Vocabulis


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Capitain
Invité



La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 11:40

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy

Quelles furent les conceptions artistiques du chercheur anglo-indien, si importantes dans la genèse de sa pensée ? Selon l'excellente définition de Grazia Marchianò, Coomaraswamy "a indiqué (...) une manière religieuse de pénétrer le mystère de la Forme, un yoga de la connaissance dans lequel le connaissant et le connu s'unissent dans une interrogation créatrice unique du mystère de l'Etre". Selon Coomaraswamy, le domaine artistique est aujourd'hui grevé d'un exhibitionnisme narcissique et d'un esthétisme frénétique qui ne sont pas sans évoquer le comportement de la pie voleuse, soucieuse de collectionner indistinctement tous les objets qui brillent. "Tandis que presque tous les autres peuples ont appelé rhétorique leur théorie sur l'art ou sur l'expression, et ont considéré l'art comme une forme de connaissance, nous avons inventé une "esthétique" (...) Le mot grec d'où dérive ce terme signifie "perception à travers les sens", en particulier à travers les sensations tactiles. L'expérience esthétique est donc une faculté que nous avons en commun avec les animaux et les végétaux, sans aucune référence aux dimensions contemplative et active de l'Etre". Une telle déviation rend l'art moderne littéralement insignifiant aux yeux de Coomaraswamy (à de rares exceptions près, comme la production des Shakers ou celle de William Morris, par exemple). Réduit à l'expression paroxystique du moi de l'artiste dans sa dimension purement profane (quand elle n'est pas résolument... commerciale !), l'art n'exprime plus la présence de cette réalité supérieure, non humaine, qui jaillissait autrefois dans l'oeuvre.

Si Coomaraswamy oppose l'esthétique à la rhétorique, cette dernière doit être entendue dans un sens très particulier. Elle désigne ici une théorie de l'art "en tant qu'expression efficace de thèses". Depuis Platon et Aristote, la rhétorique se veut un moyen de rendre la vérité "efficace". Par la connaissance de cette vérité, le Soi spirituel se met en harmonie avec le monde : il se nourrit de l'ordre des choses et non de leur "affabilité", auquel est sensible, au contraire, le Soi sentimental de l'âme végétative. Aujourd'hui, l'art occidental ne s'adresse qu'à cette sphère sensible de l'homme et demeure muet au regard de l'Etre. L'éphémère et le profane du sensualisme ont pris le pas sur la "forme intelligible", qui constitue l'essence de toute réalité éternelle. L'émotion incontrôlée, si caractéristique de l'homme dénué de centre, se libère sans retenue, jetant le masque de la cérébralité. Sur de nombreux points, de profondes analogies peuvent être relevées entre ce discours et celui d'un autre grand historien de l'art, Hans Sedlmayr -même si l'on ne relève aucune influence réciproque entre les deux hommes.

L'art traditionnel est cathartique, "anagogique" (Dante), répète souvent Coomaraswamy. "Le lecteur ou le spectateur de l'imitation d'un mythe doit être enlevé, arraché à sa personnalité habituelle, et doit, comme pour chaque rite sacrificiel, devenir un dieu le temps du rite, et revenir à soi seulement lorsque le rite est achevé, lorsque l'épiphanie tend à sa fin et que le rideau se baisse. Nous devons rappeler qu'à l'origine de toutes les manifestations artistiques étaient des rites, et que le but du rite (...) est de sacrifier l'homme déclinant pour en faire renaître un autre, plus parfait". Saint Thomas considérait que "l'art est l'imitation de la nature dans sa façon d'opérer". Mais pour trouver la nature, "il faut briser toutes les formes de celle-ci", comme l'énonçait Maître Eckhart. L'oeuvre d'art peut alors se définir comme "l'équilibre polaire entre le physique et le métaphysique" (W. Andrae). Selon Coomaraswamy, "un art naturaliste purement visuel (c'est-à-dire provoquant des sensations identiques à celles produites par son modèle visible), uniquement destiné à l'expérience des sens, est non seulement irréligieux et idolâtre (l'idolâtrie désignant l'amour des créatures en elles-mêmes), mais aussi irrationnel et vague". L'art, toujours impersonnel, doit représenter des archétypes. La copie d'un objet est copie d'une copie, c'est-à-dire l'opposé de la création artistique véritable, qui est expression d'une Idée (au sens platonicien du terme) et non idéalisation d'un fait. La beauté entendue comme essentialité, harmonie, équilibre, unité formelle, a déserté notre univers de décorations "autothétiques", replié sur lui-même. Cet art subjectif est le miroir où se reflète une conception individualiste et mécaniciste du monde. La valeur de l'art véritable réside dans le symbole, et sa force dans l'union intime de la signification et de l'utilité. "Les oeuvres d'art sont des moyens créés par l'artiste pour répondre aux besoins du commun, consommateur ou spectateur. La production des oeuvres d'art n'est jamais une fin en soi". Ce but transcende la simple expressivité. L'originalité et la créativité ne se justifient pas sur un plan purement esthétique ("l'art pour l'art"), mais se jugent par l'utilisation qui en est faite, c'est-à-dire qu'elles deviennent légitimes lorsque des exigences nouvelles surgissent de leur contemplation.

Dans les civilisations traditionnelles -hindoue, chinoise, paléo-grecque, chrétienne médiévale, égyptienne, maori, amérindienne, pour reprendre les exemples étudiés par Coomaraswamy-, il existait une "maîtrise" de soi-même qui n'était pas une censure intériorisée, mais dérivait de l'intime adhésion de l'artiste à une conception sacrée du monde, pour laquelle la fidélité à certains canons était "normale", spontanée. La scission entre "signification" et "utilité" a accouché de l'art moderne "ex-centrique", réduit à une signification autoréférentielle devenue indicible aux hommes alors que l'utilité est désormais confiée à la brutale fonctionnalité de la technique. "Notre civilisation contemporaine peut légitimement être qualifiée d'inhumaine et ne peut qu'être dépréciée si on la compare aux cultures primitives dans lesquelles, comme les anthropologues nous l'assurent, les exigences du corps et de l'âme sont satisfaites en même temps. La production vouée à la seule satisfaction des besoins corporels est la malédiction de la civilisation moderne". Spiritualité et matérialité ne doivent pas être scindés, et Coomaraswamy condamne sans appel les enseignements prodigués "dans les sections des beaux-arts de nos universités" -qu'il qualifie de "palabres". Un jugement tranché qui l'isola de nombreux milieux académiques. Mais pouvait-il en être autrement pour cet admirateur de l'art paléolithique et "des dessins exécutés avec du sable par les Indiens d'Amérique, qui sont, du point de vue intellectuel, de qualité supérieure à n'importe quelle peinture produite en Occident durant les deux derniers siècles" ?
Revenir en haut Aller en bas
le Veilleur
Phrasophile averti(e)
le Veilleur

Nombre de messages : 1024
Localisation : ici
Date d'inscription : 01/05/2005

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 12:13

Tout ça est bien obscur, pour ne pas dire confus et plein de contradictions. Avec des formules qui pourrait aussi bien faire le jeu d'une conception de l'art "ex-centrique" qu'il dénonce.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Capitain
Invité



La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 12:24

le Veilleur a écrit:
Tout ça est bien obscur, pour ne pas dire confus

C'est obscur et confus pour toi. On n'a pas commencé à réfléchir sur l'art à partir de la Renaissance et uniquement en Occident, il y a donc des concepts qui ne peuvent que t'échapper.

Citation :
et plein de contradictions.

Où ça ?

Citation :
Avec des formules qui pourrait aussi bien faire le jeu d'une conception de l'art "ex-centrique" qu'il dénonce.

Je voudrais bien voir comment !
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 12:49

Capitraine, si tu pollues *tout* le forum avec tes conneries, tu vas me donner du travail, ce qui va me fâcher. Fous tes merdes en Bla-bla et nulle part ailleurs, stp.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Capitain
Invité



La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 12:52

Fulmi a écrit:
Capitraine, si tu pollues *tout* le forum avec tes conneries, tu vas me donner du travail, ce qui va me fâcher. Fous tes merdes en Bla-bla et nulle part ailleurs, stp.

Ce ne sont pas des conneries. Ce texte a tout à fait sa place dans la section art tout et rien. Si vous le déplaciez, je considererais que c'est une nouvelle preuve de condescendance injustifiée et de connerie de votre part. Cordialement.


Dernière édition par le Mar 21 Mar - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anti
Phrasophile averti(e)
Anti

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 12:52

Fulmi a écrit:
Capitraine, si tu pollues *tout* le forum avec tes conneries, tu vas me donner du travail, ce qui va me fâcher. Fous tes merdes en Bla-bla et nulle part ailleurs, stp.

Tu devrais pas Minou, te mettre à l'internet dès le matin. Tu te fais du mal ! Et puis nous, on s'amuse bien alors casse pas notre jouet stp !

Anti
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-doodles.com/
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 12:57

Capitaine ad hoc a écrit:
Ce ne sont pas des conneries.

Le Veileur a dit que c'étaient des conneries ; je le pense aussi. Alors reste en bla-bla, c'est assez bon pour toi.

En fait, depuis que tu t'es converti, tu n'écris plus que des conneries. En bla-bla, ça suffira.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Capitain
Invité



La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 12:59

Cela dit, il y a chez Léon Gard des justifications rationnelles à son avis qui ne sont justement pas très rationnelles, et des réflexions inabouties à propos de l'art, des ébauches de raisonnements, un manque d'approfondissement de certaines des conséquences de ce qu'il avance.

Si tu me demandes des exemples, je ferais un effort pour surmonter ma paresse et j'essaierai d'en retrouver et d'en montrer ici quelques uns.
Revenir en haut Aller en bas
le Veilleur
Phrasophile averti(e)
le Veilleur

Nombre de messages : 1024
Localisation : ici
Date d'inscription : 01/05/2005

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 12:59

Capitaine ad hoc a écrit:


Citation :
et plein de contradictions.

Où ça ?
La première des contradictions, et non la moindre, est d'entendre un homme qui fut longtemps et jusqu'à sa mort conservateur du Museum fine art de Boston, dont les plus beaux joyaux sont précisément des chefs-d'oeuvre de la Renaissance et de l'Impressionnisme, venir dénigrer cette peinture et prétendre qu'elle est inférieure aux dessins que les indiens d'Amérique dessinaient dans le sable!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Capitain
Invité



La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 13:05

Fulmi a écrit:
Capitaine ad hoc a écrit:
Ce ne sont pas des conneries.

Le Veileur a dit que c'étaient des conneries ; je le pense aussi. Alors reste en bla-bla, c'est assez bon pour toi.

En fait, depuis que tu t'es converti, tu n'écris plus que des conneries. En bla-bla, ça suffira.

Coomaraswamy a dirigé des recherches d'art oriental au Muséume of Fine Arts de Boston, au sein duquel il avait créé un département d'art indien. Ses travaux en matière d'art font autorité.

A moins qu'ici, on considère que seuls quelques opinions en matière d'art sont valables, et que d'autres sont indignes de figurer dans le forum. Ce n'est pas très "démocratique".

J'ai dit pourquoi le Veilleur pense que ce sont des conneries. Quant à votre opinion à vous, elle est flatteuse, merci, ce que vous considérez comme con ne peut être qu'intelligent.
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 13:08

le Veilleur a écrit:
Capitaine ad hoc a écrit:


Citation :
et plein de contradictions.

Où ça ?
La première des contradictions, et non la moindre, est d'entendre un homme qui fut longtemps et jusqu'à sa mort conservateur du Museum fine art de Boston, dont les plus beaux joyaux sont précisément des chefs-d'oeuvre de la Renaissance et de l'Impressionnisme, venir dénigrer cette peinture

Je ne voit aucune contradiction dans ce fait. Je peux tout à fait être manager chez Mac Do et dire que la bouffe qu'on y sert est merdique. Comment crois-tu qu'il aurait pu financer ses recherches ?

Citation :
et prétendre qu'elle est inférieure aux dessins que les indiens d'Amérique dessinaient dans le sable!

Ce n'est pas une prétention, c'est un fait.
Revenir en haut Aller en bas
Baptiste
Phrasophile averti(e)


Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 19/01/2005

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 14:34

Capitaine ad hoc a écrit:
Ce n'est pas une prétention, c'est un fait.
Cette prétention est un fait.

Je ne trouve pas que ce texte soit obscur, il est au contraire assez transparent dans ses buts, filiations et présupposés. Opposition grossière entre sens et raison, corps et esprit, esthétique et symbolique... diagnostic : platonisme bas du front.
Le plus marrant, c'est que le Capitaine débarque avec ses références, écarte toutes les autres (quand il est de bonne humeur il peut leur accorder quelles pointes pertinentes), alors que celles-ci sont parfois très proches. Certes, il peut y avoir des divergences, mais elles n'annulent pas les qualités d'Heidegger ou de Valéry, qui critiquent tous deux cet art qui veut faire impression, sensation, l'amateur collectionnant le frisson sensible ; l'un pour le remplacer par un art qui dévoile l'être, l'autre par un un art de figurer les opérations mentales de l'artiste, par une poïétique. Et toi, avec tes gros sabots et ton mépris a priorique, tu vas sans doute renifler ces noms et ruer dans tous les sens. T'es comme un gauchiste qui voit des ennemis politiques partout, même chez ses cousins : "ha mais moi je suis trotskyste alors que lui c'est un mao. Ca n'a rien à voir". Tous des social-traitres sauf moi. Tous des modernes sauf moi.
Salut.
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 14:54

C'est peut-être un texte de circonstance, aussi. il est quasi-obligatoire, pour une personnalité, aux É.-U., aujourd'hui, de flatter les minorotés ethniques en leur rapellant indéfiniment que leur folklore vaut toutes les cultures de la Civilisation.

Ce n'est pas différent de Jack Lang taxant Gainsbourg, alors récemment décédé, de grand poète. Jack Lang flattait son électorat, voilà tout ; et ce directeur de musée flattait les descendants des Indiens de la Nouvelle Angleterre.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Capitain
Invité



La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 14:58

Baptiste a écrit:
Capitaine ad hoc a écrit:
Ce n'est pas une prétention, c'est un fait.
Cette prétention est un fait.

Je ne trouve pas que ce texte soit obscur, il est au contraire assez transparent dans ses buts, filiations et présupposés. Opposition grossière entre sens et raison, corps et esprit, esthétique et symbolique... diagnostic : platonisme bas du front.

Coomaraswamy connaissait bien les textes de Platon, et l'interprétation qu'il en fait est beaucoup plus juste que celle que font font beaucoup des philonosophes que tu m'as cités, chez certains, l'incompréhension n'échappe d'ailleurs pas au ridicule.

Citation :

Le plus marrant, c'est que le Capitaine débarque avec ses références, écarte toutes les autres (quand il est de bonne humeur il peut leur accorder quelles pointes pertinentes), alors que celles-ci sont parfois très proches.

S'il y a de la pertinence dans les idées des uns, ils sont forcément proches de celles des autres. Et je sais pas où t'as vu de "grande proximité" entre Guénon, Coomaraswamy ou mes autres références et celles qui sont citées ici et là (as-tu lu les auteurs dont je parle ? Connais-tu mes références ?).

Citation :
Certes, il peut y avoir des divergences, mais elles n'annulent pas les qualités d'Heidegger ou de Valéry,

Certes, je n'ai jamais dit le contraire.

Citation :
qui critiquent tous deux cet art qui veut faire impression, sensation, l'amateur collectionnant le frisson sensible ; l'un pour le remplacer par un art qui dévoile l'être, l'autre par un un art de figurer les opérations mentales de l'artiste, par une poïétique.

Voilà pourquoi ils se disqualifient, même si leurs critiques sont pertinentes. J'avais déjà posté un texte dans lequel je disais que la critique de Berson à l'égard du rationnalisme cartésien était pertinente, mais la chose par laquelle il voulait remplacer ce rationnalisme était encore plus idiote que le rationnalisme lui-même. Chercher à être original, en philosophie comme en art, sans poursuivre d'autre but, c'est là ce qui anime ces penseurs et ces artistes, et c'est ce qui les disqualifie.

Citation :
T'es comme un gauchiste qui voit des ennemis politiques partout, même chez ses cousins : "ha mais moi je suis trotskyste alors que lui c'est un mao. Ca n'a rien à voir".

Mais Baptiste ! De fait, maoïsme et trotskysme, ça n'a rien à voir ! Tu vas me dire que le stalinisme est le "cousin" du marxisme-léninisme ? Alors qu'il en est au contraire une trahison. Tu vas me dire que les pensées de Valéry et d'André Breton sont "cousines" de la "pensée" de Guénon ? Ce qui serait ridicule. Tu ne comprends toujours pas que je ne fais pas référence à des "penseurs", à des philonosophes dont les conjectures n'engagent qu'eux-mêmes et ne sauraient s'imposer à personne.
Revenir en haut Aller en bas
Baptiste
Phrasophile averti(e)


Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 19/01/2005

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 14:59

re, j'oubliais un truc.
T'as des relents d'hegelianisme qui sentent à trois mètre, tu sais ça ? Les autres appelleraient simplement ça fatuité, moi je dirais flatulences dialectiques, j'espère que ça te fera chier. T'as le tic "vous ne me comprenez pas, mais moi je vous comprends".
Tu me diras que je fais pareil avec toi ce que je te reproche. Oui, sauf que moi c'est une riposte.
On ne se comprend pas, tant pis. A force de prétendre tout voir t'es devenu sourdingue. coucou
Revenir en haut Aller en bas
Baptiste
Phrasophile averti(e)


Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 19/01/2005

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 15:01

keskejdisè coucou coucou coucou

Salut tous
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 15:08

Fulmi a écrit:
C'est peut-être un texte de circonstance, aussi. il est quasi-obligatoire, pour une personnalité, aux É.-U., aujourd'hui, de flatter les minorotés ethniques en leur rapellant indéfiniment que leur folklore vaut toutes les cultures de la Civilisation.

N'appelez pas votre merde puante de la culture, ni "la" civilisation, s'il vous plait, c'est ridicule. Et n'appellez pas les cimes de la culture du "folklore", c'est une insulte, ça. Fulmi ne me traite peut-être pas de trou du cul, mais il fait bien pire : il me traite de nazi et traite des cultures bien plus intéressantes que la sienne de "folklore" : c'est extrêmement insultant ! Même si c'est pathétique, aussi.

Citation :
Ce n'est pas différent de Jack Lang taxant Gainsbourg, alors récemment décédé, de grand poète. Jack Lang flattait son électorat, voilà tout ; et ce directeur de musée flattait les descendants des Indiens de la Nouvelle Angleterre.

Voilà ce que c'est que votre "culture" : vous entendez parler vaguement de quelque chose, vous n'y comprenez que dalle, et vous émettez des jugements sur ce quelque chose à partir d'autres éléments de votre "culture" ou simplement de votre jugement de petit bobo à l'intelligence atrophiée par votre petit confort et votre instruction rudimentaire. C'est de la guignolade.
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 15:09

Baptiste a écrit:
keskejdisè

Des conneries, comme presque tout le monde ici. R.A.S
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 18:40

Capitaine ad hoc a écrit:
c'est extrêmement insultant !

Injurieux, peut-être, ça dépend de toi. Mais ce n'est pas une insulte.

Citation :
Voilà ce que c'est que votre "culture"

Jack Lang n'est pas de la culture, c'est un prof de droit devenu politique.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
le Veilleur
Phrasophile averti(e)
le Veilleur

Nombre de messages : 1024
Localisation : ici
Date d'inscription : 01/05/2005

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 22:08

Capitaine ad hoc a écrit:

Une telle déviation rend l'art moderne littéralement insignifiant aux yeux de Coomaraswamy (à de rares exceptions près, comme la production des Shakers ou celle de William Morris, par exemple).
Si vous vous demandez qui est William Morris, c'est un artiste assez talentueux du XiX° siècle qui faisait notamment des stylisations fleurales dans le goût des années 1900. Mais ce qui est assez marrant, c'est ça :

si William Morris aimait le passé, entre autres le Moyen-Âge, jusqu’à l’idéaliser, son engagement politique était socialiste. Il avait lu Marx et Engels, et s’était investi dans leur mouvement, défilant, ou composant des recueils de poésie à la louange des travailleurs comme le très virulent Chants for Socialists.
Apparaît alors une contradiction au sein même du personnage William Morris, son goût pour le passé allant à l’encontre de la vision progressiste développée par Marx et Engels pour qui la progression sociale doit se faire par la révolution, puis par l’instauration du communisme qui conduira à une utopie sociale où la misère n’existerait plus, où l’égalité régnerait. Morris adhérait à cette vision idéale du futur et de la société. Il en revenait néanmoins, dans les thèmes et dans les formes, aux arts médiévaux et antiques.
Cette contradiction fut très tôt révélée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 23:27

Capitaine ad hoc a écrit:
Fulmi ne me traite peut-être pas de trou du cul, mais il fait bien pire : il me traite de nazi

Pas tout à fait, mais je dis que l'idéologie que tu as embrassée et qui, sous l'apparence d'une religion, est appelé "islam", est l'équivalent contemporain du national-socialisme allemand des années 30 du XXe siècle.

S'il advient un jour que tu vérifies ce que je dis ici, tu ne pourras pas dire : je ne savais pas. Tu sais.


Dernière édition par le Mar 21 Mar - 23:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 23:40

Je n'ai pas le temps delire le début du fil, je le regrette...
William Morris est la tête du mouvmeent Arts and Crafts, qui a précédé l'art nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
Capitain
Invité



La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 23:45

Fulmi a écrit:
Capitaine ad hoc a écrit:
Fulmi ne me traite peut-être pas de trou du cul, mais il fait bien pire : il me traite de nazi

S'il advient un jour que tu vérifies ce que je dis ici, tu ne pourras pas dire : je ne savais pas. Tu sais.

J'ai déjà vérifié depuis un moment que vous disiez beaucoup de conneries. J'ai embrassé l'islam en connaissance de cause, alors que vous en parlez sans vraiment savoir ce que c'est.
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMar 21 Mar - 23:49

Capitaine ad hoc a écrit:
J'ai déjà vérifié depuis un moment que vous disiez beaucoup de conneries. J'ai embrassé l'islam en connaissance de cause, alors que vous en parlez sans vraiment savoir ce que c'est.

Peu importe, la question est réglée. Elle ne vaut pas qu'on s'éternise. En attendant, c'est noté, tu as embrassé en connaissance de cause l'idéologie de l'inégalité entre hommes et femmes, des talibans, de la dictature saoudienne, de l'excision, de la misère morale proche-orientale, du 11 septembre 2001, de l'anti-juivisme, de l'esclavage africain, etc. C'est noté. On te demandera des comptes, plus tard, j'espère.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Capitain
Invité



La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy EmptyMer 22 Mar - 0:20

Fulmi a écrit:
Capitaine ad hoc a écrit:
J'ai déjà vérifié depuis un moment que vous disiez beaucoup de conneries. J'ai embrassé l'islam en connaissance de cause, alors que vous en parlez sans vraiment savoir ce que c'est.

Peu importe, la question est réglée.

Oui, vous dites des conneries, et j'ai expliqué pourquoi. C'est donc réglé.

Citation :
En attendant, c'est noté, tu as embrassé en connaissance de cause l'idéologie de l'inégalité entre hommes et femmes,
Non.
Citation :
des talibans,
Encore moins.
Citation :
de la dictature saoudienne,
Et puis quoi encore...
Citation :
de l'excision,
L'excision, de près ou de loin, n'a rien à voir avec l'islam. "Cultivé", va.
Citation :
de la misère morale proche-orientale,
Beaucoup de proche orientaux pourraient vous en apprendre en matière de morale, et même de "bon moral".
Citation :
du 11 septembre 2001,
Faut-il que je rappelle la fatwa espagnole ? Le discours d'al Khatami, l'ex président iranien ? Le texte que j'avais mis en lien dans un autre fil y a pas longtemps ? On soutient à fond l'idéologie "officielle", alors... Vous êtes vraiment naze...
Citation :
de l'anti-juivisme,
Oui, oui, c'est ça, en attendant, pour moi, comme pour beaucoup d'autres musulmans, les juifs orientaux valent bien mieux que la plupart des occidentaux non-juifs.
Citation :
de l'esclavage africain,
Aucun rapport.
Citation :
etc. C'est noté. On te demandera des comptes, plus tard, j'espère.

C'est ça, bercez vous d'illusions. En tous cas, on vous demandera des comptes, à vous (Allah, pour de vrai), bien que ça ne me réjouisse pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty
MessageSujet: Re: La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy   La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La théorie de l'art chez Ananda Kentish Coomaraswamy
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrivage résonateur Johnson Chez EuroGuitar
» nouveaux chez le marchand de journaux
» La P'tite FM Chez Les Rockeurs! Volume 2... si si sans déc!!
» Les soldes chez Groove Stores
» Pour les fans en haute-savoie et savoie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: Arts et spectacles :: Arts : Tout et rien-
Sauter vers: