Vocabulis


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Vous souvenez-vous? à la manière Pérec

Aller en bas 
AuteurMessage
Dona
Invité



Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptySam 6 Nov - 17:45

Ceux qui me connaissent savent que je radote. J'assume. Voici un vieux post que j'ai déjà posté, je réitère donc cet envoi.

Vous vous souvenez tous plus ou moins de "Je me souviens" de Georges Pérec, en 1978, consultable ici: http://www.chez.com/ateldec/00002000/a.html; or, aujourd'hui, qui se souvient de la publicité DOP ou du lancement du journal Le Hérisson? Vous peut-être mais pas les générations qui suivent. C'est à cette intention que Roland Brasseur a rédigé les notes pour "Je me souviens à l'usage des générations oublieuses ou de ceux qui n'ont jamais su", ou bien encore "Je me souviens mieux de Je me souviens."
R. Brasseur explicite donc, pour les lecteurs, les références ou allusions que Georges Pérec utilise dans son ouvrage qui mémorise, de façon spontanée, les diverses impressions laissées par les médias contemporains. Allusions aux Carambar, aux Chupa choops, aux différents exploits sportifs de l'époque...tout devient à nouveau très lisible pour le lecteur d'aujourdhui. 19 euros emballé et pesé, à lire bien entendu en complément du Pérec d'origine et en vertu de la connivence du souvenir autobiographique. Ludique, instructif, déclaré par moi d'utilité publique.

Vous souvenez-vous? à la manière Pérec L18254

Ceci, vous l'aurez compris, est une piste d'écriture. Qui choisira de commencer?
Revenir en haut Aller en bas
sapotille
Incontinent verbal
sapotille

Nombre de messages : 486
Localisation : pour venir me rendre visite? mp
Date d'inscription : 16/10/2004

Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptyLun 8 Nov - 1:28

Je me souviens de l'ours arpentant les trottoirs du septième et du singe en jupette dansant sur un tabouret à clous d'or.
confused
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/lea./
Clair Obscur
Clavieriste confirmé(e)
Clair Obscur

Nombre de messages : 1737
Localisation : Nulle part ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2004

Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptyLun 8 Nov - 2:09

Je me souviens "Du Bo... Du Bon... Dubonnet" dans les boyaux du métro...

Je me souviens du bon point rose que donnait la maîtresse en cours élémentaire.

Je me souviens des premières cerises que ma mère me portait au lit, les matins de printemps...

Je me souviens du parfum du foulard que ma mère portait autour du cou.

Je me souviens "chauds les marrons ! chauds !" sur les trottoirs de Paris.

Je me souviens du brouhaha des spectateurs dans la salle du Châtelet, avant que le rideau rouge s'ouvre.

Je me souviens de "Mais laisses mes mains sur tes han-han-ches!" éraillé par la voix d'Adamo.

Je me souviens de la voisine qui venait briquer les poignées en cuivre des trois portes du palier.

Je me souviens de l'image des premiers pas sur la lune.

Je me souviens des tartines de pain, beurre, confiture et noix du petit-déjeuner.

Je me souviens du mercredi soir "Le Maître des Mystères" à la radio.

Je me souviens de "S.L.C Salut les Copains!"

Je me souviens de Massy, quand c'était encore un champ.

Je me souviens des wagons couchettes pour descendre dans le Sud-Ouest : Orléans, Blois, Tours, Poitiers, Angoulême, Dax.

Je me souviens de la Micheline rouge et blanche.

Je me souviens des strapontins en bois.

Je me souviens du manteau en fourrure de la dame que j'ai épluché en suçant mon pouce.

Je me souviens du "Journal d'Anne Franck" dont je ne me séparais jamais.

Je me souviens de mon Journal intime, ce gros livre de 2000 pages relié en cuir rouge.

Je me souviens de mon premier stylo-plume "Parker".

Je me souviens de la valse que je dansais avec ma mère dans la petite cuisine.

Je me souviens de "Prisunic"

Je me souviens de "Spar" et des petits timbres en forme de sapin qu'il fallait coller sur une grande feuille.

Je me souviens des matins de Noël et de leur magie.

Je me souviens de ma cabane sous la table de la salle à manger.

Je me souviens de mon parrain dans le pyjama à carreaux blancs et lilas de ma mère, parce qu'il avait oublié le sien.

Je me souviens de la pièce montée du jour de ma communion solennelle.

Je me souviens de mon premier baiser, sous le porche d'un immeuble.

Je me souviens du cordon à store de la voisine du dessus, quand je l'ai coupé aux ciseaux.

Je me souviens de la marque des talons aiguilles dans le parquet.

Je me souviens de la paille de fer pour entretenir le parquet.

Je me souviens de la machine à coudre "Singer" de la salle à manger.

Je me souviens de la tempête de neige du réveillon du jour de l'an 1984/1985.

Je me souviens des inondations de 1981 à Jouy en Josas, quand on a tout perdu en une nuit.

Je me souviens de Ghislaine, ma "meilleure amie" de primaire, dont les parents étaient aveugles.

Je me souviens des épinards qu'on mangeait en classe de neige.

Je me souviens des lunettes épaisses de la maîtresses qui pouvait pas me supporter et qui m'en a fait baver des ronds de chapeau.

Je me souviens du poisson que j'ai collé dans le dos de ma mère un premier avril.

Je me souviens quand j'ai eu peur qu'elle ne rentre plus jamais, parce qu'il faisait noir et qu'elle n'était toujours pas là, et que simplement les jours raccourcissaient.

Je me souviens du cauchemar que j'ai fait une nuit d'enfance ; ma mère à genoux devant le tabouret, décapitée.

Je me souviens de mes premiers bas.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/
Invité
Invité



Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptyLun 8 Nov - 21:27

Tu as une sacrée mémoire Clair Obscur! cool

Tu as mis combien de temps pour te souvenir de ça? Tu as pris des notes au fil des années ou bien quoi?

Incapable de le faire spontanément...
Revenir en haut Aller en bas
Clair Obscur
Clavieriste confirmé(e)
Clair Obscur

Nombre de messages : 1737
Localisation : Nulle part ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2004

Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptyLun 8 Nov - 22:02

Une sacrée mémoire, oui. Je n'ai pas besoin de prendre des notes.
J'ai appris récemment en questionnant ma mère, que mes souvenirs les plus lointains remontent lorsque j'avais deux ans.
Donc le reste, tu parles si c'est facile !
Par contre, je suis capable de ne pas me rappeler ce que j'ai fait la veille, où il y a une heure...
Va comprendre quelque chose !!
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/
sapotille
Incontinent verbal
sapotille

Nombre de messages : 486
Localisation : pour venir me rendre visite? mp
Date d'inscription : 16/10/2004

Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptyLun 8 Nov - 23:47

Oui.. bravo Clairobscur D ... tu as vraiment un flux de parole, et en l'occurence ici, de mémoire.... impressionnant! :thumright:
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/lea./
Dona
Invité



Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptyLun 8 Nov - 23:53

Urban jungle a écrit:
Tu as une sacrée mémoire Clair Obscur! cool
...


C'est certain! chinese Mais un comédien n'a-t-il pas plus de mémoire que d'autres? Du moins, ne s'entraîne-t-il pas plus que d'autres à l'activer et la garder?

@Clair Obscur

C'est vrai: ton flux de paroles, toujours très pétillant et souvent sensible, est impressionnant.


@Robocop: je ne me souviens de presque rien...
Revenir en haut Aller en bas
sapotille
Incontinent verbal
sapotille

Nombre de messages : 486
Localisation : pour venir me rendre visite? mp
Date d'inscription : 16/10/2004

Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptyMar 9 Nov - 0:53

Alleeeeeeeez, courage, les momans peinturluresses aussi peuvent tenter l'impro (vive la saine émulation...):
je tente donc... ange

Je me souviens de la plume rétive, l'encre noire les taches et la pancarte dans le dos.

Je me souviens des punitions tours de cour à cloche pied et du séjour chez la dirlo pour rébellion (j'avais fait qu'un demi tour)

Je me souviens du poisson du vendredi, les pour et les contre.

Je me souviens des cartes de géo pastels plus grandes que le tableau... difficilement manipulables, trop rarement consultées.

Je me souviens du taille crayon fixé au bureau de la maîtresse.

Je me souviens de mon chevalier servant qui me tendait ma trousse et se faisait scotcher la bouche et attacher au banc.

Je me souviens du vieux qui nous apprenait à patiner au Trocadéro, pendant que nos mères écoutaient anxieuses des nouvelles du Quartier latin où l'on brûlait des voitures.

Je me souviens de ma première méthode d'investigation littéraire et du regard étonné de la bibliothécaire.. A premier livre de l'étagère, B premier livre, C ... et ainsi de suite et on recommence. Evidemment, illisible, incompréhensible, on saute... Un de mes premiers livres fut donc la vie des tsiganes, Roms et Gitans.. Jamais oublié, celui-là!
D

Je me souviens de l'étrange manière de tricoter de ma grand mère (à la suisse)

Je me souviens d'avoir voulu aller voir "Hair" et d'expliquer à ma mère que c'était pour les voir tout nus sur scène. oops

Je me souviens de la traversée de l'esplanade des Invalides en plein hivers vers sept heures trente, il fait noir et les marchands préparent leurs étals rue de Grenelle, le vent me contre, je tiens bon, mais pourquoi ces foutues jupes plissées,brrrrrr.

Je me souviens de la méthode Marthenot. Je peux vous faire les carpes qui gobent les ... ou la sève qui monte de a graine à la dernière brindille, si vous préférez.... wink


Je me souviens des dicos et des méthodes d'Espéranto de ma grand tante.

Je me souviens de la 4L corail de ma mère.

Je me souviens des cours de Pierre Belvès au musées des arts décos, j'ai toujours l'adaptation libre d'un tableau de Gauguin dans mes toilettes...

Je me souviens de ma prof d'allemand, enceinte, en scooter, tressautant sur les pavés disjoints. rolleyes

Je me souviens du club Blanche Neige et de mon frère qui hurle jusqu'à ce qu'on vienne le rechercher. Des anims qui viennent me chercher en catastrophe pour le faire taire.

Je me souviens toujours du même frère, chantant à tue tête "La tour prend garde" pendant son sommeil... et mes insommnies :lol:

Je me souviens de Titus et Bérénice et le Grand Yaka.
Et du manège enchanté aussi. Et de la maison de Toutou et du pauvre Saturnin. De Nounours aussi, bien sur.

Plus fort.. Je me souviens de Colargol l'ours qui chante en fa en sol...

Je me souviens aussi des 45 tours sur mon mange disque :
récompagnons s'en vont dzouga, ... S'en vont dzouga d'la clarinette..
Bonhomme bonhomme, tu n'es pas Maitredans ta maison quand nous y sommes...

et A-tu vu la casquette la casquette, ... du père Bugeaud?

Ohoh pti poisson aux écailles dorées...
et...l'était une chèvre...
enfin..vous vous en souvenez, n'est-cepas? wink
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/lea./
Clair Obscur
Clavieriste confirmé(e)
Clair Obscur

Nombre de messages : 1737
Localisation : Nulle part ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2004

Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptyMar 9 Nov - 2:50

@ Dona
J'apporterai toutefois une nuance conséquente. J'ai un mal de chien à apprendre mes répliques... et pour tout avouer, je joue un truc depuis 4 ans, que j'ai écrit moi-même de ma p'tit' mimine, qui marche du feu de Dieu... avec le texte sous les yeux (mais subtilement, hein... personne ne le sait, le répète pas !). Faut dire que c'est un texte labyrinthe, mais quand même ! oops

@ Sapotille
Pour quelqu'un qui hésitait... tu t'en sors à merveille. Essaye encore, pour voir ?

Je me souviens de la lame tranchante du couteau qui trancha mon doigt en même temps que la pomme.

Je me souviens de l'histoire de Mademoiselle Pipuce, inventée de toutes pièces par ma mère, et qu'elle me racontait TOUS les soirs tant je l'aimais.

Je me souviens des oeufs de Pâques dans la ferme du Berry.

Je me souviens de l'odeur de l'huile de ricin pendant les courses de hors-bord de Saint Aignan.

Je me souviens du chewing gum trouvé par terre, récupéré et mâché avec délices (j'avais deux ans)

Je me souviens du meuglement des vaches, la nuit, pendant l'été, à Gif sur Yvette

Je me souviens des petits beurre que je n'ai pas mangé pour les apporter à ma mère, à l'hôpital.

Je me souviens de Margaret, ma poupée plus grande que moi et de l'odeur de ses cheveux blonds.

Je me souviens de la broche en toc que j'ai offert pour la fête des mères, plus brillante que si elle avait été faite avec de vrais diamants.

Je me souviens des Escargots de Bourgogne de chez Lanvin, un seul le soir, après le dîner.

Je me souviens des parties de "bataille" et de ma mauvaise humeur quand je perdais.

Je me souviens de Marcelle, la chatte des gens qui me gardaient du temps où il fallait me préserver de mon père.

Je me souviens du bouton de varicelle entre mes seins de gosse.

Je me souviens du rasoir qui saccagea les premiers signes de ma puberté, la veille de mon opération d'appendicite (elle avait raison, l'infirmière, trois de rasés, dix de repoussés ! :lol: )

Je me souviens de Joselito, le petit chanteur Espagnol que j'aimais tant.

Je me souviens des scoubidous

Je me souviens du twist, parfaitement dansé.

Je me souviens de mon tricycle

Je me souviens du jour où ma mère me coursait autour de la table de la salle à manger pour me filer une taloche, et de ses yeux exorbités parce que j'étais plus agile qu'elle.

Je me souviens de 7 fois 7, 49 parce qu'il a fallu que je l'écrive cent fois.

Je me souviens avoir écrit dix lignes de mayot de bains, pour corriger l'impossible maillot à retenir...

Je me souviens de la 2cv de ma voisine journaliste, quand elle me prenait avec elle pour aller à "91 Essonne", le local de Longjumeau.

Je me souviens de la peau de banane que tenait Coluche dans ses mains, et du public s'attendant à la recevoir sur la tête.

Je me souviens du grand patron de Jean-Patou, avec ses cravates (une par an) fixées sur la ceinture de son pantalon le jour de la Ste Catherine.

Je me souviens de ma terreur, quand ma mère a failli mourir de rire et du verre d'eau qu'il a fallu lui lancer au visage pour qu'elle cesse.

Je me souviens du jour où nous avons glissé dans une mare boueuse, ma mère et moi, et qu'il a fallu traverser la ville avec les jambes crottées jusqu'aux cuisses.

Je me souviens de "Joy" "Amour-Amour", "Câline", les parfums et eaux de toilette de Jean Patou.

Je me souviens des trésors que ma mère me ramenait tous les soirs : perles pour robes du soir, échantillons de tissus rares, broderies somptueuses...

Je me souviens de mon dernier dessin à la craie sur mon petit tableau noir : ma chambre reconstituée.

Je me souviens des grands rideaux rouges de ma chambre (comme ceux d'un théâtre)

Je me souviens des champs de tulipe en Hollande

Je me souviens de la boîte aux lettres généreuse (et je m'en souviens tant que j'en rêve encore la nuit), toujours pleine de lettres pour moi...

Je me souviens de mon premier transistor, de mon premier "tourne-disques" et de mon premier disque "Le Chat Botté" : Braves gens, si vous n'dites pas à tout le monde que je suis le Marquis de Caraba, vous serez tous hachés, menus, comme chair à pâté ! Tacatac ! tacatac ! tacatac !

Je me souviens de ceux qui souffrirent du mal de la vie : Alain avant qu'il se tire un coup de carabine sous le menton, Marie-Françoise, qui fut amputée des deux jambes après son accident de moto, Christine qui périt avec sa grande soeur en voiture...

Je me souviens avoir chanté précisément le jour de sa mort, la chanson que Christine fredonnait l'air fripouille "On dit, que j'ai des belles gambettes, c'est vrai !", ...

Je me souviens m'être longtemps demandé comment ça pouvait être fabriqué, un garçon.

Je me souviens la boîte de pastilles remplie de sable, pour jouer à la marelle, et de son bruit dans la cour, quand on la lançait.

Je me souviens du dentiste qui m'appelait "La Dame" pour ne pas m'offenser en m'appelant "Petite fille"... et du col Mao de sa blouse verte.

Je me souviens de Solférino, La Madeleine, Denfert Rochereau, Concorde, et de la ligne de Sceaux.

Je me souviens de "la grimpette", ce petit sentier qui menait de la gare de Gif sur Yvette au plateau.

Je me souviens du Docteur dont j'avais une trouille énorme.

Je me souviens quand il fallait que je dise au-revoir à maman, pour une semaine complète.

Je me souviens des salopards qui m'ont dit que le Père-Noël n'existait pas.

Je me souviens du salopard de la même famille, qui me lorgnait de travers.

Je me souviens du voisin qui se tapait un numéro d'acrobatie de sa fenêtre à la mienne, quand j'avais oublié les clés à l'intérieur.

Je me souviens du réchaud électrique que ma mère m'avait acheté pour me faire cuire mon steak haché du jeudi, sans utiliser le gaz.

Je me souviens....... et toutes ces images sont à la fois douces et cruelles.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptyMer 10 Nov - 1:00

Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Q32_fr2Vous souvenez-vous? à la manière Pérec 1-centime
Je me souviens de la semeuse de la pièce de un franc.
Je me souviens des pièces de un centimes qu'on me rendait quand j'achetais une flûte.
Je me souviens de l'appareil dentaire auquel collait le malabar.
Je ne me souviens plus de la tête de la Boulangère

Je me souviens de la boule de Noël que j'avais cassé et qui m'a empêché de dormir, persuadée que le Père Noël ne me le pardonnerait pas.
Je me souviens de l'odeur des écorces de mandarines sechant sur le radiateur.
Je me souviens du bruit du papier doré des papillottes au chocolat.
Je ne me souviens pas de tous mes cadeaux.


Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Caflm

Je me souviens du circuit du café entre les deux sphères de verre de la cafetière.
Je me souviens des dessins fait à la roulette dans la pate à bugnes.
Je me souviens de l'odeur d'eau de Javel associée à la voix de Jacques Chancel, quand on lavait par terre après le repas.
Je ne me souviens pas de la musique du générique.

Je me souviens del'odeur de poussière des livres que me prêtait mon grand-père.
Je me souviens de la lampe de poche avec laquelle je lisais sous les draps.
Je me souviens de l'indigestion de Bob Morane que je fis à 13 ans.
Je ne me souviens pas du premier livre que j'ai acheté seule.

Je me souviens de la tache d'encre au bout de mon index, là où le porte-plume marquait un creux à force d'appuyer.
Je me souviens de la typographie du Bled.
Je me souviens de la paille de fer pour nettoyer le bureau en fin d'année.
Je ne me souviens pas des réclames imprimées sur les papiers buvards.

Je me souviens des mes pantalons trop courts.
Je me souviens des paires de collants que je chipais pour les enfiler à l'arrêt du bus.
Je me souviens de la blouse beige où mon nom était brodé en rouge.
Je ne me souviens pas de la couleur de mon premier soutien-gorge.

Je me souviens des marrons chauds qui brûlaient les doigts à la vogue de novembre.
Je me souviens de mon premier bain de mer.
Je me souviens des batailles de boules de neige avec le Dad.
Je ne me souviens que d'un seul calin sur les genoux de mon père.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
Dona
Invité



Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptyJeu 11 Nov - 17:04

Je suis assez impressionnée par ce que vous écrivez. Non pas tant par le style mais par l'effet de rétrospective que cela induit d'une part et par l'effet de rétroaction que cela engendre d'autre part.
Quelque part c'est nostalgique sans l'être et Clair Obscur a dit, je crois: "que ces images sont douces et en même temps cruelles" (ou quelque chose comme ça).

Je crois que ce qui m'intéresse autant dans l'autobiographie c'est que c'est la seule écriture qui soit réellement démocratique dans le sens où chacun peut s'y mettre. Comme le souligne aussi Pimprenelle quelque part (ah mais je ne sais plus où), en plus de l'exercice de style que l'autobiographie sous-tend, c'est aussi l'occasion de renouer avec sa mémoire, renouer avec sa vie, renouer avec son identité peut-être, transmettre son histoire, la faire perdurer en quelque sorte..Une compulsion de l'égo peut-être mais...je me souviens d'un des personnages de [i]La Preuve[/i] d'Agota Kristof qui exprime, de manière litanique, ceci: "Tout le monde devrait avoir dans sa vie le droit d'écrire un livre. Peut-on mourir sans avoir écrit aucun livre? Je veux écrire mon livre, au moins un."
Pensées diverses donc...
Revenir en haut Aller en bas
Clair Obscur
Clavieriste confirmé(e)
Clair Obscur

Nombre de messages : 1737
Localisation : Nulle part ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2004

Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptyJeu 11 Nov - 18:14

Dans ces traits de plume, il y a "soi", mais aussi une époque révolue qui ne reviendra plus jamais.
Des instants uniques, mille petits détails précieux. Un brassage indispensable, pour que jadis ne meure pas tout à fait.

Nous sommes avides de la mémoire des anciens. Par exemple, en ce 11 novembre, nous nous attachons aux paroles des 15 survivants. Nous aimons aussi les histoires que nos parents nous racontent. A notre tour, nous accumulons les témoignages.

Ici, par chez moi, l'histoire locale revêt une importance incroyable. Des associations se sont formées pour récolter et diffuser la mémoire de l'époque des Forges de l'Adour.
Dernièrement, un film a été monté à ce sujet, sur la période des Forges pendant la première guerre mondiale. Déplacement impressionnant des anciens, venus se replonger dans leur passé ou dans celui de leurs parents.
A la fin du film, je parlais avec notre historien d'ici et ai souligné l'importance de commencer à stocker un tas d'informations sur aujourd'hui ; photos, articles de journaux, films, témoignages actuels, etc...
"Nous sommes les anciens de demain. Nous avons tant de moyens nous permettant de constituer une malle aux trésors! N'attends pas. N'oublie pas qu'à chaque fois que l'un d'entre nous meurt, c'est un témoignage qui fout le camp"
Il n'y avait pas pensé !
Du coup, il se penche sur le problème. Et c'est une bonne chose.

De mon côté, l'atelier d'écriture me permet aussi d'engranger un tas de récits formidables. Certains me nourrissent de ce qui, plus tard, sera très recherché.

Je me fous un peu de l'ego, dans cette histoire. Bien sûr que tout tourne autour de soi. Comment faire autrement. Ce sont nos yeux. Nos sens. Et tant de richesses multipliées par autant d'Etres ! Rencontres de l'humain.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/
Mawie
Logorrhéique talonnesque
Mawie

Nombre de messages : 663
Localisation : Boite à Kickers
Date d'inscription : 07/01/2005

Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptyJeu 10 Fév - 13:28

C'est si beau, merci les miss ! herz

En vous lisant j'ai l'impression de me souvenir de ma mère se souvenant (puis elle a décidée qu'elle n'avait plus de mémoire rolleyes )
Revenir en haut Aller en bas
http://mayaionsdebleu.hautetfort.com/
Clair Obscur
Clavieriste confirmé(e)
Clair Obscur

Nombre de messages : 1737
Localisation : Nulle part ailleurs
Date d'inscription : 21/10/2004

Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptyJeu 14 Avr - 18:55

Je me souviens de la broche en toc que j'avais acheté pour la fête des mères. On aurait dit une vraie de vraie, parole de gamine.
Je me souviens des wagons lits pour faire Paris-Dax.
Je me souviens des funambules sur la corde tendue d'un douzième étage à un douzième étage.
Je me souviens de la guêpe qui m'a piquée, quand j'ai voulu la caresser.
Je me souviens des batailles aux orties, avec Zaza.
Je me souviens quand j'ai attrapé sa main pour l'extirper de la mare dans laquelle elle était tombée.
Je me souviens du cri du cochon qu'on égorge, et de mes mains plaquées sur mes oreilles.
Je me souviens des bruits, le matin au réveil, quand je traînais encore un peu sous les couvertures.
Je me souviens de la gomme ronde et bleue dont ma voisine, journaliste, se servait, pour effacer les erreurs de frappe sur ses articles.
Je me souviens des balades, dans sa 2CV grise, jusqu'à l'imprimerie d'Arpajon.
Je me souviens du pot de chambre dans la ferme de mes vacances.
Je me souviens de mes premiers poils, j'ai grandi d'un coup. Y'en avait trois. J'ai fait la gueule quand l'infirmière les a rasés pour l'opération d'appendicite.
Je me souviens des crêpes à l'armagnac dont ma mère me régalait.
Je me souviens des bals de campagne, sous le ciel d'orage de la Brenne.
Je me souviens de mon journal intime, ce gros pavé rouge aux feuillets fins, inachevé à la page 1434...

Je me souviens et je me demande combien de temps il me reste encore, pour me souvenir...
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/
Anti
Phrasophile averti(e)
Anti

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec EmptyMer 27 Avr - 23:27

Je me souviens de Rolland Magdane et de ses "Lin Lin" accompagnés de grimaces.

Je me souviens de Gribouille, du village dans les nuages et "dans tous les alpages les veaux les vaches et les petits moutons..."

Je me souviens de la pub O cédar, mais j'f'rai pas ça tous les jours

Je me souviens de mon p'tit camion bleu turquoise avec lequel j'allais plus vite que l'éclair pour m'ouvrir le menton !

Je me souviens des chaussons de mon père qu'il fallait lui apporter quand il rentrait du boulot et de ses pompes à cirer le dimanche.

Je me souviens des gâteaux du dimanche et de la tarte aux pommes de maman.

Je me souviens du gâteau au yaourt de mon anniversaire.

Je me souviens des diabolos menthe et de la tisane au tilleul du soir.

Je me souviens du feu dans la cheminée et de mes petons qui s'y réchauffaient.

Je me souviens de Rika qu'est morte écrasée.

Je me souviens de "La haut dans sa cabane, un tout petit négro qui jouait de la guitare, olé olé oh banjo!" que je chantais en dansant sur les table du café. Ils étaient tous à mes pieds !

Je me souviens des Mars que Pierre n'oubliait jamais de me rapporter de ses voyages.

Je me souviens de la R6 bleue turquoise et de la R16 marron. Même de la 2CV grise.

Et de bien d'autres choses encore mais, je me souviens d'une invitation qui ne se refuse pas...

Anti, ciao
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-doodles.com/
Contenu sponsorisé




Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty
MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous? à la manière Pérec   Vous souvenez-vous? à la manière Pérec Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous souvenez-vous? à la manière Pérec
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» êtes vous un consommateur responsable?
» De vous à elle en passant par moi
» [Discussion]Qu'ameriez-vous faire avec un des membres de TH
» L'inné, l'acquis, toussa... vous y croyez ?
» MARSHALL JTM 45

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: Ecriture :: Pistes autobiographiques-
Sauter vers: