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu EmptyVen 3 Fév - 18:44

Fulmi a écrit:
Capitaine ad hoc a écrit:
Quoi que veuille lui faire signifier Fulmi, je ne suis pas certain qu'elle me corresponde.

Je ne sais si cela te correspond, surtout de ton point de vue, mais cela convient assez bien à qualifier ce que tu écris, c'est tout ce qui compte.

Vous êtes impayable, vous aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un texte d'un inconnu Empty
MessageSujet: Re: Un texte d'un inconnu   Un texte d'un inconnu Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un texte d'un inconnu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: Arts et spectacles :: Arts : Tout et rien-
Sauter vers: