Vocabulis


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Ecriture jazzy

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dona
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Ecriture jazzy   Ecriture jazzy EmptyVen 22 Oct - 23:17

Il est possbile de tenter un rapprochement entre écriture automatique et improvisation musicale. Peut-on dire notamment que le jazz, qui repose souvent sur l'improvisation (à partir de thèmes et de rythmes donnés) a quelque chose à voir avec l'écriture automatique?

Ceci est un extrait d'une étude assez intéressante qui porte sur la comparaison entre écriture et littérature. Ce que je viens de citer m'interpelle dans la mesure où elle me semble intéressante et en même temps un peu fausse. Comparer écriture automatique et jazz c'est ne pas prendre en compte la grande part d'inconscient dans l'écriture automatique qui s'oppose au jeu techniquement difficile et construit de l'improvisation musicale (le jazz s'appuyant notamment sur ce procédé à partir de thèmes et rythmes donnés).

Vous êtes plutôt jazz? Plutôt écriture automatique? Plutôt les deux? Jamais l'un sans l'autre? Aucun des deux?
Ca vous dit quoi l'écriture automatique?



* si vous préférez ne parler que de jazz, ben...c'est dans la section musique. wink
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Ecriture jazzy   Ecriture jazzy EmptyVen 22 Oct - 23:31

Dona a écrit:
Vous êtes plutôt jazz? Plutôt écriture automatique? Plutôt les deux? Jamais l'un sans l'autre? Aucun des deux?

Aucun des deux, le jazz m'ennuie plutôt (mais avec distinction).

Dona a écrit:
Ca vous dit quoi l'écriture automatique?


Je ne sais même pas ce que c'est. À quoi ça sert ?
À remplir la page de n'importe quoi ?
az"yCFNQSEHJDBdj,cjezoàeutjncshej샙ı∫í™ÿ∂ƒÿıûÿ®†©ìíxsdjdruyue'bc ?
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
sapotille
Incontinent verbal
sapotille

Nombre de messages : 486
Localisation : pour venir me rendre visite? mp
Date d'inscription : 16/10/2004

Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Ecriture jazzy   Ecriture jazzy EmptySam 23 Oct - 0:18

"c'est pourquoi un tempérament obtus de cactus impromtus t'ouvrira les sirénes du devenir en tchtachant sur artémis (pardon! Mr green ) ..."

euh c'est çà l'écriture automatique??? c'est les nanalystes qui doivent bicher en lisant ces salmigondis!!! merlot
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/lea./
Dona
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Ecriture jazzy   Ecriture jazzy EmptySam 23 Oct - 18:02

Fulmi a écrit:
Dona a écrit:

Ca vous dit quoi l'écriture automatique?


Je ne sais même pas ce que c'est. À quoi ça sert ?
À remplir la page de n'importe quoi ?
az"yCFNQSEHJDBdj,cjezoàeutjncshej샙ı∫í™ÿ∂ƒÿıûÿ®†©ìíxsdjdruyue'bc ?


Voici une définition de Breton et Soupault: "."Ecrire le plus vite possible, sans râtures ni retouches, tout ce qui passe par la tête au moment de l'écriture.", une sorte de dictée magique.

Dans le premier Manifeste du Surréalisme (1924) André Breton donne les "secrets de l'art magique surréaliste", c'est-à-dire d'abord le processus de l'écriture automatique:


"Faites-vous apporter de quoi écrire, après vous être établi en lieu aussi favorable que possible à la concentration de votre esprit sur lui-même. Placez-vous dans l'état le plus passif, ou réceptif, que vous pourrez. Faites abstraction de votre génie, de vos talents et de ceux des autres. Dites-vous bien que la littérature est un des plus tristes chemins qui mènent à tout. Evitez vite, sans sujet préconçu, assez vite pour ne pas retenir et ne pas être tenté de vous relire. La première phrase viendra toute seule, tant il est vrai qu'à chaque seconde il est une phrase étrangère à notre pensée consciente qui ne demande qu'à s'extérioriser. Il est assez difficile de se prononcer sur le cas de la phrase suivante; elle participe sans doute à la fois de notre activité consciente et de l'autre, si l'on admet que le fait d'avoir écrit la première entraîne un minimum de perception. Peu doit vous importer d'ailleurs; c'est en cela que réside, pour la plus grande part, l'intérêt du jeu surréaliste. Toujours est-il que la ponctuation s'oppose sans doute à la continuité absolue de la coulée qui nous occupe, bien qu'elle paraisse aussi nécessaire que la distribution de noeuds sur une corde vibrante. Continuez autant qu'il vous plaira. Fiez-vous au caractère inépuisable du murmure. Si le silence menace de s'établir pour peu que vous ayez commis une faute: une faute, peut-on dire dire, d'inattention, rompez sans hésiter avec une ligne trop claire. A la suite du mot dont l'origine vous semble suspecte, posez une lettre quelconque, la lettre "l" par exemple, toujours la lettre "l", et ramenez l'arbitraire en imposant cette intiale au mot qui suivra."


Il s'agit donc d'obtenir une coulée verbale totale sans censure, filtres, contrôles opérés par la relecture ou même l'appréciation du jugement. Les plus jubilatoires de ces textes sont Les Champs magnétiques (Breton et Soupault en 1919) mais aussi les plus incongrus en termes d'analogie.

Toutefois, inconscient ou non, plus l'imagination est fertile, plus l'écriture automatique risque d'être féconde. Sinon...ça sonne plutôt creux.

Et, assertion d'Antonin Artaud, rédigée en 1925, explicite et savoureuse que j'aime beaucoup:

"Nous n'avons rien à voir avec la littérature,
Mais nous sommes très capables, au besoin, de nous en servir comme tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Ecriture jazzy   Ecriture jazzy EmptySam 23 Oct - 18:34

Dona a écrit:
Toutefois, inconscient ou non, plus l'imagination est fertile, plus l'écriture automatique risque d'être féconde. Sinon...ça sonne plutôt creux.

Il faut auparavant être un sacré écrivain, pour obtenir un résultat montrable. Je doute qu'un quidam quelqconque y parvienne. Enfin... on a des exemples, d'écriture automatique ordinaire : Christine Angot, Imagine...
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Bidouille
Logorrhéique talonnesque
Bidouille

Nombre de messages : 989
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 15/10/2004

Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Ecriture jazzy   Ecriture jazzy EmptySam 23 Oct - 18:41

Dona a écrit:
Dans le premier Manifeste du Surréalisme (1924) André Breton donne les "secrets de l'art magique surréaliste", c'est-à-dire d'abord le processus de l'écriture automatique:

[i]" Faites abstraction de votre génie, de vos talents

Ah ben ça j'peux pas merlot désolé wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keby-and-co.com
Dona
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Ecriture jazzy   Ecriture jazzy EmptySam 23 Oct - 19:18

Fulmi a écrit:
Je doute qu'un quidam quelqconque y parvienne. Enfin... on a des exemples, d'écriture automatique ordinaire : Christine Angot, Imagine...

:lol:


Un exemple indigne d'Angot et d'Imagine: (extrait des Champs magnétiques)


"Petits sifflets. Je t'ai bien aimée aussi, banlieue avec tes pavillons chagrins, ton désolant jardinage. Lotissement de terrains, j'ai votre plan dans de petites agences désertes. Le droit de pêche est compris. Voyage aller retour en troisième s'effectuant au rappel de la leçon du lendemain ou des grands pièges bleus de la journée. Je me défie toujours un peu des gares rayonnantes et même des salles d'attente tempérées, du poinçonnage énigmatique des billets. Mais je tends une main charmante au moment de monter dans l'odeur de chèvrefeuille."

Je pense qu'on a dû rétablir une ponctuation normale dès relecture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Cercle   Ecriture jazzy EmptyDim 19 Déc - 18:50

Le jazz n'a pas grand chose à voir avec l'écriture automatique dans le processus de création. A la limite, on pourrait dire que le free jazz semble avoir eu ces vertus de l'automatisme et encore. Tout musicien de jazz sait qu'il doit avoir une base technique importante, acquérir entre autre un son et un phrasé cela est plus qu'un vocabulaire c'est déjà l'organisation mentale de la musique. On peut toujours faire formellement ce rapprochement, mais, à mon sens, c'est une erreur. Dans le même ordre d'idée, je dirais qu'il serait faux de comparer l'écriture automatique à l'Action Painting. D'un côté on a une vision globale de l'espace qui s'occupe de l'autre on a un espace rhétorique qui se créé à mesure. Devinez où j'ai voulu en venir ?
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Cercle   Ecriture jazzy EmptyDim 19 Déc - 19:07

Coldfingers a écrit:
Devinez où j'ai voulu en venir ?


Hum...Dis toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Cercle   Ecriture jazzy EmptyJeu 23 Déc - 15:41

Dona a écrit:
Hum...Dis toujours.
En plus elle me tutoie !
Je pardonne..., parce que j'ai oublié où je voulais en venir..., normal c'est de l'écriture automatique qui swingue pas trop ! Ah oui ! j'ai trouvé ! pas swinger , groover !
Groover c'est comme un cercle ; il faut fermer le cercle: vachement dur !

Doodi doo di doo di dap di doo !
ange
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Cercle   Ecriture jazzy EmptyJeu 23 Déc - 16:07

https://vocabulis.forumactif.com/viewtopic.forum?p=5946&highlight=#5946

Donc ce peut être cela l'écriture automatique ?

Mais en fait tout ce que l'on écrit ici est quasiment automatique, sauf que souvent c'est loin d'être de la littérature :lol:

J'écris comme ça, un thème je prend j'écris j'envoie, il est rare que j'y revienne ... ça passe ou pas, mauvais souvent ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Ecriture jazzy   Ecriture jazzy EmptyJeu 23 Déc - 20:41

Misstick, chacun sa technique ! la votre semble efficace, mais je ne pense pas qu'écrire se réduise a de l'écriture automatique. non
Allez ! faites groover ! musik
Quand le jazz est... quand le jazz est là... musik
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Ecriture jazzy   Ecriture jazzy EmptyJeu 23 Déc - 23:27

Coldfingers a écrit:
Misstick, chacun sa technique ! la votre semble efficace, mais je ne pense pas qu'écrire se réduise a de l'écriture automatique. non
Allez ! faites groover ! musik
Quand le jazz est... quand le jazz est là... musik


mais je ne prétends nullement avoir cet art inné mon cher, je précisais simplement que c'était souvent ma façon d'écrire, quand au talent je le laisse aux autres ....

La java s'en ... la java s'en ... va.

coucou
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Cercle   Ecriture jazzy EmptyVen 24 Déc - 1:28

Coldfingers a écrit:
Dona a écrit:
Hum...Dis toujours.
En plus elle me tutoie !
Je pardonne

Vous êtes trop bon sieur Coldfingers. ange

Que voulez-vous, il en est ainsi de quelques-uns d'entres nous ici, vieux routards du net, qu'ils se mettent à aspotropher populairement le premier sang frais et pur (le petit nouveau quoi ou la jolie nouvelle) qui se met à hanter leur forum attitré.
Dans deux mois, peut-être moins, Cold, il se peut qu'on vous donne une tape dans le dos quand on vous croise et qu'on vous dise en riant: "Arf! le Colt! T'es trop cool!"

Ceci pour vous faire un petit brin sourire autant que faire se peut. wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Cercle   Ecriture jazzy EmptyVen 24 Déc - 14:25

Dona a écrit:
Vous êtes trop bon sieur Coldfingers. ange

Que voulez-vous, il en est ainsi de quelques-uns d'entres nous ici, vieux routards du net, qu'ils se mettent à aspotropher populairement le premier sang frais et pur (le petit nouveau quoi ou la jolie nouvelle) qui se met à hanter leur forum attitré.
Dans deux mois, peut-être moins, Cold, il se peut qu'on vous donne une tape dans le dos quand on vous croise et qu'on vous dise en riant: "Arf! le Colt! T'es trop cool!"

Ceci pour vous faire un petit brin sourire autant que faire se peut. wink
Et non !
non non non
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Ecriture jazzy   Ecriture jazzy EmptyVen 24 Déc - 15:09

Coldfingers a écrit:
Dona a écrit:


Ceci pour vous faire un petit brin sourire autant que faire se peut. wink
Et non !
non non non


Je m'en doutais quelque peu. Mr green

A dire vrai j'ai une forte propension à et un goût très prononcé pour le vouvoiement. D'ordinaire, et même tous les jours, je vouvoie quantité de personnes beaucoup plus jeunes que moi; de la même manière, je vouvoie systématiquement des personnes plus âgées.
Je me souviens de la première fois où j'ai surfé sur boukin forum (un ancien site: beaucoup de membres en sont issus ici) et que j'y vouvoyais tout le monde. Le modérateur, jeune et fort convivial, m'en a fait la remarque tout aussitôt. J'ai par conséquent adapaté ma communication sur le champ. Mais j'avoue être, dans la vie réelle bien davantage, toujours réticente à cet usage par trop familier.
Avant de connaître, j'aime bien vouvoyer. Mais dès les premières rigolades ou les premières raclées (arf D ) je tutoie sans gêne.

J'ai digressé du fil initial mais pour apporter une précision. chinese
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Jazzévous ?   Ecriture jazzy EmptyVen 24 Déc - 15:58

Dona, loin de moi l'idée de penser que vous n'ayez pas de savoir vivre !!! Pour le tutoiement sur le net, il semble que ce soit l'emprise de la langue anglaise qui ait imposé cela. Nous avons notre originalité, gardons-là, même s'il apparaît que ce soit une résistance vaine.
Pour revenir au Jazz... et à l'écriture automatique...
C'est vrai que la complicité des musiciens entre eux imposent une communication privée qui s'insinue dans la communication publique, ce qui me parait être difficile pour l'écriture automatique individuelle. Néanmoins, on retrouve autour de la Méditerranée ces joutes oratoires poétiques où il peut y avoir improvisation avec aussi des phrases chantées collectivement, en corse on appelle cela " u chiamo rispondu"
il y a eu aussi les joutes oratoires des troubadours proches de l'embolada brésilienne ; ce qui fut ( est-il encore ?) un genre littéraire à part entière ce type de communication poétique improvisé est commun à de nombreuses cultures sur tous les continents et s'est mondialisé en fusionnant avec la musique avec le rap.
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Jazzévous ?   Ecriture jazzy EmptyVen 24 Déc - 18:56

Coldfingers a écrit:
ce qui fut ( est-il encore ?) un genre littéraire à part entière ce type de communication poétique improvisé est commun à de nombreuses cultures sur tous les continents et s'est mondialisé en fusionnant avec la musique avec le rap.


Je ne sais... mais pour l'écriture automatique, il suffit juste d'un mot ou "embrayeur" qui fait se dérouler toute une chaîne d'analogies supposées inconscientes (dans le sens de non réfléchies et spontanées). Chanter, déclamer ou jouer à plusieurs doit nécessiter un minimum de concertation ou du moins une trame de base commune à tous pour pouvoir s'en écarter et faire de l'improvisé.
C'est ainsi que ça marche chez les Inuits? Ou pour beaucoup d'ethnies africaines? (ou comme on le dit, à l'échelle mondiale). Par exemple, dans la zone subsahélienne (parce que je n'ai pas d'autre référence sous la main), il existe un tronc commun d'éléments basiques, une sorte de répertoire classique qu'on sollicite avant de lancer une innovation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re:impactage   Ecriture jazzy EmptyLun 27 Déc - 14:06

Dona a écrit:
... il existe un tronc commun d'éléments basiques, une sorte de répertoire classique qu'on sollicite avant de lancer une innovation.
En effet, les improvisations se font toujours sur un fond basique.
Que je sache l'écriture automatique peut très bien être dépourvue de sens y compris ne pas respecter la syntaxe ; ce qui n'est pas le cas dans ces joutes oratoires poétiques.
Je peux me tromper, mais j'ai toujours pensé que l'écriture automatique n'avait aucun intérêt littéraire.Par contre son intérêt psychanalytique est évident. Ce qui me paraît curieux et pose problème c'est la futilité de l'acte comparé à une peinture improvisée qui va s'imposer bien plus qu'un texte automatique : il n'existe pas de Jackson Pollock de l'écriture automatique ! en tout cas rien de comparable en impact.
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re:impactage   Ecriture jazzy EmptyLun 27 Déc - 14:24

Coldfingers a écrit:
Ce qui me paraît curieux et pose problème c'est la futilité de l'acte comparé à une peinture improvisée qui va s'imposer bien plus qu'un texte automatique : il n'existe pas de Jackson Pollock de l'écriture automatique ! en tout cas rien de comparable en impact.


Futile? Dénué d'intérêt? En vertu de quels critères? Et en quoi cette comparaison avec l'art pictural a-t-elle de l'intérêt? C'est du même acabit (spontané, "automatique", dénué d'une volonté consciente...)
Pourquoi l'écriture serait-elle amoindrie par rapport à la toile?
Qu'entendez-vous au juste par l'impact?
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re:impactage   Ecriture jazzy EmptyLun 27 Déc - 15:08

Dona a écrit:
Futile? Dénué d'intérêt? En vertu de quels critères?

On n'a pas à justifier un manque d'intérêt. Si l'écriture automatique a un intérêt littéraire, on doit pourvoir dire lequel, précisément et sans ambiguïté. Sinon, elle n'en a pas, tout simplement.

À celle qui trouve un intérêt littéraire à l'écriture automatique de dire lequel, sinon on conviendra que c'est pédant de trouver un intérêt littéraire à l'écriture automatique.

Questionner comme si on était face à un élève, ça fait prof en mal de rentrée scolaire...


Dernière édition par le Lun 27 Déc - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Dona
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re:impactage   Ecriture jazzy EmptyLun 27 Déc - 15:22

Fulmi a écrit:
Dona a écrit:
Futile? Dénué d'intérêt? En vertu de quels critères?

On n'a pas à justifier un manque d'intérêt. Si l'écriture automatique a un intérêt littéraire, on doit pourvoir dire lequel, précisément et sans almbiguïté. Sinon, çà n'en a pas, tout simplement.

Questionner comme si on était face à un élève, ça fait prof en mal de rentrée scolaire...

L'intérêt de poser la question porte sur la comparaison effectuée entre deux types artistiques improvisés: l'écriture, la peinture. Pas sur l'écriture seulement.
Et à quoi sert-il de faire quelque chose qui n'a pas d'intérêt?

Ricane mon bon. Je te collerais bien au coin si j'en avais les moyens. Mr green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Ecriture jazzy   Ecriture jazzy EmptyLun 27 Déc - 16:04

Bof c’était provocant de faire cette comparaison !
Cela dit je donne raison à Fulmi.
Que Dona donne un exemple d’œuvre écriture automatique qui impacterait (expression en vogue chez les étudiants d’art ) autant qu’une œuvre de Pollock. Je conviendrais avec elle que ces jugements seront subjectifs. Ce que je voulais dire c’est que l’écriture automatique n’a pas débouché sur une forme littéraire pérenne avec des œuvres représentatives. À croire que l’écriture et l’improvisation font deux.
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Ecriture jazzy   Ecriture jazzy EmptyLun 27 Déc - 16:18

Dona a écrit:
L'intérêt de poser la question porte sur la comparaison effectuée entre deux types artistiques improvisés: l'écriture, la peinture. Pas sur l'écriture seulement.
Et à quoi sert-il de faire quelque chose qui n'a pas d'intérêt?

À se marrer. C'est ce que faisaient Breton et Éluard, sans doute, ou à se la péter grave, où à faire croire qu'on est poète.

Je parle de l'intérêt littéraire. J'ai fait gaffe de répéter l'adjectif plusieurs fois. Évidemment, à chaque fois, tu le supprimes.

Quant à la peinture de Pollock, à défaut d'exprimer quoi que ce soit, elle est décorative, c'est déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Dona
Invité



Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Ecriture jazzy   Ecriture jazzy EmptyLun 27 Déc - 16:54

J'ai supprimé l'adjectif dans la mesure où ma question portait sur la comparaison.

Je le supprimerais assez volontiers d'ailleurs en évoquant plutôt l'intérêt expérimental: ces histoires d'analogies dans l'éciture qui fondent de nouveaux réseaux sémantiques et tout le toutim. Ce qui est à la base du langage poétisé.

Ma foi si la comparaison n'était que provocation, on ne va pas se bourrer le chou à trouver des explications. C'est donc laissé à l'appréciation de chacun.

J'ajouterai tout de même que l'écriture automatique, sauf lorsque c'est moi qui la pratique, me gave somptueusement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ecriture jazzy Empty
MessageSujet: Re: Ecriture jazzy   Ecriture jazzy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecriture jazzy
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Vends] Coffret Ecriture Mylène Farmer
» Jazz Punk
» Police d'écriture Trip & Teuf.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: Ecriture :: Ecrits : Tout et rien-
Sauter vers: