Vocabulis


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le rêve de Spiderman

Aller en bas 
AuteurMessage
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptyVen 21 Aoû - 6:15

Le rêve de Spiderman



A ma Princesse(1)


L’émission d’Ardisson

J’ai vu une émission sur Internet qui m’a laissé quelque peu perplexe. Il s’agit du passage d’Eric Zemmour chez Ardisson, le 18 mars 2006, à l’occasion de la sortie de son livre Le premier Sexe (2), ouvrage paraît-il à forte connotation machiste.

Zemmour chez Ardisson 1/2
Zemmour chez Ardisson 2/2

Je ne sais pas si c’est vrai, je ne l’ai pas lu et, de toute façon, ce n’est pas le sujet. Le sujet est un commentaire de Francis Huster, qui était présent sur le plateau, et qui a lâché : « Pour moi, un homme, c’est Bourvil. C’est pas Sean Connery. Pour moi, un homme, c’est Fabrice del Dongo.»

Fabrice del Dongo, pour ceux qui comme moi ne le savaient pas, est un personnage de La Chartreuse de Parme, de Stendhal. Mais revenons à Bourvil et, surtout, à Connery, qui sont ceux qui m’intéressent ici. Il y a lieu de supposer que lorsque Huster dit Connery, il pense James Bond, et quand il dit Bourvil, il pense à des personnages gentils, naïfs, un peu benêts(3), opposés à ceux de Louis de Funès. Par exemple dans Le Corniaud.


Le rêve de Spiderman Sean_c10

Le rêve de Spiderman Le-cor10

Sean Connery dans Jamais plus jamais (1983).

La scène culte de Le Corniaud (1965).

Une femme est une femme. Il n’y a pas de vraies femmes et des femmes qui ne le seraient qu’à moitié. En revanche, si on en croit le langage couramment pratiqué, il y a des hommes, des vrais, et des hommes qui, si on en croit toujours la langue populaire, ne le seraient pas vraiment (cf. Francis Huster un peu plus haut). Un homme, un vrai, est un homme qui plaît aux femmes(4), c’est un personnage viril. Huster nous dit que Bourvil – ses personnages gentils et benêts, pour être plus précis – sont des vrais hommes, alors qu’un personnage comme celui de James Bond, réputé séducteur et, donc, en principe, l’expression la plus achevée de la virilité, ne le serait en réalité pas tant que ça. Et peut-être même pas du tout. Étrange comparaison, à vrai dire, puisque Bourvil – ou les personnages auxquels on pense en invoquant son nom – est plus qu’autre chose un clown. Un clown au sens noble du terme, bien sûr, mais un clown quand même, car un clown n’est pas plus ou moins viril. Un clown est asexué. La preuve, dans Le Corniaud, c’est de l’asexuation même de Bourvil que l’on obtient de nombreux effets comiques.(5) Reste l’affirmation de Huster et la question qui en résulte : James Bond est-il viril ? Voilà, je crois, une question intéressante.

La positivité ambiguë de James Bond

James Bond est, à mon sens, un type de personnage assez rare au cinéma. Il s’oppose à un autre type qui est, lui, extrêmement courant, extrêmement répandu ; très respecté, aussi, contrairement à 007. Ce dernier, vous ne le savez peut-être pas, était haï, méprisé aussi bien par son auteur, Ian Flemming, que par le premier réalisateur de la série, Terence Young. Dans Meurs un autre jour (2002), même, le méchant, qui a changé d’identité, dit avoir pris Bond en exemple pour créer son personnage particulièrement fanfaron.


Le rêve de Spiderman Pierce10

Le rêve de Spiderman Roger_10
Pierce Brosnan.Roger Moore dans L’espion qui m’aimait (1977).

007 est souvent décrit comme étant brutal, au ego surdimensionné(« Prenez le suivant [d’ascenseur]. Il n’y a pas assez de place pour moi … et votre ego. » (7)) ; et, surtout, machiste et sexiste au dernier degré. De très nombreux héros, disais-je, donc, s’opposent à James Bond. Mais aucun de façon aussi forte, aussi pure, aussi parfaite que Spiderman.


Le rêve de Spiderman Spider10
Spiderman, créé et dessiné par Stan Lee en 1962.


Rappelons l’histoire pour ceux qui ne connaîtraient pas : Peter Parker est un garçon timide, introverti, secrètement amoureux de Mary Jane, laquelle a pour Peter Parker de la sympathie, de l’amitié – au sens le plus frustrant du terme – mais certainement pas du désir. Pour ça, Mary Jane a à sa disposition des gens bien plus distrayants. Mais voilà que Peter Parker se fait mordre par une araignée radioactive (dans la BD et dans le film de 1977) ou OGM (dans le film de 2002 et les suites 2 et 3) et se transforme en homme-araignée, doté de super-pouvoirs, comme on dit. En bonus, il acquiert également le sens de la repartie.

Dans le cadre de ses super-activités, Peter Parker est amené à sauver à plusieurs reprises Mary Jane ; elle tombe amoureuse de son sauveur et s’en ouvre à Peter Parker, sans se douter, bien évidemment, que l’un et l’autre ne font qu’un. Au terme de multiples aventures, Mary Jane apprend la vérité et tombe amoureuse de Peter Parker aussi, si on peut exprimer la chose de cette façon.

Plusieurs remarques s’imposent :

a) Spiderman s’arrange toujours pour se retrouver en position de pouvoir dire « C’est pas de ma faute ! » Ce n’est pas de sa faute s’il s’est fait mordre par une araignée radio-OGMisée, ce n’est pas de sa faute s’il y a des méchants qu’il se doit de combattre. Ce n’est pas de sa faute si par la maladresse du méchant, Mary Jane se retrouve perchée au-dessus du vide ou si les méchants la prennent pour cible, obligeant à chaque fois l’homme araignée à la sauver. Ce n’est pas de sa faute non plus si Mary Jane lui dégage la bouche pour l’embrasser … lui, il ne bougeait pas, il était là, cool, tranquille, la tête en bas, sans rien demander à personne. La scène du baiser.

De façon générale, les épisodes 1 et 2 (désolé, je n’ai pas vu le 3) sont parcourus de considérations sur la responsabilité que Spiderman se doit d’assumer. On peut avancer, sans craindre de se tromper, que dans l’esprit de ses créateurs, ces histoires de responsabilité sont une allégorie du passage de l’adolescence à l’âge adulte, de l’insouciance du jeune aux obligations qui s’imposent avec la maturité. Mais on ne peut s’empêcher de remarquer que le personnage de Peter Parker est prisonnier de son destin, qu’à aucun moment il n’impose aux évènement son désir, sa vision, sa volonté. Il ne fait que réagir à ce qui lui arrive. Parfois, ce que les évènements décident font les affaires de Peter Parker (par exemple lorsque sa chérie est à deux doigts de se faire violer, ce qui lui permet de la sauver), mais cela n’est jamais dû à sa volonté (il est bien clair qu’il n’a pas demandé à la racaille d’essayer de violer Mary Jane afin de pouvoir la sauver). Et tout cela n’est jamais plus vrai qu’en matière de séduction, puisque c’est là la chose importante. En effet, la question de plaire à ceux ou à celles qui nous plaisent est un problème universel rencontré par chacun ; la responsabilité d’avoir à se battre avec des super-méchants est un enjeu existentiel moins répandu parmi, comme on dit en espagnol, les piétons à pied.

b) Parlant des évènements qui font les affaires de Peter Parker il y a la bonne idée qu’ont les méchants de s’en prendre à son élue du cœur, Mary Jane, donnant ainsi à Spiderman l’occasion de la sauver et, par là, de la séduire. Sans cela, Peter Parker aurait été dans l’incapacité la plus totale de séduire la fille de l’histoire.

c) Pour Peter Parker il y a, d’un coté, Mary Jane ; la seule, l’unique, l’indépassable (faut avouer que Kirsten Dunst en seule, unique et indépassable, est tout à fait crédible). Et de l’autre coté les autres ; les greluches, la masse de femelles indignes d’intérêt.

Si l’on rapporte ces remarques au cas de James Bond, on fera les observations suivantes :

a) James Bond ne fait pas de discrimination ; toutes ont le droit de bénéficier de son charme : les petites et les grandes, les blondes, les brunes et les rousses, les blanches, les noires et les asiatiques, les gentilles, les méchantes et celles qui ne faisaient que passer.

D’ailleurs, dans Jamais plus jamais (1983), la méchante, jouée par Barbara Carrera, qui s’apprête à le tuer, exige de lui une attestation signée comme quoi elle aura été le meilleur coup de James Bond.(7)

b) James Bond n’a pas besoin de sauver les filles pour coucher avec, ni d’ailleurs de faire preuve de talents particuliers si ce n’est celui de savoir-vivre et celui de savoir séduire une femme (séduire ; séduire et non pas harceler), ce qui veut dire : être viril. Ca tombe bien car l’expression « Art martial » n’a manifestement pas été inventé pour 007. Pas de frappes de Kung-Fu ou de Karaté élégants, pas de prises de judo ou de jiu-jitsu sophistiqués, pas de technique de combat ni de gestuelle esthétisante ; non, le poing dans la gueule suffit le plus souvent bien assez.

Le plus bourrin des James Bond est sans discussion possible celui interprété par Daniel Craig. Voyez la course-poursuite initiale de Casino Royale et comparez le style du poursuivant avec celui du poursuivi.
Le rêve de Spiderman Daniel10


Et quand ce n’est pas le cas, notamment parce qu’il a à faire à plus fort que lui, il en est réduit à bricoler avec un accessoire quelconque. La débrouille, quoi. Par ailleurs, s’il doit s’y prendre avec des armes à feu, là encore, pas de prise de tête : il arrose sans complexe.

c) James Bond est espion parce qu’il a décidé de devenir espion. Il est inconcevable qu’il le soit devenu malgré lui. En outre, la volonté de 007 peut à l’occasion faire des dégâts ; et si son sens de l’initiative est apprécié en haut lieu après coup, il donne souvent des sueurs froides sur le moment. James Bond se voit rarement dicter sa conduite.


Le rêve de Spiderman

Il est utile aussi de remarquer que le personnage de James Bond est assez prégnant pour les comédiens qui l’ont incarné, et qu’ils ont souvent, d’une façon ou d’une autre, cherché à s’en défaire. Roger Moore, par exemple, tient le rôle titre de Les Loups de haute mer (1979, de Andrew McLaglen et également avec Anthony Perkins) où il joue un chef de commando britannique profondément misanthrope et misogyne. Il considère les femmes comme une sous-espèce et répugne en approcher une à moins de cinquante mètres (alors que Margaret Thatcher est premier ministre et que son personnage apparaît dans le film). L’anti-James Bond dans ce que 007 a de plus caractéristique.

Pierce Brosnan, dans le même esprit, tient le rôle titre d’un espion sous-doué dans Le Tailleur de Panama (2001), de John Boorman. Dans ce film, son personnage donne rendez-vous à son contact (par qui la catastrophe va arriver) dans un hôtel de passes où, dans les chambres, on peut voir des films porno. C’est en visionnant l’un de ces films qu’il reçoit son contact. Question : imagine-t-on James Bond en train de regarder un film porno ? Évidement non. Imagine-t-on Peter Parker, le timide, celui qui n’ose pas parler aux filles, regarder des revues porno ? Bien évidemment que oui. Je parie même qu’il les cache sous son matelas. Et pour tout vous dire, à mon avis, ce qu’il aime, ce sont les blondes avec des gros nichons.

Des Spiderman, il y en a certainement beaucoup. Exactement pareils que Peter Parker. A cette différence près, toutefois, que ceux de la vie réelle ne sont pas dotés de super-pouvoirs – ni, accessoirement, de sens de la repartie –. Faute d’être en mesure de sauver leur seul, unique et indépassable amour, pour la simple bonne raison qu’elle n’a pas besoin d’être sauvée, ils la regardent de loin, retenant les soupirs, espérant qu’elles leur adresseront un jour la parole, qu’elles leur confieront quelque chose et qu’ils pourront ainsi leur proposer un petit quelque chose. « Tu veux qu’on en parle ? » Modeste contribution au non-sauvetage de la chérie, l’horizon indépassable pourtant, de ce que le rêve de Spiderman a à offrir à sa victime.

Le rêve de Spiderman Spider11

Des James Bond, il y en a certainement beaucoup aussi. Comme leurs cousins les spidermans, ils ne sont pas davantage détenteurs d’une licence double zéro les autorisant à dégommer qui bon leur semble, pas plus qu’ils ne seront des agents secrets Sa Majesté ou de qui que ce soit d’autre. Mais peu importe, puisque ce qui compte ce sont les filles. Et pour plaire aux filles, nul besoin de les sauver, de poursuivre les méchants ni d’éviter au monde sa destruction. Pour plaire aux filles, il faut les séduire.

Alors, question : qui, de Spiderman ou de James Bond, est l’homme, le vrai ? Qui des deux est misogyne, sexiste ? Lequel, des deux, est un exemple à suivre, et lequel est représentatif d’un malaise ?




1. Princesse est ma très chère et très tendre petite amie. Princesse est cinéphile, cinéphage et cinévore.

2. Chez Denoël.

3. Oui, n’oublions pas que Bourvil n’a pas fait que ça.

4. On ne parle ici que des relations hétérosexuelles. Les questions d’identité sexuelle chez les homosexuels doivent être différents, encore que le rôle de l’homophobie dans la construction de la virilité et de la masculinité ait vivement intéressé les anthropologues.

5. A plusieurs reprises, le personnage de Bourvil se retrouve avec des splendides créatures nordiques. De Funès, qui l’espionne, en raison de quelques malentendus savoureux, pense qu’il les séduit et couche avec elles ; ce qui le laisse, on le comprend, perplexe.

6. Réplique prononcée par Eva Green, dans Casino Royale (2006)

7. Vous l’aurez compris, c’est là une erreur fatale de la part de la méchante.
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptyVen 21 Aoû - 16:27

hé bé merci cingle

>> Une femme est une femme. Il n’y a pas de vraies femmes et des femmes qui ne le seraient qu’à moitié.

je ne suis pas d'accord Mr green mais ce n'est pas ton sujet... ou alors, quoique...

j'ai vu un spiderman et d'mi mais j'ai lu des marvel -le héros est très dépendant des desiderata d'ses meufs, c't'un fait. Une société produisant les modèles dont elle a besoin pour la nourrir : 1953 pour james, 1962 pour spidey... ses rapports à mary jane, et à la tante mae, fourbissent une belle fabrique à paranos, aussi inadaptés qu'impuissants : menace personnelle et familiale permanentes, culpabilité (le mari de tante mae, le secret à MJ), schizophrénie, incertitudes sclérosantes (personnelles, amicales, professionnelles, identitaires...) bref spiderman est castré par l'environn'ment, un insupportable fifils à ses mémères.

je savais pas qu'le personnage de bond n'était pas aimé par contre, mais c'est un homme de guerre, donc à peine un homme.

huster, en saine engeance du baby boom, nous propose un modèle de père tranquille, jouisseur de vie et soucieux d'se démener quand même, maladroit mais final'ment, à force d'entêtement gngngn, sa gentillesse, son dévouement bougon et son innocence viennent à bout des grimaçants féroces. On s'croirait encore sous pétain.
Asexué, je partage plutôt, sauf que la jument verte, et faudrait voir aussi côté opérettes, le point de vue amoureux y est explicite et fleur bleue i m'semble.

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Le rêve de Spiderman Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Bidouille
Logorrhéique talonnesque
Bidouille

Nombre de messages : 989
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptyVen 21 Aoû - 20:25

Ouahouh !

J'ai commencé à lire mais le temps pour finir tranquillement... je reviens demain mais ça m'a l'air attirant (pour rester dans le thème).

Merci
coucou
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keby-and-co.com
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptySam 22 Aoû - 9:18

tiens bidouille, voudrais pas qu'tu t'ennuies c'week end http://liensutiles.forumactif.com/humain-f53/le-reve-de-spiderman-t17750.htm

En neuf ans d'oueb j'ai encore jamais publié deux fois l'mm topo, tout l'monde ayant visiblement pas les mm exigences, ni l'élémentaire courtoisie de le signaler, le label 'édition originale' va valoir cher d'ici peu au milieu d'cette bouillie informe

et les responsables s'ront pas coupables, comme d'hab chinese

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Le rêve de Spiderman Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Bidouille
Logorrhéique talonnesque
Bidouille

Nombre de messages : 989
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptySam 22 Aoû - 10:58

Et même que sur l'autre y a plein de réponses, d'échanges ! Encore plus à lire...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keby-and-co.com
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptySam 22 Aoû - 12:45

Ben ... c'est un problème ?
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptySam 22 Aoû - 13:16

les redondances oueb non signalées, oui, je trouve. Y a qu'à voir le nombre de doublons qui trainent sur la toile, l'ampleur de leur diffusion et les conséquences sur le libre-arbitre.
Pour tes trucs, c'est sans importance, cobaye pour cobaye, on peut considérer sans s'tromper qu'la roue tourne mieux en rond ; concernant l'information, c't'une aut paire de manches.

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Le rêve de Spiderman Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptySam 22 Aoû - 13:24

Ce n'est ni du spam, ni du flood, ni aucune sorte d'abus ; juste un article publié à un endroit, puis à un autre.
Un fil RSS manuel, en somme. Sur le web, l'exclusivité n'est pas une valeur en hausse, fort heureusement.

Mais t'en fais pas, une prochaine fois, si ça te fait plaisir, d'où ça vient ou "Une exclusivité Vocabulis" selon le cas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptySam 22 Aoû - 13:34

oh ben pitchoune t'es mignon, mais j'ai pas besoin de vocabulis pour me faire plaisir, et je s'rais plus intéressée par la reprise du post d'anti, j'crois, sur les immenses mérites de wikipedia --le rêve de spidermaaan Mr green --- pour traiter la question

s'agit ni de spam ni de flood, juste d'uniformisation d'la pensée

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Le rêve de Spiderman Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptySam 22 Aoû - 17:29

ours impatient a écrit:

s'agit ni de spam ni de flood, juste d'uniformisation d'la pensée

Yeah !! J'uniformise la pensée !
Chouis fortiche, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptySam 22 Aoû - 19:55

nan mais hé mollo les ptits nerfs, j'ai précisé au moins deux fois qu'c'tait hors de ton sujet

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Le rêve de Spiderman Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptySam 22 Aoû - 20:15

par contre, si t'y tiens, j's'rais assez d'ac pour une opération paille/poutre sur ce coup-là ange

par exemple, après avoir pleuré sa mère sur hadopi, on pourrait ptêt bien, nous aussi, réfléchir à nos responsabilités internautes.

Avec quel soin les boeufs continuent à bouffer confortablement le foin qu'on leur donne... c'est émouvant non ?

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Le rêve de Spiderman Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Bidouille
Logorrhéique talonnesque
Bidouille

Nombre de messages : 989
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptyDim 23 Aoû - 12:29

alejandro a écrit:
Ben ... c'est un problème ?

Non, pas pour moi qui ne vais jamais sur l'autre.
La vache que je suis aime bien ton foin ange
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keby-and-co.com
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptyDim 23 Aoû - 13:06

tiens, c'est marrant, j'tais loin d'penser qu'les membres de vocabulis fissent partie des bovidés, j'ai vécu ici une expérience intellectuelle extrêm'ment enrichissante, 'vec des gens exigeants et respectueux, qui plus est.

alejandro poste ici un sujet qui n'a aucune chance de démarrer, j'en déduis qu'il en attend autre chose, et, une fois mon commentaire posté sur son article, mon quelque chose du moment concerne la diffusion sur internet, j'vais quand même pas m'en excuser.

dis-moi, ta chenille se fait pas aussi grosse qu'un boeuf, bidouille !?

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Le rêve de Spiderman Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptyDim 23 Aoû - 14:55

Ben non, j'en attendais rien en particulier.
De vocabulis j'en garde un superbe souvenir mais force est de constater qu'il n'y a plus grand monde ici. Du coup, je fréquente plutôt LU en espérant que vocabulis reprenne un jour un rythme de croisière.

L'autre jour j'ai posté un truc sur LU et, après coup, je me suis dit que ça pourrait être pas mal sur vocabulis. Faut pas m'attribuer plus de calcul que ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptyDim 23 Aoû - 15:58

alejandro a écrit:
Du coup, je fréquente plutôt LU en espérant que vocabulis reprenne un jour un rythme de croisière.
vocabulis ne reprendra rien, même pas des vacances, c'est une vieille machine archivée et j'bosse sur un aut projet collectif

Citation :
L'autre jour j'ai posté un truc sur LU et, après coup, je me suis dit que ça pourrait être pas mal sur vocabulis. Faut pas m'attribuer plus de calcul que ça.
ben c'tait pas l'cas non plus (bordel on va en faire trois pages rolleyes )

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Le rêve de Spiderman Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptyDim 23 Aoû - 17:14

ours impatient a écrit:

vocabulis ne reprendra rien, même pas des vacances, c'est une vieille machine archivée et j'bosse sur un aut projet collectif

Ah?
Il est indiscret de demander quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptyLun 24 Aoû - 0:05

oh non au contraire, chus misère et j'vais rentrer en phase test

j'avais envie d'un media libertaire dans l'esprit, souple et extensible dans sa conception (sites, blogs, forums, galeries et wiki-espace éditorial que j'aim'rais chaud de vents). Me l'suis fait ; maint'nant faudrait qu'ça vive aussi cingle

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Le rêve de Spiderman Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptyLun 24 Aoû - 14:53

et il est où?
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
Bidouille
Logorrhéique talonnesque
Bidouille

Nombre de messages : 989
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptyLun 24 Aoû - 21:25

ours impatient a écrit:
tiens, c'est marrant, j'tais loin d'penser qu'les membres de vocabulis fissent partie des bovidés, j'ai vécu ici une expérience intellectuelle extrêm'ment enrichissante, 'vec des gens exigeants et respectueux, qui plus est.

alejandro poste ici un sujet qui n'a aucune chance de démarrer, j'en déduis qu'il en attend autre chose, et, une fois mon commentaire posté sur son article, mon quelque chose du moment concerne la diffusion sur internet, j'vais quand même pas m'en excuser.

dis-moi, ta chenille se fait pas aussi grosse qu'un boeuf, bidouille !?

wink au cas où ... je ne suis nullement vexée donc les excuses ne serviraient effectivement à rien. C'est ce que j'ai aimé ici, les prises de positions. cingle
Ma chenille vieillie, donc digère moins bien et bouge moins ... donc elle a pris des kilos c'est certain Mr green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keby-and-co.com
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptyVen 11 Sep - 10:47

bidouille, on devrait te décerner le prix de la chenille la plus gracieus'ment constante de tout vocab Mr green

alejandro, c'est sur le oueb, mais pour l'instant ça manque terriblement d'ampleur, je suis pas graphiste, je suis seule à y bosser, et ça s'voit grey

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Le rêve de Spiderman Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman EmptyMar 20 Oct - 22:52

alejandro a écrit:


Ah?
Il est indiscret de demander quoi ?
voilà, li bébé l'est pas total torché, mais l'est supportable

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Le rêve de Spiderman Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le rêve de Spiderman Empty
MessageSujet: Re: Le rêve de Spiderman   Le rêve de Spiderman Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rêve de Spiderman
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Descartes Vs. Van Damme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: Ecriture :: Textes de reflexion-
Sauter vers: