Vocabulis


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Plumes

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dona
Invité



Plumes Empty
MessageSujet: Plumes   Plumes EmptyMar 4 Jan - 23:58

Qu'écrivez-vous en ce moment?

Pour que cela soit intéressant, peut-être pourriez-vous parler de ce qui sous-tend cette écriture: pourquoi avoir choisi ce thème? Avez-vous l'habitude de le traiter ou d'écrire de cette manière? D'où l'idée vous est-elle venue? Quelles sont les contraintes ou non que vous vous fixez?
Et, qui vous lit excepté le forum? Qui vous critique? En tenez-vous compte?
Enfin, comment ça fonctionne l'écriture chez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 0:07

Dona a écrit:
Qu'écrivez-vous en ce moment?
Un roman à l'eau de rose destiné à faire un best-seller à scandale.

Citation :
Pour que cela soit intéressant, peut-être pourriez-vous parler de ce qui sous-tend cette écriture: pourquoi avoir choisi ce thème?
Pour gagner un max de pognon. Heu... non. Pour voir ce que ça donne.

Citation :
Avez-vous l'habitude de le traiter ou d'écrire de cette manière? D'où l'idée vous est-elle venue? Quelles sont les contraintes ou non que vous vous fixez?
Non. D'une soirée ratée à Pornichet+de la lecture de Soixante sujets de romans au goût du jour et dela nuit, d'Alexandrian+de mon année de lecture de best-sellers. Suivre le plan (c'est dur de ne pas délirer), tenir Corrine à distance de l'intrigue et ne pas demander son avis à la lectrice, sinon je ne m'en sors plus+que ça soit fini fin janvier.

Citation :
Et, qui vous lit excepté le forum?
Personne, même pas le forum.

Citation :
Qui vous critique? En tenez-vous compte?
La plus sévère tête de lard de ma connaissance : moi-même. Oui, toujours, et de l'avis de Boileau aussi : « retranchez souvent ».

Citation :
Enfin, comment ça fonctionne l'écriture chez vous?
Je tape une touche au clavier et ça insère la lettre correspondante à l'endroit du curseur.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Dona
Invité



Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 0:16

Fulmi a écrit:

Dona a écrit:
Enfin, comment ça fonctionne l'écriture chez vous?
Je tape une touche au clavier et ça insère la lettre correspondante à l'endroit du curseur.


Cette dextérité m'ébahit en tous points! Mr green
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 0:41

Rien. Nada. Des nèfles. O degré d'amplitude sur l'échelle de l'inspiration, de l'imagination et de l'imaginaire. Après avoir fait le tour de certains objets qui m'ont inspiré quelques textes, je suis redescendue au point mort.
J'ai l'habitude de faire toujours court. Là je ne fais plus rien. C'est aussi une expérience.

On verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 0:47

Dona a écrit:
J'ai l'habitude de faire toujours court. Là je ne fais plus rien. C'est aussi une expérience.

On verra bien.

--> Jean Guenot.
Écrire, guide de l'écrivain.

Chapitre 5 : Des pannes.

5.1 Du torrent tari
5.2 De la panne au décollage
5.3 De la scéance d'écriture
5.4 Des pannes en route
5.5 De la panne au premier tiers
5.6 De la panne au deuxième tiers
5.7 De la panne radicale ou inopinée
5.8 De la fausse panne
5.9 De la panne spongieuse
5.10 De la panne d'humeur
5.11 De la panne de direction
5.12 Des pinces
5.13 Exercices sur le chapitre 5.

Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 0:51

Tant que ma mauvaise conscience me fiche la paix, je ne fiche rien. Si elle m'embête, je m'assieds au clavier, je prends ce que j'ai en route et j'écris. Ce n'est pas plus compliqué que ça. Ce n'est pas toujours bon, mais ce n'est jamais difficile à écrire. En général, une heure d eforum pour se faire les doigts et s'affûter les idées, et ça roule. Lorsque ça se tarit, encore un peu de forum, et ça repart.

Faudra quand même que je me remette à une écriture sérieuse, un jour. J'ai une idée. Encore un mois ou deux et elle sera au point.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 0:55

J'adore le premier exercice du chapitre 5 :

À partir de La vénus d'Ile, de Prosper Mérimée, réécrivez dix feuillets du point de vue de la statue transformée en cloche de bronze. Si vous cherchez à vous dérober sous prétexte que vous n'aimez pas Mérimée, ou bien que vous n'aimez pas le bronze, etc., examinez en vous les débuts d'une panne que vous classerez selon les catégories répertoriées dans le présent chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Dona
Invité



Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 0:58

Instructif, ça a l'air drôle en plus!

Mais peut-on écrire, tout le temps, sur tout? En étant ce que nous sommes? Ou alors l'intérêt va au fait de s'entraîner à tout prix pour développer, de plus en plus souvent, une technicité, un style, le sien e l'occurence?...
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 1:06

Dona a écrit:
Instructif, ça a l'air drôle en plus!

Mais peut-on écrire, tout le temps, sur tout? En étant ce que nous sommes? Ou alors l'intérêt va au fait de s'entraîner à tout prix pour développer, de plus en plus souvent, une technicité, un style, le sien e l'occurence?...

C'est *génial*, ce livre.

On peut, mais on n'est pas obligé. Mais tous les écrivains sont d'accord : on écrit tout le temps, ou pas. C'est comme faire ses gammes pour un musicien. Pour le sytyle : oui, on cultive le sien, ou on le fait évoluer, volontairement ou pas. Moi, je fais l'éponge. J'écris comme je lis. Si je lis Céline, je deviens méchant. Non, là, je ne lis pas Céline, je viens de lire des best-sellers peandant un an. C'est pire. Je n'écris rien que de la m...
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Hématite
Incontinent verbal
Hématite

Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 19/10/2004

Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 1:12

Dona a écrit:
Qu'écrivez-vous en ce moment?

Pour que cela soit intéressant, peut-être pourriez-vous parler de ce qui sous-tend cette écriture: pourquoi avoir choisi ce thème? Avez-vous l'habitude de le traiter ou d'écrire de cette manière? D'où l'idée vous est-elle venue? Quelles sont les contraintes ou non que vous vous fixez?
Et, qui vous lit excepté le forum? Qui vous critique? En tenez-vous compte?
Enfin, comment ça fonctionne l'écriture chez vous?



De temps à autre, quelques poèmes, et sinon, un roman à la con, avec trois personnages un peu tapés sur les bords. L'idée m'est venue en deux temps, en lisant un texte de Joyce en anglais où un mec s'enfuyait d'une église et courait sur une plage, et en affrontant (arf) un incendie de salle de bains le soir même. Je n'ai pas de contrainte. Qui me lit? un ou deux copains, et plusieurs personnes de ce forum: Ithilien, Yacine, Coline, Fulmi, toi Dona, Sapo, je crois n'avoir oublié personne. Je tiens presque toujours compte des critiques. Elles viennent aussi bien d'autrui que de moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 1:33

Fulmi a écrit:
C'est comme faire ses gammes pour un musicien. Pour le sytyle : oui, on cultive le sien, ou on le fait évoluer, volontairement ou pas.


Ah...question d'intérêt général...Et voilà un axiome sylwindien, de l'onirique contrée enneigée où vivent encore elfes et dragons apprivoisés: le style ne s'apprend pas, il est. chinese


Ce qui est principalement faux. Mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 1:47

Dona a écrit:
Fulmi a écrit:
C'est comme faire ses gammes pour un musicien. Pour le sytyle : oui, on cultive le sien, ou on le fait évoluer, volontairement ou pas.

le style ne s'apprend pas, il est. chinese

Ce qui est principalement faux. Mais bon.

C'est une jolie formule. Pour Guenot, le style, c'est comme le trot d'un cheval sur une cour pavée.

De fait, il ne parle pas d'apprendre le style, mais il parle du style.

Tiens, le deuxième exercice du chapitre 7 de l'édition de 1977 est fait pour toi, sur mesure.

« Horace, de Pierre Corneille. Résumez l'intrigue et disposez-en la matière en dix chapitres d'un roman policier moderne situé dans le milieu du crime. Rédigez votre premier chapitre en utilisant l'argot. »

Je sais que tu aimes la tragédie et l'argot...
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
Invité
Invité



Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 2:20

Citation :
Qui me lit? un ou deux copains, et plusieurs personnes de ce forum: Ithilien, Yacine, Coline, Fulmi, toi Dona, Sapo, je crois n'avoir oublié personne. Je tiens presque toujours compte des critiques. Elles viennent aussi bien d'autrui que de moi-même.
Je veux bien vous lire ! je vous enverrai ce que j'en pense en privé. chinese
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 9:52

Fulmi a écrit:

« Horace, de Pierre Corneille. Résumez l'intrigue et disposez-en la matière en dix chapitres d'un roman policier moderne situé dans le milieu du crime. Rédigez votre premier chapitre en utilisant l'argot. »

Je sais que tu aimes la tragédie et l'argot...



Rome, unique objet de mon ressentiment !
Rome, à qui vient ton bras d'immoler mon amant !
Rome qui t'a vu naître, et que ton coeur adore ! ...



Mero! koman qu'tu me niques la baraque! qu'tu m'as chetron le keum que j'kiffais à mort! Mero qu'avait le melon et qu't'as accointé!
Revenir en haut Aller en bas
Hématite
Incontinent verbal
Hématite

Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 19/10/2004

Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 11:44

Coldfingers a écrit:
Citation :
Qui me lit? un ou deux copains, et plusieurs personnes de ce forum: Ithilien, Yacine, Coline, Fulmi, toi Dona, Sapo, je crois n'avoir oublié personne. Je tiens presque toujours compte des critiques. Elles viennent aussi bien d'autrui que de moi-même.
Je veux bien vous lire ! je vous enverrai ce que j'en pense en privé. chinese


Euh, je ne faisais que répondre à la question de Dona, pas solliciter du lectorat supplémentaire...

Votre proposition est très aimable mais - et n'y voyez cette fois-ci aucune pique ou attaque de ma part - il s'agit de textes en cours de travail et je n'aime pas trop les faire lire, sauf à des personnes qui me connaissent et que je connais depuis un certain temps. Ce n'est pas du snobisme mais je suis juste "apprentie", PAS écrivain, donc pour l'instant je me contente d'importuner uniquement des personnes avec lesquelles une certaine complicité et une certaine franchise de dialogue ont été établies par le passé.

Merci beaucoup cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 5 Jan - 12:26

Citation :
Euh, je ne faisais que répondre à la question de Dona, pas solliciter du lectorat supplémentaire...

Votre proposition est très aimable mais - et n'y voyez cette fois-ci aucune pique ou attaque de ma part - il s'agit de textes en cours de travail et je n'aime pas trop les faire lire, sauf à des personnes qui me connaissent et que je connais depuis un certain temps. Ce n'est pas du snobisme mais je suis juste "apprentie", PAS écrivain, donc pour l'instant je me contente d'importuner uniquement des personnes avec lesquelles une certaine complicité et une certaine franchise de dialogue ont été établies par le passé.

Merci beaucoup cependant.

Je suis quasiment certain que vous écrivez bien.
Il fait nuageux, mais le soleil est ambré.
C'est une superbe journée.
Revenir en haut Aller en bas
Anti
Phrasophile averti(e)
Anti

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyJeu 6 Jan - 1:44

Fulmi a écrit:
Moi, je fais l'éponge. J'écris comme je lis. Si je lis Céline, je deviens méchant. Non, là, je ne lis pas Céline...

Non, en ce moment, il lit Guenot, vous sentez la nuance ? Moi, oui !

Anti
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-doodles.com/
Capitain
Invité



Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyVen 6 Mai - 3:26

Dona a écrit:
Qu'écrivez-vous en ce moment?

Pour que cela soit intéressant, peut-être pourriez-vous parler de ce qui sous-tend cette écriture: pourquoi avoir choisi ce thème? Avez-vous l'habitude de le traiter ou d'écrire de cette manière? D'où l'idée vous est-elle venue? Quelles sont les contraintes ou non que vous vous fixez?
Et, qui vous lit excepté le forum? Qui vous critique? En tenez-vous compte?
Enfin, comment ça fonctionne l'écriture chez vous?

En réalité, je ne suis pas en train d'écrire mon roman, plutôt en train de le corriger.

C'est l'histoire d'une jeune fille qui désire devenir journaliste à tout prix, et qui rencontre un garçon de son âge au cours de ses investigations en amateur.

Pourquoi avoir choisi ce thème ? Ma foi, je ne m'en souviens plus. Je n'ai pas d'affection particulière pour le métier de journaliste, mais j'ai une petite idée de ce que doit être le journaleux idéal.

L'idée m'est venue il y a dix ans, elle s'est dévelopée il y en a à peine deux. En regardant un clip musical à la télé, dans lequel des jeunes femmes mettaient à mal des mâles, j'ai eu l'idée d'une bande de filles ayant une dent contre le sexe dit fort. J'ai introduit ces nanas dans mon roman pour qu'il s'y trouve de l'action. Je consomme davantage de cinéma que de littérature, ceci explique peut-être cela.

Au moment où je l'écrivais, je me fixais comme contrainte d'y travailler au moins quatre heures par jour. J'ai donc terminé le premier jet en trois mois (juin à août 2003). Ce qui n'est pas énorme car le texte faisait à peine 160 pages en interligne simple. J'ai pas mal retranché depuis et je continue.

Qui me lit ? Mon premier lecteur, et je lui en suis reconaissant parce qu'il n'est pas dans ses habitudes de lire des romans, c'est mon père. En fait, plus je suis lu, plus je suis content, à condition que le lecteur me donne franchement son avis. En ce moment, c'est Fulmi qui me fait l'honneur de lire ma prose et le grand plaisir de me dire ce qu'il en pense.

Je tiens presque toujours compte des critiques, car je remarque qu'elles se recoupent souvent.

Le pararaphe dans lequel je présente dans le détail un certain Joseph a été écrit il y a deux ans, il a gardé à peu près sa forme actuelle (jécrivais bien mieux lorsque j'avais vingt ans, j'étais à peine sorti du giron de l'Education Nationale, j'ai gâché un temps précieux depuis, je ne me le pardonnerai probablement jamais).
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyVen 6 Mai - 14:39

Maintenant, je colle les premiers exemplaires de mon grand roman historique : Les Chinois en Amérique, couplé avec la farce burlesque Je suis un héros.

Sinon, la dernière chose que j'ai écrite à l'ordi (et non sur le cahier que j'emporte partout), c'est ceci :

Citation :
Je suis un écrivain (again)



Voilà. J’ai décidé d’ètre écrivain, mais je sé pas écrire alors j’ai décidé d’écrire comme sa vient, sans me soucier des régles zé des uzajes. Ah ! je vous voi venir, vous zallé dire ke j’écris en èsèmès. Point du tou, j’écris comme je sé, mais je donneré à corrigé apré.
Tiens le téléphone sonne
— Alo ?
Cé l’oteur.
— Oui, l’oteur. Bonjour l’oteur. Sa va l’oteur ?
— Jean-Patrick, écoute-moi,.
— Oui l’oteur ?
— Ça m’embête de te le dire, comme ça, mais ça la fiche mal, dans mon œuvre un roman écrit comme ça.
— Koi kom sa ?
— Ben, heu… n’importe comment, quoi.
— Moi sa me déranje pa.
— Écoute, Jean-Patrick… Voilà, c’est à cause de la lectrice. Elle se refuse à lire ça.
— Tap’ lui d’su.
— Hein ?
— Tap’ lui d’su, j’te di. Tu pren ta large min, tu lui retrousse sa jupe et tu lui flank une grande clak sur les fès.
— Ah ! oui… Et tu crois que ça va la décoincer ?
— Mé oui, l’oteur. Apporte-la ici, ta lektris, je vé te montré. Toens, regarde, y’a Korine su’lit, j’te montre.
Je vé au lit où y’a Korine, je lui ote les dras, et je lui carès ses jolis fès. Elle rit de bonør.
Et puis, là, je prends ma min et je lui tape sans prévenir sur la fès. Sa klak fort. C bo. Enkor, et enkor. Je rekomens et rekomens. Elle se tortiye dan tou les sens et c trè joli à regardé. Bi1to elle a les fèss toute rouje et pløre à gro bouillon. Alor je la prend dans mé bra et je la caline tandremen.
— Allo ?
— Oui ?
— T’es encore là, Jean-Pat ?
— Oui.
La lectrice me dit qu’elle aime bien. Faudrait que t’écrives un livre entier comme ça. Pas trop gros, hein ? On ferait un taba et on en vendrait plein.
— T’as oublié le k a tabak, l’oteur.
— Je sais, c’est pour voir quel effet cela fait.
— Oh, c’est bien. Bel effor. Tu veu pa suprimé la ponctuassion ossi ?
— Je pø fér sa pour toi si tu vø.
— oké je veu bien merci c’est super kom sa on n’a plus 2 problèms.
— Les lecteurs, ils en ont
— C pas grave l’oteur t’es kun tou peti oteur alors t’a spas bokou 2 lecteur
— Je me demande des fois si j’ai bien fait de t’inventer, Jean-Patrick. T'as l'air de quoi, là ? Franchement…

C'est un extrait de Je suis un écrivain, la suite des aventures de Jean-Patrick (Çui de Je suis un héros).

Vous aurez noté l'influence d'Ours pour les élisions et de Bella pour l'ortograffe.


Dernière édition par le Ven 6 Mai - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyVen 6 Mai - 15:23

fulmi yeah
quand j'pense à tous ces auteurs qu'on a là sous la main, et c'qu'on en fait, j'hésite entre la béatitude et l'effroi
Plumes Grinning-smiley-035

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Plumes Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Fulmi
Prolixe infatigable
Fulmi

Nombre de messages : 5214
Age : 65
Date d'inscription : 16/10/2004

Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyVen 6 Mai - 17:16

ours impatient a écrit:
fulmi yeah
quand j'pense à tous ces auteurs qu'on a là sous la main, et c'qu'on en fait, j'hésite entre la béatitude et l'effroi
Plumes Grinning-smiley-035

Tu peux trembler.J'en ai déjà 120 pages standard de ce je suis un écrivain. 120 pages de délire total.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.martini.free.fr/livres/
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyVen 6 Mai - 17:44

Fulmi a écrit:

Tu peux trembler.J'en ai déjà 120 pages standard de ce je suis un écrivain. 120 pages de délire total.
bon t'as fini d'me faire baver là ? grey

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Plumes Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Bidouille
Logorrhéique talonnesque
Bidouille

Nombre de messages : 989
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 15/10/2004

Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptySam 7 Mai - 10:47

J'avais reconnu l'influence de Bella Mr green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keby-and-co.com
Dona
Invité



Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMar 24 Mai - 20:01

Au sujet des tics et tocs des écrivains, je lis un article qui mentionne certains rituels liés à la mise en condition avant le passage à l’acte.

Faire le ménage, impérativement, avant d’écrire (Virginie Brac); se mettre à la diète pour la journée (Romain Slocombe); écrire sur des post-it collés un à un sur un cahier ou même tickets de métro (Karin Bernfeld); porter des chaussettes en laine trop petites ; nettoyer impeccablement la surface plane de son bureau ; marcher deux heures avant, faire le plein d’une musique particulière pour créér une ambiance sonore; boire beaucoup d’eau …

Et vous ? Pour trouver l’inspiration, faut-il un rituel, une méthode, de la concentration, du silence, un talisman, un état d’esprit particulier ?…et j’en passe…
Revenir en haut Aller en bas
Capitain
Invité



Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes EmptyMer 25 Mai - 0:24

Dona a écrit:


Et vous ? Pour trouver l’inspiration, faut-il un rituel, une méthode, de la concentration, du silence, un talisman, un état d’esprit particulier ?…et j’en passe…

D'habitude, je vais au café à dix minutes de la maison, je commande un café et un verre d'eau, je m'asseois, et je prends des notes dans un cahier, n'importe quoi, ou je relis des pages d'écriture que j'ai imprimées. Ensuite je rentre à la maison et j'allume l'ordi.

Mais pour me mettre au boulot, trois choses sont nécessaires : avoir bien mangé, avoir une bouteille d'eau à côté de moi, allumer un cigare (je n'aime pas le papier avec le tabac).

Surtout pas d'internet avant une séance d'écriture, ça m'encourage à la paresse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Plumes Empty
MessageSujet: Re: Plumes   Plumes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Plumes
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: Ecriture :: Ecrits : Tout et rien-
Sauter vers: