Vocabulis


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 L'actualité

Aller en bas 
AuteurMessage
Anti
Phrasophile averti(e)
Anti

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 12:43

en ce moment semble tourner autour de la caricature de Mahomet. Moi qui débarque comme souvent, je viens de lire un article du Figaro http://www.lefigaro.fr/debats/20060206.FIG0148.html très intéressant comme toujours dans ce journal.

Caricatures : le syndrome de Copenhague Par André Grjebine*
[06 février 2006]


Il y avait le syndrome de Munich, par référence au recul en 1938 des gouvernements britannique et français face à Hitler. Il y a eu ensuite celui de Stockholm, mis en évidence en 1978, désignant la propension des otages partageant la vie de leurs geôliers à adopter peu ou prou leur point de vue. Dans la suite de ces manifestations des reculades occidentales, y aura-t-il désormais un syndrome de Copenhague ?
Que les caricatures de Mahomet publiées au Danemark, puis en Norvège, et ces jours-ci en France et dans d'autres pays européens aient provoqué une telle indignation dans les pays musulmans donne une idée du chemin qui leur reste à parcourir avant de devenir des démocraties libérales. Après la réaction indignée de la Fédération des journalistes arabes, basée au Caire, dont on mesure ainsi la tolérance et l'esprit critique, ce sont des voix officielles, celles des ministres de l'Intérieur de 22 pays arabes, qui se sont élevées contre une pleine liberté d'opinion en condamnant ces publications et en demandant des sanctions contre les journaux coupables. Certaines organisations musulmanes implantées en Europe, l'UOIF par exemple, ne sont pas en reste.


Mais le plus inquiétant n'est pas là. Il est dans le chemin de la repentance sur lequel s'engagent, l'un après l'autre, les gouvernements occidentaux. Ceux-ci commencent par déclarer qu'ils ne sauraient remettre en question la liberté de la presse dont ils se déclarent d'ardents défenseurs, avant d'exprimer leurs regrets et de préciser que la liberté de la presse doit s'exercer dans le respect des croyances et des religions. Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ne sont pas loin d'avoir réhabilité la notion de blasphème que l'on croyait oubliée dans les pays occidentaux. Louise Arbour, commissaire pour les droits de l'homme des Nations unies, n'a-t-elle pas désigné deux experts «en racisme» pour enquêter sur ce qu'elle appelle «un manque de respect pour la foi» ?


Toutes ces déclarations témoignent d'une profonde incompréhension de ce qu'est l'esprit de tolérance. En effet, si chacun est libre de professer les opinions qu'il veut, la tolérance suppose que chacun puisse également contester n'importe quelle religion.


Dans un Etat démocratique, la seule limite que l'on peut exiger des adversaires d'une religion comme de ses fidèles est de ne pas dériver vers le racisme, c'est-à-dire de critiquer autant qu'ils veulent les croyances, mais de ne jamais stigmatiser de supposées caractéristiques ethniques. Se moquer d'une religion, ce n'est pas se moquer d'un peuple. Rien ne permet d'attribuer une telle dérive aux caricaturistes danois. On ne peut malheureusement en dire autant de la presse de plusieurs Etats musulmans qui fustige régulièrement les juifs en tant que tels, quand elle ne construit pas des procès d'intention contre eux fondés sur des faux comme le Protocole des sages de Sion.


Comme le suggère Umberto Eco, dans Le Nom de la rose, ce que toutes les institutions religieuses craignent le plus, c'est le rire, la remise en question décapante de la Révélation.

Il n'y a rien de plus redoutable que des hommes qui sont incapables de relativiser leurs croyances et qui entendent forcer les autres à les partager, ou au moins, à leur interdire de mettre ces croyances en question.


C'est pourquoi il est fondamental de défendre le droit de rire pour aider ceux qui entendent défendre la liberté et la tolérance à l'intérieur même de l'islam, comme Salman Rushdie, Ayaan Hirsi Ali aux Pays-Bas ou Shabana Rehman en Norvège. Le flambeau de la lutte contre l'intolérance religieuse, allumé au XVIIIe siècle, par Voltaire et d'autres philosophes des Lumières, ne doit pas s'éteindre, ou plutôt il doit être rallumé. Si les gouvernements des pays démocratiques devaient se répandre en excuses, ils feraient un premier pas vers une reconnaissance de la charia islamique en tant que droit commun de l'humanité.


* Philosophe, essayiste, directeur de recherche au Centre d'études et de recherches internationales de Sciences po.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-doodles.com/
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 12:50

Il serait de salubrité publique que tous les journaux occidentaux invitent leurs dessinateurs de presse à faire des dessins satiriques et caricaturaux sur toutes les religions, et les publient en masse. Et pour éviter la panne d'inspiration des créatifs, qu'ils republient ceux qui n'ont pas manqué de sortir depuis une dizaine d'année.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
Anti
Phrasophile averti(e)
Anti

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 12:59

Au fait, on les voit où ces fameuses caricatures ?

Anti
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-doodles.com/
Anti
Phrasophile averti(e)
Anti

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 13:04

Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-doodles.com/
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 13:07

L'actualité 3161301739
J'en avais vu deux en cherchant par Google, mais je ne les retrouve plus...
Y'avait pas de quoi fouetter un chat d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 13:13

Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 15:23

Les chrétiens avaient pris l'habitude que l'on se moque d'eux de de leur religion, ce qui laissait espérer que les musulmans suivraient. malheureusement, les chrétiens sont en train de perdre cette bonne habitude.
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
Ad-Mirat
Invité



L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 19:25

Ce matin justement, j'ai reçu la "news letter" (en fait une sorte de blog, de billets d'humeur sous forme de news letter), de Caza (illustrateur, dessinateur, auteur de bd, d'une animation...), un artiste que j'aime bien, dont voici :

- le site perso et néanmoins officiel : http://www.noosfere.com/caza/

- le "délit d'opinion" sur le sujet qui nous intéresse

Citation :
DIMANCHE 5 FÉVRIER 2006 DERNIER JOUR AVANT LA 3ème GUERRE CARICATURALE

Ils commencent à nous casser les couilles, les mahoïstes, au moins
autant que les évangébushits!!!
Bon, on se calme.
Pour commencer, on peut aller à la source internet, voir les caricatures
sur le site du journal danois qui les a publiées (en septembre 05, quand
même... Les dessins étaient-ils alors accompagnés, éditorialement? La
démarche du journal était-elle exposée?, on n'en sait rien, en tout cas
quand on ne parle pas le danois.) On peut même les télécharger, mais en
bloc. Pas pratique pour faire le tri.
http://blog.newspaperindex.com/2005/12/10/un-to-investigate-jyllands-posten-racism/
On les trouve aussi sur le site du Nouvel Obs
http://permanent.nouvelobs.com/special/20060203.UNE0041.html
Et là, individuellement et avec textes traduits, et même avec un click
"envoyer cette photo à un ami". (À un ennemi aussi, vous pouvez.)
Et encore sur le site de Courrier International
http://www.courrierinternational.com/dessins/galeriedessin.asp?dos_id=2295
... où on trouve aussi une galerie de dessins en réaction glanés dans
les journaux un peu partout, comme c'est la vocation de CI, et ils sont
bien meilleurs que les dessins danois d'origine.
(Exemple ci-joint et sa légende : "Affaire Mahomet" : les dessins sur
les dessins, ou "Humour vaincra" - Points de vue : "Le Prophète
caricaturé !!!" "Dégoûtant !!" "Scandaleux !!" "Il faut agir !!" Sur le
journal : Bali, Israël, Egypte, Jordanie : attentats suicides dans des
bus, des discothèques, des hôtels. Carnages au Soudan et en Algérie.
Attentat contre le World Trade Center. Attentats à la bombe dans les
trains et métros à Madrid et à Londres. Irak : voitures piégées dans des
rues bondées." Dessin de Tom paru dans Trouw (Amsterdam)

Sans doute ailleurs, mais je n'ai pas cherché plus que ça.

LA LIBERTÉ DE LA PRESSE N'EST PAS NÉGOCIABLE

Côté presse papier, France-Soir les a toutes publiées, il paraît, pas
vu, je lis pas France-Soir, avec les conséquences que l'on sait
(limogeage du patron par le patron, démission du second patron.) Libé en
a publié deux vendredi : ça fait un peu "on vous en montre deux anodines
pour que vous sachiez de quoi on parle", plutôt que manifestation de
solidarité pour la liberté de la presse (Cela dit, rien à redire aux
prises de position de l'édito.)
Le Monde a, semble-t-il tergiversé : il reçoit quelques remarques dans
son forum, du genre "c'est bien de dénoncer, mais qu'est-ce que vous
attendez pour les publier aussi?" Dans le journal, un dessin de Plantu
plutôt astucieux, jouant sur la connivence "écrit/image" (avec quand
même une astuce en trop : la main avec le crayon-minaret et son immam
dessus) (Et dans un journal de Rotterdam, quelqu'un a semble-t-il eu la
même idée, en plus simple, il a raison (vu sur le site de CI cité plus
haut). (Voilà que je suis déjà en train de faire de l'analyse critique
sur les dessins - voir plus loin.)
Aux dernières nouvelles, Le Monde aurait publié lui aussi deux dessins
hier samedi.
Alors évidemment, publier ou ne pas publier? Publier en tant que
manifestation de la liberté de la presse, bien sûr. Ne pas publier pour
ne pas jeter de l'huile sur le feu, bien sûr aussi. (Ne pas publier
parce que on a la trouille me semble aussi très humain : on n'a pas
forcément vocation de martyr à la Salman Rushdie ou Théo Van Gogh.)
"Je ne suis en rien d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai
jusqu'à la mort pour que personne ne vous empêche de le dire." Ça, c'est
du Voltaire et c'est la défense de la liberté d'expression, dont, entre
autres, celle de la presse.

La liberté d'expression n'est pas un principe négociable.
Il y a de la provocation, certes, mais la liberté d'expression s'use si
l'on ne s'en sert pas, il faut régulièrement la raviver par une bonne
provoc. Et ceux qui sont pas d'accord s'adressent aux tribunaux. Point.

On se plaint que la France (ou l'occident en général) n'ait plus de
VALEURS. Eh bien en voilà une, en voilà deux, des valeurs "sacrées" à
défendre bec et ongles (non, pas les 35 heures) : la liberté de la
presse et la laïcité. Point.

LE XXI ème SIECLE SERA LAÏC OU NE SERA PAS

Malraux aurait dit: "le XXIème siècle sera religieux ou ne sera pas".
Apparemment, le siècle est bien parti pour être religieux, oui, mais il
semble aussi bien parti pour ne pas être.
... J'avais mis cette vanne de côté y a longtemps et je découvre que
Jacques Ellul l'avait déjà faite, en plus concis :"Le XXIème siècle sera
religieux et par le fait ne sera pas."

Quelques dessins à la con déclencheront-ils la 3ème guerre mondiale?

Ce serait l'image de Maho avec la bombe sur le turban, assimilant
l'Islam au terrorisme, qui "aurait mis le feu aux poudres" (hin-hin).
Mais y a déjà longtemps que les poudres flambent et les terroristes
agissent bel et bien au nom d'Allah et du prophète, non?, semblant
vouloir démontrer chaque jour que l'Islam est une religion guerrière.
"L'Islam est une religion de paix", affirme le président du Conseil
français du culte musulman Dalil Boubakeur. OK, on ne demande qu'à te
croire, pépère, MAIS que les musulmans de paix, partout dans le monde,
se désolidarisent franchement, fermement, haut et fort, des terroristes,
de la lutte armée, du jihad. Que les instances musulmanes de tous les
pays condamnent clairement la fatwah (levée depuis) sur Salman Rushdie,
celle en cours sur Taslima Nasreen, l'assassinat de Théo Van Gogh, etc.
Mieux, qu'ils combattent eux-même le terrorisme dans leurs rangs. Mais
POUR DE BON!
Un journal jordanien pose la bonne question: "Qu'est-ce qui porte le
plus préjudice à l'Islam, ces caricatures, ou bien les images d'un
preneur d'otage qui égorge sa victime devant les caméras, ou encore un
kamikaze qui se fait exploser au milieu d'un mariage à Amman?"
S'il y a bien quelque chose de caricatural, c'est de voir qu'il y a des
gens prêts à poser des bombes en signe de protestation contre
l'assimilation de l'Islam au terrorisme!

Alors, l'Islam, "religion de paix" oui ou non? L'ennui c'est que le
Coran (que je n'ai pas lu, pas que ça à foutre, mais je vais finir par
m'y mettre) contient tout et son contraire : les messages de paix y
sont, mais les incitations au meurtre de l'incroyant y sont aussi. Il
n'y a qu'à piocher le bon verset pour justifier tout ce qu'on veut.
(Comme dans la Bible? Ben oui, comme dans la Bible.) S'ils tiennent
tellement à nous faire savoir que l'Islam est la paix et rien que la
paix, alors qu'ils fassent que la surenchère à "qui sera le meilleur
muslim" tourne à "qui sera le plus pacifique", qu'ils révisent leur
texte fondateur, qu'ils fassent sauter tous les aspects guerriers,
vengeurs et assassins du Coran et on en reparlera. (Impossible,
évidemment, le Coran a été dicté par Allah lui-même! On ne corrige pas
la parole divine!)

"Je suis frappé de voir, en ce qui concerne les musulmans, à quel point
les modérés ne s'expriment pas et laissent faire des choses terribles en
leur nom" (Cabu, cité par Le Monde.)

LES DESSINS DE DIEU SONT IMPUBLIABLES

Certains disent encore que, pour les musulmans, il est impie de publier
la moindre représentation graphique du prophète. C'est faux. L'interdit
est seulement sur la représentation d'Allah, et le reste, le tabou sur
la représentation humaine en général, c'est plutôt une coutume, une
tradition. Et quand bien même : le monde entier n'est pas musulman et
n'a pas à partager les totems et tabous d'une confession quelle qu'elle
soit.

INSTRUMENTALISATION (sic)

L'idée fait son chemin, quand même, que cette histoire est avant tout
une énorme manipulation, une "instrumentalisation" (j'adore ce mot,
tellement à la mode chez les commentateurs de commentaires qui, quand
ils ont dit ça, semblent avoir tout dit) de ces malheureux dessins qui
n'en méritaient pas tant. Manipulation qui serait le fait d'islamistes
radico-terroristes dans le but de jeter de l'huile (ou du pétrole?) sur
le feu eux-même. Il y aurait même eu, mais je n'en ai pas la preuve, des
FAUX ajoutés, ceux-là clairement injurieux-blasphématoires, genre Maho
se faisant sodomiser par un chien - on peut pas imaginer pire, pour un
musulman -, dans le but de bien bien faire monter l'indignation dans ces
pays fiévreux où la religion est à fleur de peau, et la colère populaire
prête à démarrer à la moindre étincelle (ou à s'enflammer au quart de
tour). Là, la prière du vendredi se commue en brûlages de drapeaux et de
consulats, en hurlements vengeurs et en coups de feu en l'air - étrange
manière de PRIER!
Sans compter que, de la part des Palestiniens, c'est un peu con de
s'attaquer aux bureaux de l'Union Européenne, vu que c'est elle,
principalement, qui les nourrit (enfin... qui paye des limousines à
leurs dirigeants.)

PARLONS DESSIN, DONC

Puisqu'il s'agit quand même de DESSINS et que du coup, je me sens
concerné à un tout autre point de vue, bien que je ne pratique
qu'exceptionnellement le "dessin de presse". Y en a qui disent "ces
dessins sont tous nuls", d'autres qui disent "la question n'est pas
qu'ils soient bons ou non, la question est celle de leur publication",
avec les questions évoquées plus haut, de liberté de la presse, de
mettredel'huilesurlefeumisauxpoudres, etc. Mais, de ma place, j'ai du
mal à faire abstraction des dessins en tant que dessins, idées,
graphisme, qualité, sens. D'où tendance à dire : ceux-là, c'est pas la
peine de les diffuser, ils sont nuls. Celui-ci, par contre, il est BON.

(Bon, je ne tiens quand même pas à mettre les dessins dont je parle sur
mon site, je suis lâche, donc si voulez y comprendre quelque chose,
reportez-vous aux liens donnés plus haut, juste avant qu'éclate la 3ème
guerre mondiale, ou la 4ème?, je sais plus.)

Le problème, par exemple, du plus provocateur, le fameux Maho avec la
bombe sur la tête, c'est que, graphiquement, il est pas mal! Beau
travail de noir et blanc, idée simple et directe. Du moins à première
vue, car beaucoup plus ambiguë quand on y réfléchit: cette bombe,
formellement, est un stéréotype, une "bombe de bande dessinée" se
référant plus aux anarchistes du début du XXème qu'aux ceintures
d'explosif des kamikases. Il l'a sur la tête, et elle est allumée,
autrement dit il va se faire pêter la tronche d'un instant à l'autre.
Suicide? Ou bien c'est quelqu'un, un (anarchiste) européen, qui la lui a
placée là à l'insu de son plein gré, indiquant la volonté du dessinateur
d'éliminer Mahomet? En ce sens, ce Mahomet n'est pas menaçant, sauf par
son expression, et encore. Mais on peut interpréter aussi qu'il n'a que
les bombes en tête, qu'il ne pense qu'à ça. Peut-être aussi faudrait-il
savoir lire le cartouche collé sur la bombe. Un verset du Coran? Lequel?
Bref, tout ça pour dire que "ce n'est pas si simple".

Dans le genre "dangereux", mais graphiquement pas mal, il y a aussi
celui où Mahomet, poignard en main, est encadré de deux femmes voilées.
Les défend-il contre un agresseur supposé occidental (elles ont les yeux
effrayés)? Veut-on stigmatiser sa polygamie? Graphiquement plutôt bien,
grâce en particulier aux masses noires des burqas, au vert du fond, au
traitement de la barbe hirsute, et au jeu d'inversion graphique sur les
yeux, le parallélisme entre les fenêtres des voiles des femmes, ne
montrant que leurs yeux, et le bandeau noir cachant les yeux de Mahomet:
non pas un foulard mais un bandeau purement graphique, un bandeau de
censure, comme on en mettait, dans les journaux, sur les yeux des
personnes dont on devait préserver l'anonymat, ou sur des parties
anatomiques "mal vues", avant qu'on ait inventé la pixellisation ou le
floutage de gueule à la TV. Pour moi, c'est l'idée essentielle, parce
que idée graphique, pur SIGNE, dont le symbolisme serait à deviner,
contrairement à la primarité du poignard à la main - pourquoi pas entre
les dents, aussi? Un Mahomet "posant pour la photo" entre deux
femmes-sac, avec cet astuce graphique du bandeau, aurait plus d'impact.
Dans un dessin de presse, il faut UNE idée, pas deux.

J'en prends un autre que j'aime bien, graphiquement, "Mahomet sur son
chemin". Un dessin sympa, sans aucune attaque, pas du tout une
caricature. Il répondrait plutôt à la commande de base qui a donné lieu
à cette série de dessins : illustrer un livre sur la vie de Mahomet.
Rien à redire à ça, sauf l'idée (fausse) qu'on ne doit pas représenter
le proph'.

"Stop, stop, we run out of virgins", n'est pas passionnant graphiquement
mais c'est le plus drôle. Euh... c'est le SEUL drôle, en fait. Un bon
gag de presse, sans rien de franchement blessant. Sauf que, bien sûr, un
type qui est prêt à se faire exploser au nom de son dieu doit, par
définition, manquer totalement de sens de l'humour. Le fanatisme est
incompatible avec l'autodérision. Et c'est là un des problèmes de
l'Islam et de toutes les religions, comme de tous les totalitarismes,
fascismes et autres: la religion c'est SÉRIEUX. Y a que les bouddhistes,
peut-être, qui sont capables de rire d'eux-même et qui font pas chier le
monde, mais faut dire qu'ils n'ont pas de dieu-le-père-fouettard. Les
dieux de l'antiquité grecque rigolaient pas mal et buvaient de bons
coups, même s'ils se montraient aussi infantilement cruels. Mais les
gens antiques "croyaient-ils" à leurs dieux, au sens où nous entendons
la croyance, la foi? Bon, ça nous entraînerait trop loin.

Les autres dessins, on les oublie.

"Le problème avec les religieux, c'est que le message vraiment transmis
passe souvent au second plan." (Glez, dessinateur franco-burkinabé, cité
dans Le Monde)

DERNIÈRE MINUTE

Le président iranien Mahmoud Amadinedjab déclare : "Notre première bombe
H sera pour le Danemark."
(Mais non, c'est une blogue!)

L'actualité LO067_i5973609-0203Tom

--



PHILIPPE CAZA
"Le paradis, c'est d'enfer !... Mais ça manque de fauteuils." (Série
télé Les Griffin)
----
Mail to :
caza@kronozone.net

La Case à Caza, toujours gracieusement hébergée par www.noosfere.com,
est maintenant accessible aussi par www.kronozone.net
Retrouvez mes Lettres ouvertes à la rubrique "Délits d'opinion" (Une
sorte de blog)
Revenir en haut Aller en bas
Anti
Phrasophile averti(e)
Anti

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 19:57

Ad-Miration a écrit:
Citation :
DIMANCHE 5 FÉVRIER 2006 DERNIER JOUR AVANT LA 3ème GUERRE CARICATURALE

La liberté d'expression n'est pas un principe négociable.

C'est un principe fondateur des droits de l'homme. Petit rappel :

http://www.conseil-constitutionnel.fr/textes/d1789.htm

Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789

--------------------------------------------------------------------------------

Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que leurs actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

En conséquence, l'Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l'Etre suprême, les droits suivants de l'Homme et du Citoyen.

Art. 1er. -
Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.

Art. 2. -

Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression.

Art. 3. -
Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément.

Art. 4. -

La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

Art. 5. -
La Loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n'est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas.


Art. 6. -
La Loi est l'expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Art. 7. -
Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu'elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l'instant : il se rend coupable par la résistance.

Art. 8. -

La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu'en vertu d'une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

Art. 9. -

Tout homme étant présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable, s'il est jugé indispensable de l'arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s'assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Art. 10. -

Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.

Art. 11. -

La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Art. 12. -

La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

Art. 13. -

Pour l'entretien de la force publique, et pour les dépenses d'administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

Art. 14. -

Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée.

Art. 15. -

La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

Art. 16. -

Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n'est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution.

Art. 17. -

La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité.




Anti
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-doodles.com/
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 20:04

Le problème avec les gens qui sont religieux, c'est qu'ils pensent que les lois établies par Dieu sont supérieures aux lois écrites par les hommes. Donc, dans le cas qui nous occupe, le respect de Dieu et de son prophète passent devant la liberté d'expression, et toutes les autres articles de quelque loi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
Anti
Phrasophile averti(e)
Anti

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 20:05

Et pour celles et ceux que cela interesse, la déclaration universelle des droits de l´homme adoptée par l´Assemblée générale le 10 décembre 1948

http://www.un.org/french/aboutun/dudh.htm


Anti
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-doodles.com/
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 20:09

antillaise a écrit:
Art. 11. -

La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Ce qui est souligné permet à n'importe qui de soutenir qu'il y a abus de liberté d'expression. Dans Envoyé Special, l'autre jour, il y avait un fanatique hindou britanique qui a fait supprimer une pière de théâtre de la programmation d'un local, de "terrorrisme artistique." Il fallait l'inventer, celle-là.

De la même façon, Tariq Ramadan avait dans ses jeunes années fait interdire la représentation d'une pièce de Voltaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 20:28

Si on suit ce raisonnement, n'importe quel taré qui fout du boxon parce qu'une expression d'idée ne lui plaît pas place celui qui s'exprime dans la situation d'abus de liberté d'expression ? C'est la porte ouverte à toutes les censures, ça !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 21:09

mollo les gars, les musulmans sont pas pires que ceux du pays aux églises à chaque bloc

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.L'actualité Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 21:10

lapin côpri
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyLun 6 Fév - 21:15

Croustine a écrit:
lapin côpri
t'en es aussi à l'apéro ??? coucou

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.L'actualité Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyMar 7 Fév - 1:19

Croustine a écrit:
Si on suit ce raisonnement, n'importe quel taré qui fout du boxon parce qu'une expression d'idée ne lui plaît pas place celui qui s'exprime dans la situation d'abus de liberté d'expression ? C'est la porte ouverte à toutes les censures, ça !

C'est tout à fait ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyMar 7 Fév - 1:20

ours impatient a écrit:
mollo les gars, les musulmans sont pas pires que ceux du pays aux églises à chaque bloc

Théoriquement non, mais faut bien dire que les excités du moment, il sont qui ils sont.
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyMar 7 Fév - 9:46

ben oui, j'en vois des deux côtés moi.

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.L'actualité Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité EmptyMer 8 Fév - 10:12

Extrait d'un article de Akram Belkaïd publié sur oumma.com le lundi 6 février 2006


Citation :
Réfléchissons un peu

Il est aussi nécessaire de bien étudier la genèse de cette affaire. Les caricatures ont été publiées en septembre. Pourquoi est-ce maintenant que le scandale devient planétaire ? Certes, en septembre dernier, le premier ministre danois a fait preuve d’une stupidité totale en refusant de recevoir les ambassadeurs des pays musulmans en poste à Copenhague mais ce n’est pas cela qui a allumé la mèche. En réalité, c’est la tournée dans les pays du Golfe et en Egypte de religieux musulmans vivant au Danemark qui a initié la crise. Etait-ce une tournée d’information ou de désinformation ? Comment expliquer les messages véhiculés sur le net à propos de Corans brûlés au Danemark ?

Autre piste de réflexion : qui peut nier que les gouvernements du Proche-Orient ont tout intérêt à occuper leurs peuples et à leur offrir des ennemis lointains à conspuer pour les empêcher de réfléchir à renverser des régimes dictatoriaux ? Hier, c’était Israël, aujourd’hui c’est les Danois. Lorsque je lis que les ministres arabes de l’Intérieur ont protesté contre ces caricatures, j’ai envie de vomir. Voilà les maîtres de la persécution et de la confiscation des libertés individuelles qui se refont une virginité grâce à cette affaire. Quelle hypocrisie !

Je ne suis pas un adepte de la théorie du complot mais je tiens à vous faire partager cette hypothèse de travail : depuis plusieurs mois, les journalistes qui couvrent l’actualité mondiale économique guettent sur leurs tableaux de bord les signes avant-coureur d’une désaffection à l’égard du dollar. On sait que les caisses des pays musulmans producteurs de pétrole sont pleines à craquer de billets verts. Qu’adviendrait-il si ces pays venaient à décider de vendre ces dollars pour acheter de l’euro de façon à diversifier leurs réserves de change ? La réponse est simple, de gros soucis pour les Etats-Unis dont l’économie dépend de la prédominance du dollar. Alors, quand je vois le jeu trouble joué par le gouvernement égyptien dans cette affaire et que j’entends le gouvernement américain critiquer les caricatures et aller dans le sens de la rue arabe, je me pose des questions et je dis qu’il faut demeurer très prudent dans cette affaire.

Et pourquoi le Danemark ?

Les Etats-Unis, parlons-en. Guantanamo, l’Irak, peut-être demain l’Iran. Qui proteste ? Qui boycotte ? Personne. S’en prendre à un petit pays est plus simple. Ne pas acheter de Legos est plus facile que de clouer des Boeing au sol ou de ne plus utiliser les logiciels de microsoft. Au lieu de faire face de manière sereine à cette provocation, des musulmans du monde entier trouvent dans cette affaire les moyens de se défouler à peu de frais.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
Contenu sponsorisé




L'actualité Empty
MessageSujet: Re: L'actualité   L'actualité Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'actualité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crosstown Torrents : l'actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: bonjour le monde :: Monde réel-
Sauter vers: