Vocabulis


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Vous, mes parents, mes juges. Le déni total

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Elisabet
Invité



Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyVen 13 Jan - 12:13

Vous, mes parents, mes juges,

Chaque personne ayant vécu l’inceste, la pédophilie, les violences conjugales, les violences morales et verbales a le droit d’être victime. Vous mes parents, mes juges, vous m’avez toujours jugée comme une affabulatrice, comme une personne si peu crédible, la honte de la famille. Pourtant, je suis victime. Oui Papa et Maman, je suis victime aussi bien de votre fils, que du pédophile, victime aussi de cet homme violent qui a été pendant un certain temps mon mari. Mais, en premier lieu, je suis victime de vous, de votre comportement, de votre éducation, de votre rigidité, de votre croyance exacerbée en Dieu. Dieu, qui aurait aimé voir notre monde ici bas plus paisible, plus chaleureux, plus aimant, en commençant par les familles. Il faudra peut-être reprendre la Bible et la relire complètement, votre Dieu en qui vous croyez tellement n’a jamais ordonné de punir votre enfant pour ce qu’il n’a pas fait, il ne vous a jamais demandé non plus d’ignorer ses souffrances. Papa et Maman, l’être suprême que vous adorez et que vous priez si souvent existe peut-être, les chrétiens le nomment Satan! Le vrai Dieu, comme je l’ai appris autrefois, ne veut que du bien, de la justice, de la compréhension et de l’amour, contrairement à vous.

Je voudrais vous expliquer une dernière fois, par cette longue lettre qui vous est adressée, que vous devez me croire quand je vous dis que j’ai enfin le droit d’être victime. Une victime à part entière et sans réserve, Papa et Maman je suis une

VICTIME.


Editions Amalthée
Nantes
Revenir en haut Aller en bas
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyVen 13 Jan - 12:15

ouillouillouille une survivante
attation quand même... Bonjour twisted evil

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Bidouille
Logorrhéique talonnesque
Bidouille

Nombre de messages : 989
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 15/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyVen 13 Jan - 12:22

Ben ça c'est du site.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keby-and-co.com
Elisabet
Invité



Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyMar 17 Jan - 23:51

Merci pour vos réactions ça fait du bien.

Je vous souhaite une bonne nuit

Elisabeth
Revenir en haut Aller en bas
Croustine
Vocabulivore émerite
Croustine

Nombre de messages : 2275
Localisation : 45°46/4°50
Date d'inscription : 15/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 0:17

Puisse tu dire un jour "j'étais une victime" et non plus "je suis une victime" !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.claudeveyret.fr
Elisabet
Invité



Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 0:43

Bonsoir Croustine,

Je l'espère de tout mon cœur et j'y travail car ce n'est pas si facile qu'on peut croire. Personne ne m’a autorisé pendant une époque d'être victime, surtout pas mes parents et c'est surtout d'eux que j'ai tant attendu certains mots. J'attends toujours......

Amicalement

Elisabeth
Revenir en haut Aller en bas
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 11:40

laisse tomber pour ce qui est des autres... les gens s'en tapent que t'aies été abusée par ton père ou violée par ton frère, ou que la violence sexuelle soit récurrente dans ta vie. Pour la simple raison que les répercussions sont inimaginables pour ceux qui ne l'ont pas vécue. Personne, personne, personne pour le gérer à ta place...
Ce changement de perspective y a que toi qui peux te l'offrir(un psy peut certes y aider mais euh hum bon Mr green ).
Pour être concrète, j'ai arrêté de me sentir victime quand j'ai eu un cancer yeah et j'ai eu d'la chance j'l'ai eu jeune cool

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 14:04

ours impatient a écrit:
laisse tomber pour ce qui est des autres... les gens s'en tapent que t'aies été abusée par ton père ou violée par ton frère, ou que la violence sexuelle soit récurrente dans ta vie. Pour la simple raison que les répercussions sont inimaginables pour ceux qui ne l'ont pas vécue.

C'est pas pour autant qu'on s'en tape.
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
Capitain
Invité



Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 14:28

alejandro a écrit:
ours impatient a écrit:
laisse tomber pour ce qui est des autres... les gens s'en tapent que t'aies été abusée par ton père ou violée par ton frère, ou que la violence sexuelle soit récurrente dans ta vie. Pour la simple raison que les répercussions sont inimaginables pour ceux qui ne l'ont pas vécue.

C'est pas pour autant qu'on s'en tape.

Ouais.
Revenir en haut Aller en bas
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 18:36

oh que si, on s'en tape. Que pouvez-vous en faire hein ? une histoire de plus, un peu glauque ? une 'ces gonzessess pffff....' Une 'oublie t'as que ça de bien à faire' ?
hein, comment vous pouvez comprendre cette chair ouverte à tous vents, ce corps qui n'existe plus, cette déliquescence morale et sexuelle ? Comment vous pouvez comprendre ces vies éteintes dès leur début par ceux-là même qui sont sensés les nourrir ? Cette absence permanente que provoque la simple négation des faits par leurs auteurs ou complices ? Cette dichotomie nécessaire, entretenue, cultivée. Et les femmes -ou les hommes- qui se salissent à longueur de vie, au 'propre' comme au figuré, ces femmes qui jamais ne savent, jamais, qu'elles sont autre chose qu'un truc...
Rien ne repasse jamais par là, c'est pas comme le furet, vous pouvez piger ça ? M'étonn'rait.
Qu'est-ce que je connais de pire qu'un homme qui viole une enfance ? une mère qui fait de même... tiens, avez-vous une seule idée de ce qu'est la maternité dans ces conditions ?
Je sais que vous êtes de gentils garçons, mais, non, vous n'avez pas idée.
Vous n'vous en tapez pas ? certes certes. Mais encore ? Que dalle.
Pour n'importe quel homme, une femme à grande bouche est une bonne suceuse.

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Usurpateur
Incontinent verbal
Usurpateur

Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 15/07/2005

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 19:15

Je n'aime ni les femmes avec une grande bouche, ni les femmes avec une grande gueule, comme il y en a beaucoup trop ici.
Revenir en haut Aller en bas
Baptiste
Phrasophile averti(e)


Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 19/01/2005

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 19:16

Citation :
Vous n'vous en tapez pas ? certes certes. Mais encore ? Que dalle.
Vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Baptiste
Phrasophile averti(e)


Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 19/01/2005

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 19:18

mmmm a écrit:
Je n'aime ni les femmes avec une grande bouche, ni les femmes avec une grande gueule, comme il y en a beaucoup trop ici.
Tu sors. Et sans claquer la porte svp.
Revenir en haut Aller en bas
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 19:35

Baptiste a écrit:
mmmm a écrit:
Je n'aime ni les femmes avec une grande bouche, ni les femmes avec une grande gueule, comme il y en a beaucoup trop ici.
Tu sors. Et sans claquer la porte svp.
jump

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 19:59

Faut-il avoir vécu quelque chose pour se faire une idée de ce que c'est ?
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 20:03

dénigrerais-tu l'importance de l'expérience alex ? ange

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Anti
Phrasophile averti(e)
Anti

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 20:03

alejandro a écrit:
Faut-il avoir vécu quelque chose pour se faire une idée de ce que c'est ?

Euh ... Oui !

Tu peux te faire une idée de ce qu'est le soleil de minuit par exemple, mais savoir ce que c'est, le ressentir en quelque sorte, c'est autre chose.

Anti
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-doodles.com/
le Veilleur
Phrasophile averti(e)
le Veilleur

Nombre de messages : 1024
Localisation : ici
Date d'inscription : 01/05/2005

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 20:06

antillaise a écrit:
alejandro a écrit:
Faut-il avoir vécu quelque chose pour se faire une idée de ce que c'est ?

Euh ... Oui !

Tu peux te faire une idée de ce qu'est le soleil de minuit par exemple, mais savoir ce que c'est, le ressentir en quelque sorte, c'est autre chose.

Anti
C'est comme le gode.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 20:08

trop dure cette réputation hein veilleur D

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 20:10

au fait... parmi les hommes ici présents, combien ont connu une femme victime d'inceste... et combien ont connu un gode dans leur fion ? C'est pour un sondage yeah

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 20:11

mmmm a écrit:
Je n'aime ni les femmes avec une grande bouche, ni les femmes avec une grande gueule, comme il y en a beaucoup trop ici.


Sacrebleu de bourrin quand vous vous y mettez!
Revenir en haut Aller en bas
Dona
Invité



Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 20:14

ours impatient a écrit:
au fait... parmi les hommes ici présents, combien ont connu une femme victime d'inceste... et combien ont connu un gode dans leur fion ? C'est pour un sondage yeah

Aucun. Et aucun ne lit Angot. Ni Elisabeth B. Ca les saoule.
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Vocabulivore émerite
alejandro

Nombre de messages : 2095
Date d'inscription : 16/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 20:18

ours impatient a écrit:
dénigrerais-tu l'importance de l'expérience alex ? ange

Non, mais je ne sous-estime pas le pouvoir de l'imagination pour se représenter des choses, ni celui de la parole pour partager une expérience.

Ne pas avoir vécu d'inceste fait que je n'ai jamais vécu la souffrance de l'inceste, mais ça ne veut pas dire pour autant que j'ignore que souffrance il y a.

Sans ça, cette chère Elisabeth peut remballer ses affaires et les garder pour elle. Pourquoi en parler ?
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/lesautdesandra
ours impatient
Drôle de zèbre
ours impatient

Nombre de messages : 2800
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 20:19

aucun, m'étonn'rait, au moins pour la première prop rabbit
Et angot me saoule aussi c'est pas un critère

_________________
L'éducation peut tout : elle fait danser les ours.Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Troll_gif
Revenir en haut Aller en bas
Anti
Phrasophile averti(e)
Anti

Nombre de messages : 1439
Localisation : sur l'enterprise
Date d'inscription : 20/10/2004

Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total EmptyJeu 19 Jan - 20:20

le Veilleur a écrit:
C'est comme le gode.

Parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-doodles.com/
Contenu sponsorisé




Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty
MessageSujet: Re: Vous, mes parents, mes juges. Le déni total   Vous, mes parents, mes juges. Le déni total Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous, mes parents, mes juges. Le déni total
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» De vous à elle en passant par moi
» L'inné, l'acquis, toussa... vous y croyez ?
» MARSHALL JTM 45
» Jazz Punk
» Que pensez-vous des petites envellopes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocabulis :: Ecriture :: Pistes autobiographiques-
Sauter vers: